Liga / Atletico – Osasuna : pour enchaîner !

0

Match du samedi soir opposant deux équipes qui reviennent en forme et au premier plan, à savoir Rojiblancos et Rojillos. Les deux formations sont seulement séparées de 3 points après 16 journées de championnat mais n’ont pas les mêmes objectifs. Respectivement septième et dixième, une victoire pourrait définitivement faire basculer l’Atleti dans la course au podium, pour l’instant mal engagée, ou bien sécuriser une place dans la première partie de tableau pour Osasuna. Rencontre à enjeu donc pour perpétuer une bonne dynamique affichée lors des dernières prestations.

De retour au Metropolitano pour les Colchoneros seulement 3 jours après l’avoir laissé sur une excellente note en Ligue des Champions. Des aficionados conquis par le jeu proposé par l’effectif du Cholo, une qualification précieuse pour les 8ème de finale de Ligue des Champions et des grands motifs d’espoir pour la suite permettent d’envisager les deux derniers matchs avant la trêve hivernale sereinement.

L’Atleti sur sa bonne lancée

Les madrilènes ont délivré leur meilleure prestation de la saison en Ligue des Champions cette semaine. Poussés par l’enjeu de la rencontre, les Colchoneros ont dominé de la tête et des épaules un match où les russes du Lokomotiv Moscou n’ont tout simplement pas existé. Avec beaucoup de rythme d’entrée, obtenant deux penaltys en moins de 15 minutes, les hommes du Cholo ne traînent pas pour dissiper les doutes émis après le match nul frustrant face à Villareal le week-end dernier.

Impérial défensivement, sur tous les seconds ballons au milieu de terrain et avec une maîtrise technique exceptionnelle, les madrilènes étouffent les russes en assiégeant les cages de Kochenkov pendant 90 minutes, sans trou d’air. Aucune phase défensive interminable et dangereuse à noter, qui souligne l’assise du milieu de terrain sur ce match et une volonté d’animer la partie. Créer, encore créer, toujours créer, et l’orienter pour constamment chercher le déséquilibre et les brèches dans la défense russe malgré une avance de 2 buts au tableau d’affichage.

Avec un Joao Felix 5 étoiles, l’Atletico n’a pas laissé indifférent. Dans le cœur du jeu, le jeune portugais décroche et aimante tous les ballons. Il est le premier à accélérer le jeu pour déclencher toutes les offensives, en partant majoritairement de la gauche mais aussi de l’autre côté. Dans les petits périmètres, il multiplie les passes pour créer des espaces et s’y engouffrer. Le golden boy 2019 a également plusieurs fois fixé les défenseurs et pris sa chance dans le jeu, sans succès, et cela souligne l’importance grandissante qu’il prend dans ce collectif. Pestant même lorsque le ballon ne lui parvient pas quand il est démarqué ou lorsque le ballon est perdu, il n’hésite pas à se faire entendre sur le terrain et assume pleinement ses nouvelles responsabilités. Le poids du futur des madrilènes repose sur ses épaules et il l’a bien compris.

Plus généralement, l’équipe se montre de plus en plus convaincante, et est encore en course pour le podium en championnat et le dernier carré de Ligue des Champions. En attendant le tirage au sort lundi prochain pour connaître son adversaire en 8ème de finale, l’Atleti doit combler son retard de 5 points sur le F.C. Sevilla, probablement le concurrent direct le plus dangereux pour la troisième place de Liga. Cela doit obligatoirement passé par une victoire et une confirmation de la récente progression face à une équipe d’Osasuna, séduisante, qui n’a rien à perdre.

Osasuna continue d’avancer

Les navarrais n’ont pas un calendrier facile en cette fin d’année 2019 mais s’en sortent très bien face à des adversaires bien classés visant l’Europe. Un match nul à domicile face au F.C. Sevilla la semaine dernière, solide troisième du championnat qui restait sur une série de 5 victoires, un autre face à Getafe un peu plus tôt et une défaite malheureuse face à l’Athletic Bilbao suite à une prestation clairement aboutie. Osasuna amasse des points à domicile, et avec la manière! Un football virevoltant, vertical et sans complexes permet aux navarrais d’avancer et de régaler tous fans de football.

Par la même occasion, Osasuna distance ses principaux concurrents au maintien. Deux victoires en inscrivant 4 buts à chaque fois face à l’Espanyol et Alaves, l’attaque n’est pas en reste et compte sur un quatuor offensif en pleine bourre. Roberto Torres, Marc Cardona et Ruben Garcia accompagnent Ezequiel Avila sur une série en cours de 4 buts en 5 matchs. Juste techniquement, les ballons arrivent vites et en nombre pour alimenter Chimy, vrai tueur devant les cages. Toute l’équipe aime mettre du rythme, profitant d’un travail considérable effectué devant avec beaucoup d’appels, les occasions se multiplient et permettent à l’équipe de combler quelques manquements défensifs. De quoi animer et dynamiter une rencontre électrique afin de jouer à nouveau les rabats-joie face à un gros du championnat en nette amélioration footballistique.

Les compositions probables

Atletico

Osasuna

Julien (@TorresismoATM)

 

 

Commentaires