Liga / Seville pour tenir le rythme du Barça, le choc Betis-Athletic, Granada inquiète : La Previa de FuriaLiga (J16)

0

Retour de la Liga après une semaine sans match européen ! Au programme des équipes en quête de relance, d’autres qui veulent préserver leur bonne forme et des chocs qui vont valoir leur pesant de cacahuètes. Présentation d’une 16e journée qui est alléchante sur le papier. 

Granada – Alaves le 7/12 à 16h

Les Andalous qui sont dans le creux de la vague reçoivent des Basques dans une bonne passe. Les hommes de Diego Martinez après un départ sont en train de rentrer doucement dans le rang. Dans le jeu, la solidité et la cohérence du début de saison laissent place à un jeu lent et morne. L’équipe n’est plus autant en réussite et patine dans le dernier geste avec une expression collective. Le 4-3-3, moins adapté pour faire le jeu déçoit, tout comme la permanence d’un Soldado plus occupé à filer des coups que de générer du danger devant. Sans victoire depuis 5 matchs, Granada doit se ressaisir.

Très solide à domicile, Alaves est en net progrès sur ses dernières sorties. Cohérent tactiquement, le
4-4-2 a gagné en épaisseur et en cohérence. Les ailiers sont mieux et c’est tout une équipe qui respire. Devant, le duo Joselu-Lucas Perez s’entend très bien et est très complémentaire. Défait face au Real lors du week-end dernier, les hommes de Garitano ont tout de même laissé une bonne impression. La victoire 0-2 à Ipurua illustre bien ce qu’Alaves peut proposer actuellement, les Basques sont dans une bonne dynamique et pourrait enfoncer encore un peu plus les Nazaris.

Onze probables 

Granada

Incertain : Néant

Absents : Sanchez, Fede Vico, Lozano, Montoro.

Alaves

Incertain : Néant

Absents : Sainz, Duarte, Guidetti

Eibar – Getafe le 8/12 à 12h

Eibar a enchaîné 3 derbys en Liga, tous se sont soldés par des défaites lourdes et inévitables pour un club qui inquiète. Habitué à réaliser une grosse série entre deux périodes compliquées pour s’offrir des maintiens tranquilles, les Armeros ont actuellement un rythme différent. Un ou deux bons résultats entre deux ou trois défaites logiques. Avec moins d’ambition et un groupe plus restreint, Eibar devra surement se contenter du maintien cette saison. Une chose qui reste satisfaisante au vu de la taille du club, mais qui est frustrante, tant Eibar semble avoir la capacité pour accrocher une place européenne. De retour à Ipurua et face à un adversaire coriace, les Basques devront cravacher pour prendre des points.

Et le train Getafe semble lancer à toute berzingue vers le haut de tableau. Après avoir mis du temps à trouver son rythme entre intégration de recrues, rencontres européennes et renouvellement tactique, les Azulones ont titubé en début de saison. Actuellement, la donne est différente, le 4-4-2 est huilé et l’équipe performe tout en ayant des joueurs interchangeables. Face à Levante, le week-end dernier, Getafe était privé de Djené mais a tout de même remporté le match 4-0 sans trembler. L’équipe a perdu quelques points mais actuellement Bordalas dispose d’un groupe de 18 joueurs qui sera très intéressant pour être performant sur plusieurs tableaux. Les Madrilènes semblent vraiment plus forts que la saison dernière, de quoi espérer une place en C1 ?

Onze probables 

Eibar

Incertain : Néant

Absent : Sergio Alvarez

Getafe

Incertain : Néant

Absents : Jason, Manoljovic, Bergara

Betis – Athletic le 8/12 à 14h

Enfin, enfin le Betis a enchainé deux victoires en Liga. Il a fallu attendre 15 journées et surtout un enchaînement pas vraiment favorable sur le papier pour voir Fekir et les Verdiblancos prendre deux fois trois points. La victoire face à Valence s’est faite sur le fil, sur une inspiration magnifique de Canales sur coup franc. Celle face à Mallorca a suivi le même chemin avec notamment un but superbe de Fekir. Sans être incroyable, les hommes de Rubi progressent, Joaquin et Fekir font beaucoup de bien en soutien de l’attaquant et l’équipe va mieux. Après avoir longtemps flirté avec le licenciement, Rubi peut entamer sa remontée et voir son Betis se rapprocher de la zone Europe.

De retour sur le premier plan, l’Athletic a nettement progressé dans le jeu. Sans parler de révolution, l’équipe marche bien en ce moment malgré l’absence de Muniain qui était fondamental offensivement il y a peu. L’émergence de Sancet qui a enchainé deux titularisations ou encore le très bon niveau d’Unai Lopez a permis aux Basques d’être plus dangereux collectivement tout en assurant une bonne assise collective. Williams dans un rôle de demi-ailier en soutien de Raul Garcia permet de magnifier les qualités de vitesse de l’offensif. L’équipe reste sur 5 victoires sur les 6 dernières matchs, un rythme de champion !

Onze probables 

Betis

Incertain : Pedraza

Absents : Mandi, Juanmi, Sidnei, Carvalho

Athletic

Incertain : Ander Capa

Absents : Raul Garcia, Ganea, Muniain, De Marcos, Aduriz

Valladolid – Real Sociedad le 8/12 à 16h 

Les Violets sont dans une petite forme actuellement. Tout juste au niveau de la zone de flottaison au dessus de la zone rouge, les hommes de Sergio Gonzalez restent sur trois matchs sans victoire. L’équipe qui marche surtout par cycle est dans un cercle néfaste en terme de performance. Cependant Valladolid est capable de tout surtout de surprendre, on l’a vu lors de la démonstration face à Mallorca à domicile ou avec la victoire sur le terrain de l’Espanyol. Au milieu le retour d’Alcaraz va faire du bien mais Toni Villa ne réussit pas à retrouver son niveau d’avant blessure. Sans être dans les meilleures conditions, l’équipe se bat avec plus d’armes que la saison dernière.

La Real Sociedad n’a pas sombré ! L’équipe qui avait réussi à prendre des points malgré la blessure d’Odegaard a su aussi faire corps après les résultats décevants face à Levante, le Real Madrid ou Leganes. Vainqueur avec la manière d’Eibar, les hommes d’Aguacil restent collés à la zone Europe et peuvent toujours croire en leur destin. Solide, le jeu de la Real surprend par sa consistance mais aussi par sa variation. L’équipe sait faire beaucoup de chose et réussi souvent à faire craquer même les adversaires les plus coriaces. L’émergence de la figure de Le Normand est intéressante aussi pour la suite d’un point de vue défensif.

Onze probables 

Valladolid

Incertain : Unal

Absents : Joaquin, Sanchez, Plaza

Real Sociedad

Incertain : Néant

Absents : Zaldua, Illarramendi, Elustondo, Zurutuza

Leganes – Celta Vigo le 8/12 à 18h30

Tout ça pour ça ? Toujours sans victoire sous Javier Aguirre, Leganes n’a pas réussi à avoir cet électrochoc qui accompagne souvent le changement d’entraîneur. Surtout que sur le terrain, il n’y pas grande chose qui diffère entre ce qui est proposé sous les ordres du Mexicain et ce qui était proposé avec Pellegrino. Le 5-3-2 est de retour, les internationaux ne sont toujours pas au mieux, En Nesyri est le seul qui semble en progrès actuellement. L’équipe passe toujours proche de faire des résultats mais fait preuve de trop de maladresses dans la zone de vérité. Toujours dernier, Leganes peut encore espérer basculer dans le bon tempo en 2020, mais ça demande de lancer une série rapidement, il ne reste pas beaucoup de matchs avec la trève.

Le Celta enfin lancé ? Victorieux avec réussite de Villarreal il y a deux semaines, les Galiciens ont concédé un bon nul face à Valladolid. Sans être transcendant, Oscar Garcia a ramené de la stabilité dans le jeu et surtout une idée directrice. Les lignes de passes, le bloc-équipe, le jeu sans et avec le ballon ou encore les transitions, tout progresse depuis l’arrivée de l’ancien Stephanois sur le banc du Celta. Cela suffit actuellement pour satisfaire les supporters qui attendaient cela depuis longtemps. Au vu des joueurs à disposition, le Catalan peut réaliser de grandes choses si la mayonnaise prend.

Onze probables 

Leganes

Absent : Neant

Incertains : Rosales, Navarro, Szymanowski, Siovas

Celta

Absents : Beauvue, Junca, Villar

Incertain :Blanco

Osasuna – Seville le 8/12 à 21h

Choc pour clôturer cette 16e journée de Liga. Le jeu le plus sexy rencontre le jeu le plus cohérent et solide du championnat. Dans ce duel au sommet, Osasuna rêve de s’offrir le scalp d’un nouveau gros à domicile tout en faisant oublier sa défaite qui a mis fin à son invincibilité à El Sadar. Les Navarrais ont déjà battu Valence à la maison et surtout ont tenu en échec le Barça. Les hommes de Jagoba Arasate toujours en 4-4-2 impriment un tempo incroyable et font preuve de beaucoup de verticalité. L’équipe joue sans le frein à main et s’amuse dès que le match devient fou. Devant, le travail de Chimy et la justesse de Ruben Garcia et Torres font tout ou presque.

Et Seville dans tout ça ? 3e au classement à un point du duo Barça-Real, les Andalous tiennent le rythme et surprennent sans pour autant drainer énormément de compliments. Les hommes de Lopetegui déroulent un football cohérent et intéressant mais qui n’est que peu emballant. Avec le ballon, Seville alterne les phases de possession et les séquences verticales pour piquer. Les latéraux font du bien et quand le match se tend, le duo Koundé-Diego Carlos fait le ménage et permet aux Andalous de souffrir en concédant peu de situations. Sans être génial, Seville est cohérent et performe dans le calme, un situation intéressante pour la suite. À l’approche du Clasico, les Palanguanas veulent tenir le cap pour rester en embuscade.

Onze probables 

Osasuna

Absents : Vidal, Martinez, Barja

Incertains : Hererra, Lillo Castellano, Aridane

Seville

Absents : Ocampos

Incertains : Nolito, Navas, Reges.

Benjamin Chahine

@BenjaminB_13

Commentaires