Liga – Fekir et Odegaard en démonstration, Zambo Anguissa le patron, un ancien du Barça : El once de FuriaLiga (J15)

0

Une journée de Liga qui a encore vue le Real et le Barça enchainer mais aussi quelques équipes tirer leurs épingles du jeu. Entre les belles victoire de Getafe et Osasuna, Valence qui tient le coup ou la Real Sociedad et Seville qui confirment, le week-end de football en Espagne a été riche en belles rencontres. Retour sur la belle performance de cette 15e manche du championnat.

Cillessen (Valence) : Son arrivée semblait prometteuse, la réputation du portier batave était bonne au Barça et au Pays Bas. Cependant, dans le flou du Valencia CF, Jasper ressemble plus à Casper sur le terrain. Pas souverain ni rassurant et auteur de bourdes, il est très décrié sur les bords de la Turia. Face à Villarreal, il a enfin réalisé un bon match, auteur de nombreux arrêts, il a été important dans la victoire de son équipe. Suffisant pour lancer sa saison ?

Pervis Estupinan (Osasuna) : Le latéral très offensif des Navarrais est parfait dans le jeu d’Osasuna. Tonique, porté vers l’avant et très bon techniquement, il fait gagner pas mal de mètres à son équipe et ses appels en font une menace constante. Face à l’Espanyol, il a fait beaucoup de mal aux Catalans et en plus, il a offert une balle de but à Ruben Garcia. Un des bons coups d’Osasuna cet été.

Diego Carlos (Seville) : Hulk continue d’impressionner en Liga. Pas le défenseur le plus élégant, il est pourtant vital dans le jeu des Andalous. Solide dans les duels, bon pour jaillir sur les attaquants adverses ou faire le ménage dans la surface, son jeu aérien est aussi intéressant. L’ancien du FC Nantes est un titulaire indiscutable cette saison et ce week-end, c’est lui qui a marqué le seul but du match face au Lega. Un match plein pour le Brésilien.

Le Normand (Real Sociedad) : Le Français prend de plus en plus de galon dans l’effectif des Basques cette saison. Déjà en vue la saison dernière, il a remplacé au pied levé Elustondo blessé et a apporté de la sérénité. De plus, il a même marqué un jolie but pour débloquer son compteur. La Real Sociedad continue sur sa lancée.

Carvajal (Real Madrid) : Dans une situation particulière au vu du retour du milieu Modric-Kroos, Carvajal a moins attaqué qu’habituellement. Tantôt à gérer son couloir, tantôt à se projeter, il a vu son équipe ne pas être au mieux face à un Alaves sérieux. Cependant c’est bien lui qui marque le but de la gagne en suivant bien le ballon dans la surface. Un but salvateur qui permet au Real de tenir le rythme du Barça.

Unai Lopez (Athletic Club) : Le Basque s’impose cette saison dans le double pivot des Leones. Au côté de Dani Garcia, il est utilise défensivement mais surtout intéressant à la création. Pas doté du même sens de la passe que Beñat, il reste très intéressant et surtout plus mobile que le vétéran. Face à Granada, il a même délivre une merveille d’ouverture pour Yuri qui a fait ficelle. Les Leones confirment leur retour en grâce et c’est tout la Liga qui en profite.

Zambo Anguissa (Villarreal) : Certes son équipe a perdu, sur la plus petite des marges mais encore une fois, Zambo Anguissa a impressionné. Privé de Santi Cazorla et Iborra, l’ancien Marseillais a rayonné au milieu. Il a notamment touché plus de 90 ballons, délivré 4 passes cléfs et a même marqué un but superbe. Solide, conquérant, utile offensivement mais surtout intéressant par la passe, il est vital au milieu de son équipe. Après sa pige anglaise désastreuse, AFZA confirme qu’il est un très bon milieu de terrain.

Odegaard (Real Sociedad) : Le milieu norvégien continue de s’affirmer en Liga au milieu de terrain. Solide, conquérant et surtout vitale pour la construction offensive de son équipe, il confirme tout le bon que l’on pensait de lui. Auteur d’un but et d’une passe décisive, il a aussi délivré 6 passes clés, une omniprésence qui le rend magnifique à suivre. Martin Odegaard met la Liga dans sa poche et nous, les suiveurs, on se régale.

Nabil Fekir (Betis) : Le Français n’est plus aussi mobile qu’avant et le jeu collectif assez faible du Betis le pousse à souvent faire les différences seul. Face à Mallorca dans un stade hostile, il a été très important pour permettre à son équipe de gagner des mètres et surtout tenir le cuir. Après avoir saccagé un contre, il s’est fait pardonner en décrochant une frappe magnifique qui a fait ficelle. Nabil Fekir est un joueur soyeux qui maintient le Betis en vie et lui permet de progresser. Avec Joaquin, il forme aussi un duo très intéressant.

Jason (Getafe) : Arrivé par la petite porte cet hiver, Jason s’est imposé sur le côté droit du milieu de Getafe. Intéressant offensivement, doté d’une magnifique crinière mais surtout d’une superbe qualité de passe, il oscille entre les séquences d’harcèlement et celles de création. Toujours sur le fil, il est au four et au moulin mais surtout il délivre des galettes sur coup de pied arrêté. Par deux fois, Getafe a fait ficelle sur un corner de l’ailier, dans sa victoire 4-0 sur Levante.

Chimy Avila (Osasuna) : L’Argentin est un buteur différent mais totalement adapté au jeu d’Osasuna. Tonique, n’hésitant pas à partir au pressing seul et étant toujours à 120%, il reste lucide malgré une débauche d’énergie de tous les instants. Face à l’Espanyol on a d’abord vu sa qualité de frappe de loin avant de voir son excellent pressing pour permettre à son équipe de prendre l’avantage. En fin de match, il s’est offert un rush incroyable à la 90e avant de se faire faucher dans la surface. Chimy Avila est LE joueur d’Osasuna cette saison, et Jagoba en profite pleinement.

Commentaires