Les notes / Atleti 0 – 1 Barça : Et Messi surgit…

0

Dans un choc attendu tant par son prestige que pour son importance au classement, les deux équipes ont offert un spectacle intéressant sans être toujours emballant. Sauvés à plusieurs reprises par Ter Stegen, les Catalans ont encore une fois offert une prestation décevante. En face l’Atleti sans se montrer beaucoup plus emballant a montré une expression collective bien plus marquée que leur adversaire. Pourtant c’est le Barça qui sort de ce choc avec les trois points grâce à son sauveur Léo Messi. Voici les notes de ce partidazo.

Atleti

 

Barça 

 

El MVP : Lionel Messi 

Il recevra ou non son 6e Ballon d’Or demain, il sera probablement critiqué si tel est le cas. Mais peu importe. Le fait est que dans l’imaginaire collectif le Barça est une immense équipe dont la place parmi les meilleures équipes du monde ne fait pas débat, pourtant ce n’est pas le cas. Cette équipe est dorénavant moyenne, le collectif quasi inexistant et si malgré tout ça elle parvient encore à gagner des trophées nationaux et prétendre (de loin) à la Ligue des Champions, c’est grandement grâce à cet homme. Il ne fait pas sa meilleure prestation ce soir mais il sauve les siens inlassablement semaine après semaine. Un MVP quotidien!

El Patron : Hector Herrera

Le Mexicain a eu du mal à prendre sa place dans le 11 titulaire au début de saison mais depuis quelques matchs, il enchaîne et progresse beaucoup. Clairement au niveau du rendez-vous ce soir, il s’est montré d’une aide précieuse pour son équipe. Toujours bien placé, harcelant les milieux adverses, il a gratté un nombre de ballons incalculable et couvert l’espace entre lui et le latéral dans lequel Griezmann aime s’engouffrer, ce qui a facilité la bonne prestation de son compère Trippier. De plus, il se montre d’un apport offensif intéressant puisqu’il se projette et se retrouve très souvent proche des attaquants pour jouer le second couteau. Finalement, il nous gratifie même d’une conduite de balle incroyable, remontant la balle sur 30 mètres, en éliminant 4 adversaires. Très bon match.

La Decepción : Thomas Lemar

Sur le banc à l’entame de match, son entrée en jeu n’a pas aidé ses coéquipiers, et c’est le moins que l’on puisse dire. A Madrid, le Français n’aura jamais retrouvé son niveau de Monaco, et cela se ressent évidemment dans ses prestations. Moins tranchant que Correa, avec un jeu truffé d’erreurs techniques et de mauvais choix dans l’orientation du jeu, l’attaquant colchonero n’a pas permis à son équipe de marquer alors qu’elle avait l’emprise sur le match. Pire, il offre le but sur un plateau aux Barcelonais suite à une perte de balle en bloc haut, pendant que l’équipe était partie à l’assaut du but de Ter Stegen. Il en faut peu pour la mettre au fond pour Messi et cette erreur se paye cash.

La Mala Sorpresa : Ivan Rakitic

Peut-on vraiment encore parler de surprise? On aurait pu citer Junior Firpo auteur d’une prestation indigeste lui aussi, mais le jeune espagnol a encore l’excuse d’une adaptation loin d’être terminée. Ce n’est pas le cas d’Ivan Rakitic. Parachuté titulaire après un match tout juste passable contre Dortmund, le Croate a encore une fois déçu. Ses nombreuses pertes de balles auraient pu coûter chères au Barça sans un Ter Stegen des grands soirs, de même que son marquage très approximatif. Loin de convaincre, il n’a jamais pu se mettre face au jeu avec le ballon et dicter le tempo des siens comme peut le faire Busquets. Plus que ses prestations c’est surtout sa présence sur le terrain qui pose question alors que plusieurs solutions sont là. Déception partagée avec Ernesto Valverde, responsable de ce choix.

Ju (@TorresismoATM) & Tracy (@tracy_rdg)

Commentaires