LDC / Valence-Chelsea : Une victoire pour se qualifier en huitièmes de finale

0

Ce mercredi, Valence reçoit Chelsea dans le cadre de la cinquième journée du groupe H de la Champions League. Mestalla connaîtra une grande soirée européenne à l’issue de laquelle Valence pourrait valider son ticket pour les 1/8 de finales. Pour cela, il faudra s’imposer face à des Londoniens qui montent petit à petit en puissance.

Ce groupe H de Ligue des Champions demeure indécis à deux journées de la fin. L’Ajax, Chelsea et le VCF comptent chacun 7 points, le LOSC étant déjà éliminé. Les deux places qualificatives pour les 1/8 de finales ainsi que la 3è place se joueront donc entre ces 3 équipes. En recevant Chelsea ce mercredi, les hommes de Celades jouent une finale à la maison, une finale qui pourrait leur ouvrir la voie des huitièmes de finales de Ligue des Champions pour la première fois depuis 2012/2013. Toutefois, Valence apporte son lot d’incertitudes alors que les Blues semblent eux apporter certitudes. Analyse d’un match où les espoirs sont grands mais où la chute pourrait être très dure.

Avantage pour Chelsea au milieu du terrain

Avant le déplacement à Manchester City, Chelsea restait sur une série de six victoires de rang en Premier League, et un 4 sur 6 face à l’Ajax. Le Chelsea du début d’année n’est plus celui du mois de novembre. Premièrement, Frank Lampard semble avoir trouvé son schéma de jeu. Lors des premières rencontres européennes, la légende « Blues » misait parfois sur un système à 3 défenseurs. Dorénavant, il aligne ses pions en 4-3-3 ou en 4-2-3-1, des systèmes beaucoup plus fluides. La fin de ces atermoiements tactiques va de paire avec une certaine montée en puissance.

De plus, Le coach anglais peut compter sur un trio Kanté-Jorginho-Kovavic, qui respire la puissance et la complémentarité. N’Golo Kanté revient progressivement de blessure alors que Kovacic arrive enfin à exprimer son talent sans frein aucun. Ce milieu de terrain, qui ferait rêver plus d’un coach, devrait museler et prendre la mesure du milieu de terrain Che, plus qu’affaibli depuis le début de la saison.

Guedes, Cheryshev, sur le flanc gauche ; Kondogbia au milieu. Voici les absents au milieu de terrain. Francis Coquelin est dans le groupe, mais jouera plus que probablement sous infiltration, tout comme Ezequiel Garay en défense centrale. Dans ces conditions, il est difficile de voir les milieux de Valence remporter la bataille au centre du jeu. A cela s’ajoute, la relative fébrilité défensive des hommes de Celades, qui ont été défaits ce weekend au Betis Séville. Valence concède beaucoup trop d’occasions durant les rencontres.

Ferran Torres et Pulisic, les deux joueurs en forme 

Deux joueurs sont particulièrement en forme dans les deux équipes de ce soir. Du côté londonien, c’est Christian Pulisic qui fait parler de lui – et en très bien – depuis plusieurs semaines. Après un début de saison où Frank Lampard ne le voyait pas comme un potentiel titulaire, Captain America est progressivement monté en régime depuis la mi-octobre avec un très bon 5 buts et 3 passes décisives. Définitivement arrivé de Dortmund cet été, l’ailier américain est censé faire oublier Eden Hazard, parti au Real Madrid.

A Valence, Ferran Torres, ailier droit, est très en vogue depuis plusieurs semaines. Le canterano a profité de l’indisponibilité de Carlos Soler sur le flanc droit pour exploser si bien qu’il apparaît désormais comme un titulaire à part entière à Mestalla. Dans son style d’ailier pure, qui rappelle un peu Joaquin, Ferran Torres (19 ans) joue souvent les troubles fête dans les défenses adverses avec une verticalité et une rapidité qui dénotent avec l’approche parfois trop calculée ou timide du reste de l’équipe.

Depuis début novembre, Ferran Torres, qui est devenu le plus jeune joueur du club à atteindre 50 rencontres en Liga, marche sur l’eau avec 2 buts, dont un contre le LOSC lors de la dernière journée de Champions League, et une passe décisive ce weekend lors de la défaite sur la pelouse du Betis Séville. Toutefois, il éprouve encore des difficultés à rester au niveau sur l’ensemble d’une partie.

Valence pourra-t-il profiter de la pression de l’événement ou pliera-t-il sous son poids ? En face, Chelsea est une équipe qui se déplace généralement bien, en championnat mais également en Europe. Les coéquipiers de Parejo soufflent le froid et le tiède depuis le début de la saison. Un partage ou une défaite forcerait les hommes de Celades à jouer une nouvelle finale, cette fois-ci à l’Ajax.

Le XI probable du Valencia CF 

Valencia-Sports (@Vlc_Sports)

 

Commentaires