Portu : derrière Martin Odegaard, l’autre menace pour le Real Madrid

0
Cristian Portugues Portu of Real Sociedad during the Liga match between Athletic Club and Real Sociedad at San Mames Stadium on August 30, 2019 in Bilbao, Spain. (Photo by Pressinphoto/Icon Sport)

Profil particulier, Portu n’est pas le plus connu à l’international. Ni même particulièrement mis en avant à la Real Sociedad, au profit de Martin Odegaard, Mikel Merino ou Oyarzabal. Son style, son jeu, son physique et sa mentalité en font pourtant un joueur apprécié et surtout un élément clé des Basques. Retour sur l’apport double de l’ancien de Girona dans le système d’Imanol Aguacil.

Son émergence a surpris et son niveau impressionne à chaque journée. Ce joueur en difficulté dans l’équipe B de Valence a bien grandi en si peu de temps. A Albacete, tout d’abord, puis dans le particulier 5-2-2-1 de Machin à Girona. Dans un football toujours plus vertical, le natif de Murcia peut faire l’étalage de son talent et de sa capacité à briller dans plusieurs phases de jeu.

Quand la Real Sociedad récupère le ballon haut

La Real Sociedad aime avoir le ballon, mais elle n’est pas du genre à le vouloir simplement pour le faire tourner dans le rond central. Sous Imanol Aguacil, l’équipe cherche constamment à verticaliser le jeu et générer du danger. Pour avoir le cuir, encore faut-il le récupérer. Alors les Basques impriment un pressing tout terrain avec la volonté de récupérer haut et rapidement.

Dans cette philosophie de contre-pressing porté au niveau d’art par Jürgen Klopp, la Real Sociedad est à l’aise. Portu peut y faire parler une de ses qualités principales : les courses verticales. Face à Granada notamment, on a vu plusieurs fois les Basques récupérer haut et lancer très rapidement l’ancien de Girona pour profiter de la désorganisation adverse. Magnifié par Machin dans ce style, le numéro 7 avale les espaces sans problème. Son gabarit petit et trapu lui permet en plus d’être résistant à la pression tout en étant capable d’éliminer ses adversaires. Avant lui, seul Oyarzabal excellait vraiment dans ce secteur.

Quand la Real met en place une attaque placée 

Les Basques ne sont pas à l’aise que dans une seule filière. Quand le ballon ne peut être récupéré rapidement, ils savent être plus patients. Sans le conserver coûte que coûte, la Real Sociedad aime faire vivre le cuir. Et peut le faire avec des milieux comme Merino ou Odegaard et des offensifs associatifs comme Oyarzabal, Willian José ou Portu.

C’est là que le cadre offert par Imagnol Aguacil est intéressant. Sur le terrain, les joueurs restent libres tant que les espaces sont occupés et que le porteur a de multiples solutions de passes pour avancer. Portu et Oyarzabal collent les lignes ou dézonnent en fonction des besoins, et sont aussi attendus dans la surface pour apporter du danger. Le but du 3-1 de Portu face au Betis illustre l’importance des deux ailiers. Le niveau techniques des deux offensifs, leur capacité à effacer les adversaires mais aussi à changer de rythme très rapidement en font des joueurs parfaits pour passer d’un jeu de possession lent à une attaque verticale.

Suffisant pour battre le Real Madrid ?

Après des débuts compliqués, la magie a opéré entre tout ce beau monde. Oyarzabal continue d’être un superbe ailier capable de marquer avec une facilité déconcertante. Portu évolue de manière constante et devient un élément réellement impactant. Le tandem Odegaard-Merino, pas forcément le plus musclé, est parfaitement adapté au jeu que veut mettre en place Imanol Aguacil. Face au Real Madrid, après avoir déjà été battus par Getafe et le FC Seville, les Basques sont attendus.

Dans le jeu, la Real semble taillée pour embêter des Merengues qui ont gagné en cohérence. Attention, les hommes du Z ont écarté facilement Eibar il y a peu, dont le pressing était lui aussi assez haut. L’apport défensif et offensif de Portu et Oyarzabal sera important, vu qu’il est probable qu’Odegaard ait un traitement particulier comme face au Celta. Portu sera directement opposé Marcelo, un latéral qui n’excelle pas dans le secteur défensif. Suffisant pour marquer un troisième but cette saison et offrir une victoire de prestige face à la Maison Blanche ? Réponse ce samedi aux alentours de 23h …

Benjamin Chahine 

@BenjaminC_13

Commentaires