Liga / Valence-Granada : confirmer la bonne forme du moment avant la trêve

0

Valence reçoit ce samedi Granada, surprise de ce début de championnat pour le compte de cette treizième journée de Liga. Avant la trêve internationale, les Che entendent surfer sur leur plantureuse victoire face à Lille mardi alors que les promus comptent mettre fin à leur série de défaites. Duel entre une équipe qui vient de peut-être de connaître un match-pivot et une autre qui se déplace assez bien.

Valence-Granada, une affiche qui n’aurait peut-être pas payé de mine une autre saison. Mais vu le déroulement de cette Liga 19/20, cette affiche peut cacher quelques surprises. Six places séparent les adversaires du jour, avec un gouffre qui n’en est pas un au niveau des points. En cas de victoire, les Blanquinegre (17 points) recolleraient aux Nazari (20 points).

Valence en position jusqu’ici encore inconnue 

17 unités en 12 rencontres, un bilan assez moyen à l’image du début de saison de nombreuses équipes espagnoles. Mais en sortant pour la première fois de deux victoires consécutives (Espanyol et Lille), Valence se retrouve dans une position jusqu’ici encore inconnue. Jamais cette saison, les Blanquinegre avaient enchainé deux résultats de la sorte. Le spectaculaire retournement de situation face au LOSC en semaine a redonné énormément d’espoirs à tout l’aficion che, peut-être trop. Combien de fois déjà, on pensait la saison lancée après un résultat convaincant pour ensuite retomber dans ses travers quelques jours plus tard ? Les coéquipiers de Parejo devront dès lors composer avec ce facteur de motivation, certes, mais aussi de tensions potentiel. Mestalla souhaitera absolument retrouver son équipe de guerriers et non pas de joueurs attentistes.

D’autant plus qu’en face, c’est une équipe surprenante et sans complexes qui attend les hommes de Celades. Bonne surprise de ce début de saison, les promus n’ont pas quitté le top 7 depuis qu’ils s’y sont installés dès la troisième journée. Les compagnons de Soldado, ancien serial-killer du VCF, présente un bilan à l’extérieur convaincant : 6 rencontres très équitablement réparties en 2 victoires et autant de partages et de défaites.

Granada dans le dur ?

Capables tantôt de créer du jeu, tantôt de reculer et de subir, les hommes de Diego Martinez s’adaptent assez bien à l’adversaire. Le club doit son bon début de saison à sa capacité à gagner les rencontres à sa mesure. Le promu s’est en effet imposé contre toutes les équipes en difficulté (Celta Vigo, Leganes, Espanyol…) avec même des résultats intéressants contre des plus gros poissons tels que le Barca, le Betis ou encore Villarreal. Toutefois, Granada reste sur deux défaites consécutives contre Getafe (3-1) et la Real Sociedad (1-2). Et le calendrier à venir s’annonce plutôt complexe à gérer : Valence ce samedi, suivi ensuite après la trêve de l’Atleti et de l’Athletic.

Granada, qui n’a jamais gagné à Mestalla, pourra compter sur le retours de joueurs expérimentés comme Roberto Soldado en attaque ainsi que Maxime Gonalons et Angel Montoro au milieu de terrain. Victor Diaz, arrière droit, est lui blessé, alors que Eteki est en sélection.

Un canterano pour palier les blessures

Les blessures à Valence, c’est un peu comme un refrain dans de la pop. Ça revient, ça revient et ça revient encore et encore. Aux joueurs absents car blessés en semaine (Coquelin, Guedes, Piccini, Sobrino et Soler), s’ajoutent les forfaits de dernière minute de Diakhaby et de Cheryshev. On comprend mieux l’hécatombe dans l’effectif quand on observe la liste des convoqués pour le milieu de terrain : on y trouve outre Kondogbia et Parejo, Kang-In, Ferran et la surprise Vicente Esquerdo, c’est-à-dire trois joueurs de 20 ans ou moins. Vicente Esquerdo est un milieu de terrain central âgé de 20 ans, actuel numéro 10 de Valence Mestalla, la réserve du club. En cas de pépins physiques de Parejo ou Kondogbia, il se pourrait que l’espoir fasse sa première apparition.

Heureusement pour Albert Celades, la défense et l’attaque sont quasiment au complet. En semaine, Ferran Torres a réalisé une superbe rentrée sur son flanc droit. Très percutant et buteur en fin de partie, l’ailier suivi par Dortmund, commence à exploser en l’absence de Carlos Soler. Enfin, comme pour la réception de Lille, Eliaquim Mangala figure parmi les joueurs sélectionnés.

Granada se fera-t-il rejoindre au classement par Valence à la fin de la rencontre ? Soldado retrouvera-t-il les chemin des filets dans son ancien stade ? Les hommes de Celades commenceront-ils le rencontre dès les premières minutes de jeu ? Tant de questions pour 90 minutes de réponses.

Les XI probables 

Valencia CF

Granada

Valencia-Sports 

Commentaires