LDC / Real Madrid 6-0 Galatasaray : Triple buteur et passeur, Rodrygo conquit le Bernabéu

0
Benzema et Rodrygo
Photo : Pressinphoto/Icon Sport

Pour son 4ème match de Ligue des Champions, le Real recevait hier soir Galatasaray. Après avoir battu l’équipe Turque sur son terrain il y a deux semaines (0-1), les Madrilènes souhaitaient confirmer à domicile. Dans son antre du Bernabéu et avec son nouveau 11 de gala, le Real Madrid s’est facilement amusé de Galatasaray (6-0). Hommes en formes, Benzema et Rodrygo ont éclairé de mille feux Madrid. Une soirée 6 étoiles ! 

Après un début de campagne européenne très compliquée, le Real s’est enfin relancé dans sa compétition préférée. Tenus en échec samedi dernier en Liga (0-0 face au Betis), les Madrilènes ont déroulé hier soir en Ligue des Champions (6-0). Asphyxié, Galatasaray n’a rien pu faire face au rouleau compresseur madrilène. Avec Rodrygo et Valverde titulaires -et brillants- Zidane tient enfin son 11 type. Retour sur le large succès de la casa blanca.

Rodrygo, petit prince du Bernabéu

En seulement 6 minutes de jeu, Rodrygo a balayé tous les espoirs de Galatasaray. Alors que le jeu s’est rapidement porté sur le côté gauche de Hazard, Marcelo a servi son jeune compatriote pour ouvrir son compteur de but en LDC (4′). Deux minutes plus tard, le crack Brésilien a inscrit de la tête le but du 2-0 et le doublé le plus rapide de l’histoire de la compétition. Impressionnant, Rodrygo a ensuite servi un caviar à Benzema pour le 4-0 (45′). Le Français lui rendra la pareille en fin de rencontre pour marquer le sixième but de la rencontre. Avec Benzema et Rodrygo, Zidane a enfin trouvé son duo offensif pour inscrire et enchaîner les buts.

Pour son deuxième match en tant que titulaire en LDC et sa première titularisation européenne au Bernabéu, le Brésilien s’est offert un triplé et une passe décisive. À 18 ans et 301 jours, il devient le second joueur le plus jeune à inscrire en hat-trick en C1. Juste derrière un ancien Madrilène bien connu : Raúl González. Encensé à chacune de ses apparitions, Rodrygo devient le petit prince du royaume madrilène.  Avec ses performances extraordinaires, il a déjà conquis le public exigeant du Bernabéu qui l’a, logiquement, acclamé hier soir.

Benzema légendaire

Karim Benzema célébrait cet été ses 10 ans au Real Madrid. Une décennie durant laquelle le numéro 9, aux allures de 10, a marqué l’histoire. Dans son jardin du Bernabéu, le Français a écrit un peu plus sa légende hier soir. Auteur d’un doublé, Karim Benzema a dépassé le record de but en Europe du grand Alfredo Di Stefano (49 buts). Il rejoint CR7, Messi et Raul et devient le 4ème joueur de l’histoire de la Ligue des Champions à inscrire 50 buts sous le même maillot. Pour couronner le tout, Benze devient le second joueur a avoir marqué lors de 15 campagnes Européene (derrière Messi).

« AVEC BENZEMA TOUT DEVIENT PLUS FACILE, C’EST UN JOUEUR INCROYABLE ET JE SUIS HEUREUX DE JOUER AVEC LUI. » RODRYGO

Benzema - Alfredo Di Stefano
Photo : AS

Depuis le départ de CR7, el gato est devenu le roi de cette équipe madrilène. Le Français a repris le flambeau de Cristiano et porte son équipe depuis plus d’un an. Aucun autre joueur n’a marqué autant de buts que lui (39) depuis que le Portugais a quitté la capitale. En surpassant Alfredo Di Stéfano, Benzema prouve la dimension qu’il a au sein du club madrilène. Il est indéniablement l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du Real Madrid, de son époque et peut-être considéré, lui aussi, comme une légende du football.

Une solidité retrouvée 

Souvent en difficulté et pointée du doigt, la défense du Real a signé hier soir un 4ème clean sheet d’affilée. La faiblesse de Galatasaray a facilité la tâche à Ramos et ses coéquipiers, mais ne change rien au fait qu’ils retrouvent une certaine solidité défensive. Les hommes de Fatih Terim n’ont jamais inquiété Thibaut Courtois qui n’a eu que 3 parades à faire. Au fil des rencontres le Belge engrange de la confiance et de la sérénité, à l’image de son équipe.

Outre le secteur défensif, l’équipe entière retrouve une véritable stabilité. Nous en parlons déjà depuis de nombreuses semaines, la présence de Fede Valverde au milieu n’est pas anodine à ce nouvel équilibre. Titulaire indiscutable aux côtés de Kroos et Casemiro, eux aussi en grande forme, l’Uruguayen enchaîne les prestations de haute voltige. Relayeur, puis remplaçant de Casemiro en 6, Fede a équilibré le jeu madrilène et n’a eu de cesse de courir, lutter et récupérer des ballons.

Avec une seconde victoire en quatre rencontres, le Real Madrid valide presque son billet pour les huitièmes de Ligue des Champions et élimine définitivement Galatasaray. Après un départ chaotique, les hommes de Zidane se sont relancés lors de cette double confrontation face aux Turques. Second du groupe avec 7 points, le Real recevra le 26 novembre le PSG. Après l’humiliation du match aller, les Madrilènes auront à cœur de se rattraper devant leur public du Bernabéu.

Chloé Girardin (@ChloeWest_)

Commentaires