Liga / Real Madrid 5 – 0 Leganés : Une manita sans forcer, portée par un Benzema orfèvre et trésor du Real

0
Real Madrid
Photo : Icon Sport - Stade Santiago-Bernabeu - Madrid (Espagne)

Dans son antre du Bernabéu, le Real Madrid recevait hier soir ses voisins de Leganés. Lanterne rouge de Liga, les Pepineros voulaient enchaîner après avoir remporté leur 1er match contre Mallorca. C’était sans compter sur l’homme en forme du Real : Karim Benzema. Précieux, le Français a largement participé au succès des siens dans ce derbi madrileño. 

Une semaine après leur premier succès en Ligue des Champions, les Madrilènes accueillaient Leganés lors de la 11ème journée de Liga. Vêtus de blanc et d’or, nous retrouvions hier soir les mêmes joueurs que face à Galatasaray. Facilement, les hommes de Zidane ont déroulé leur football et infligé une manita à des Pepineros trop fragiles. Si le rendement offensif pose habituellement problème, dans ce derbi madrileño, les Madrilènes ont aisément trouvé la faille. À la fois orfèvre et trésor de cette équipe, Karim Benzema a une nouvelle fois brillé de mille feux. Retour sur la large victoire madrilène, qui permet au Real de retrouver la seconde place du classement (21 points) à un point du Barça.

Masterclass de Karim Benzema dans un festival offensif

Menés par leur n°9 en or, les Madrilènes ont ouvert le score dès la 7′. Servi par KB9, Rodrygo a inscrit son second but de la saison. Une minute plus tard, le Français a cette fois trouvé Kroos pour le 2-0 (8′). Un quart d’heure plus tard, Ramos vient enfoncer le clou pour le 3-0. Après s’être repris à deux fois face à Soriano, le capitaine madrilène a fait le break sur penalty à la 24′.

Totalement dominés, les Pepineros ont subi tout au long de la première période les assauts de Benzema (39′, 42′). Ce n’est qu’au retour du vestiaire qu’il a trouvé le chemin des filets. À la 69′, l’attaquant Français a logiquement transformé un penalty obtenu par Modric (4-0). Avec un but, deux passes décisives et une copie parfaite, il a naturellement laissé sa place à Jovic juste après. Peu convaincant depuis son arrivée, le Serbe a enfin réussi hier soir à débloquer son compteur de but sous les couleurs du Real. Il a participé au festival offensif madrilène et inscrit son premier but de la saison (91′). Une jolie tête rageuse, parfaitement servie par Dani Carvajal.

Brillant dans chacun de ses mouvements, le Français réussit tout ce qu’il entreprend. Grâce à son penalty d’hier soir, il devient le meilleur buteur français de l’histoire pour un club étranger. Avec 229 buts sous les couleurs madrilènes, KBNueve surpasse le King Henry (228 buts avec Arsenal). Benze qui fêtera ses 32 ans le 19 décembre prochain semble plus fort que jamais. Une chose est sûre, depuis que Cristiano Ronaldo a quitté la casa blanca, Karim Benzema est devenu le meilleur joueur de cette équipe. S’il la portait à bout de bras la saison passée, aujourd’hui il veut lui faire retoucher des sommets.

Karim Benzema
Photo : Icon Sport

Les confirmations et l’esquisse du « XI type » 

Souvent pointé du doigt pour son manque de cohésion et de collectif, l’équipe du Real a démontré hier qu’elle était capable du contraire. Les éléments de satisfaction que nous relevons au fur et à mesure des rencontres se concrétisent et prennent forme peu à peu. À commencer par les cages madrilènes. Très peu sollicité, Courtois a tout de même réalisé une parade importante face au prêté Oscar Rodríguez (27′). Même si Leganés l’a peu inquiété, le gardien Belge dégage de plus en plus d’assurance. Un point positif et rassurant qui faudra confirmer sur la durée. Les défenseurs ont aussi réalisé un match sérieux, sans fautes, mais la fébrilité des Pepineros leur a facilité la tâche.

Au milieu de terrain, Zidane semble avoir trouvé son trio de titulaires indiscutables. Alors que Modric était de retour de blessure, le coach Français a tout de même décidé de garder dans son 11 Fede Valverde. Un choix logique compte tenu des récentes prestations de l’Uruguayen. L’association de son profil avec ceux de Kroos et Casemiro fonctionne à merveille. À tel point qu’aujourd’hui ce trio représente la plus grande satisfaction de cette équipe madrilène (avec Benzema). Tous trois dans leur plus bel état de forme, ils se complètent et se comprennent à la perfection. Laissant peu de chances à James, Isco ou encore Modric, bien moins convaincants cette saison, de venir leur voler une place.

real madrid
Photo : Icon Sport – Stade Santiago-Bernabeu – Madrid (Espagne)

La réussite du milieu de terrain, s’associe à celle du trio offensif composé de Benzema, Rodrygo et Hazard. Convaincants contre Galatasaray, la combinaison et l’addition de ces trois purs talents a de nouveau fonctionné hier. Benzema et Hazard ont lié une belle complicité, sur et en dehors du terrain. Et cette affinité particulière profite au Belge et lui permet d’être plus à l’aise pour monter petit à petit en puissance. Rodrygo, quant à lui, étonne et détonne à chaque apparition. À seulement 18 ans, le Brésilien est un pur régal sur le terrain. Appliqué et consciencieux, tout ce qu’il réalise est bien fait. Que ça soit en attaque, sur le repli défensif, dans ses passes ou combinaisons avec ses coéquipiers. Tout est admirablement effectué. Précoce, Rodrygo qui était à la base un espoir pour le futur, est déjà devenu un élément clé pour la réussite du Real de Zidane.

Avec un collectif retrouvé, Zidane commence à entrevoir et dessiner des bases solides pour son équipe. Une chose est sûre, beaucoup de travail reste encore à accomplir, mais de nombreux points positifs depuis ce début de saison donnent de l’espoir. En particulier les bonnes surprises Valverde et Rodrygo, qui incarnent le renouveau tant attendu au sein de la casa blanca. Leur présence améliore considérablement l’équipe, le jeu et le contenu. Après son large succès d’hier, le Real Madrid doit continuer de confirmer face à des adversaires plus coriaces. Prochain rendez-vous samedi soir, au Bernabéu, face au Betis.

Chloé Girardin (@ChloeWest_)

Commentaires