Getafe 0-2 FC Barcelone : Comment le Barça a profité des erreurs de Getafe pour l’emporter ?

0
crédits : twitter fcbarcelona

En plein doute après leur deuxième défaite de la saison concédée face à Granada et un match loin de rassurer contre Villareal, les Catalans ont réussi enfin à emporter leur première victoire à l’extérieur cette saison. Pourtant, l’impression globale laissée par l’équipe est toujours entre l’encourageant et le déjà vu. Face à un Getafe dont le plan de base aurait pu marcher mais qui a commis trop d’erreurs le Barça s’en est sorti mais l’adversaire ne sera pas toujours imparfait. 

Au coup d’envoi de la rencontre, Ernesto Valverde privé d’Ousmane Dembéle a choisi de titulariser Carles Perez. Derrière, le choix se porte vers Sergi Roberto en lieu et place d’un Nelson Semedo sur le banc. Pour le reste, équipe type en 4-3-3. José Bordalas opte lui pour une attaque Angel – Mata dans son 4-4-2 habituel, avec le duo Maksimovic – Arrambarri au milieu dont la mission est clair : empêcher le Barça de contrôler le milieu de terrain.

Arthur Melo, déjà indispensable ?

Arthur Melo est-il déjà le patron de ce milieu de terrain blaugrana? Indispensable dans la sortie du ballon pour contrer le pressing de Getafe à la Xavi, le Brésilien ne se cache pas et prend ses responsabilités. Descendre proche de ses défenseurs et conserver la balle pour pousser ses adversaires à reculer et gagner des mètres il l’a fait un bon nombre de fois dans cette rencontre. Le but ? Libérer ses coéquipiers pour pouvoir faire la passe et faire gagner des mètres aux siens en éliminant les quelques adversaires au pressing sur lui.

Son rôle avec beaucoup plus de liberté que le saison dernière, lui permet d’être le vrai régulateur de l’équipe dans les deux parties du terrain. Il est intéressant de constater que toutes les situations d’attaques placées émanent de lui soit par son travail effectué dans la partie de terrain adverse, soit par sa capacité à avancer avec le ballon, étant toujours au cœur de l’action et ne délaissant jamais le cuir.

Les latéraux – Problèmes ?

Même si le Barca a engrangé sa première victoire à l’extérieur face à Getafe tout n’a pas été parfait loin de là. Tout a plutôt été médiocre. Et l’une des choses qui peinent à se mettre en place et qui handicapent grandement le Barca en ce début de saison, ce sont ses latéraux. Inutile de pointer un joueur du doigts, Sergi Roberto, Semedo, Jordi Alba et Junior Firpo n’offrent pas pleinement satisfaction.

Si pour le dernier cité cette situation est plus que normale après seulement 4 matchs et une adaptation à faire, pour les trois autres c’est bien différent. Les choix de Valverde eux aussi posent question dans ce secteur. Replacé au milieu en début de saison c’est pourtant Sergi Roberto qui a remplacé Nélson Semedo sur cette rencontre. Aucune possibilité de jouer pour Moussa Wagué, pourtant auteur de prestations encourageantes la saison dernière. Zéro minute depuis le début de saison pour le jeune latéral, de quoi se poser des questions sur sa promotion en A.

Sergi Roberto of FC Barcelona looks ahead during the Liga match between Athletic Bilbao and FC Barcelona on August 16, 2019 in Bilbao, Spain. (Photo by Pressinphoto/Icon Sport)
Manque de travail ?

Mais plus que le niveau individuel des latéraux qui n’est pas optimal c’est leur travail qui posent questions. Face à une équipe de Getefe en 4-4-2, on pouvait s’attendre à ce que dans un travail commun et peut-être en permutation Sergi Roberto et Junior Firpo viennent épauler Sergio Busquets à la perte du ballon. Incapable de tenir un pressing constant sur plusieurs minutes c’est ce qui semblait le plus plausible pour ce Barca afin de lutter face à la rapidité de Getafe en contre.

Pourtant il n’en a rien été et c’est en parti ce qui explique la première mi-temps laborieuse de l’équipe en manque total de contrôle au milieu. En difficulté Busquets n’a pas pesé comme à son habitude face au duo Maksimovic-Arambarri. Trop occupé à essayer de combler tous les trous laissées par son équipe Busi a souffert. Un situation qui risque de se reproduire à l’avenir.

Getafe – Plan avorté

Décidé à jouer le coup à fond face au Barca, José Bórdalas avait un plan bien précis afin de ne pas devenir la première équipe de la saison à s’incliner à domicile contre Ernesto Valverde et ses joueurs. Sur la même ligne que ce qu’avait entrepris jusque là l’Atheltic, Osasuna et Granada, les Madrilènes ont d’abord tenter de bloquer ou tout du moins rendre la première relance de Ter Stegen compliquée. Placé afin de bloquer toutes les sorties éventuelles, le Barça à finalement pu se sortir la majorité du temps de ce guêpier.

Quelques mètres plus haut pourtant la donne n’a pas été la même et sans l’apport d’un Arthur partout sur le terrain il est fort à parier que les Catalans auraient connu bien d’autres difficultés. Notamment face au duo Arambarri et Maksimovic. Les deux joueurs de Getafe n’ont finalement eu pas trop de mal à minimiser le rôle de Sergio Busquets. De Jong touchant très peu de ballons bien que décisif sur ceux qu’il a eu à jouer en première mi-temps, l’influence réduite de ces deux hommes a grandement compliqué la tâche des Catalans.

Jose Bordalas Coach of Getafe CF La Liga match between Getafe CF vs FC Barcelona at the Coliseum Alfonso Perez stadium in Madrid, Spain, September 28, 2019 . ..Photo by Icon Sport – Coliseum Alfonso Perez – Madrid (Espagne)
Une erreur fatale

Malheureusement pour Getafe leur défense elle n’a pas été à la hauteur de son milieu de terrain. Si Luis Suarez n’est plus celui que l’on a connu, son sens de la déviation et du déplacement est toujours bien présent. Souvent trop seul face à la défense madrilène il a eu tout le loisir d’offrir des solutions à ses coéquipiers, heureusement sans risque pour les locaux. Ceci causé par le fait que si le receveur avait la liberté, ce n’était pas le cas des donneurs.

Jusqu’à la fin de la première période en tout cas et cette action exceptionnelle de Ter Stegen. Sa sortie, son contrôle de la poitrine et sa passe décisive pour Luis Suarez resteront dans cette édition 2019-20 de la Liga. Mal alignée la défense de Getafe laisse Luis Suarez partir seul et battre David Soria d’un lob dont le Pistolero à la secret. David Soria au diapason de sa défense avec cette sortie approximative ne reviendra plus jamais dans son match.

Tracy RODRIGO

tracy_rdg

Commentaires