Les notes / Atletico 0-0 Real Madrid : Un Hazard décevant, Thomas Partey et Kroos en mode patron

0

Derbi frustrant et pauvre en occasions qui se termine sur un 0-0 assez logique. Chacune des deux équipes a tenté de poser son jeu mais très vite, les deux formations se sont neutralisées sans jamais réussir à se sortir de ce faux rythme. Qui a surnagé, qui a sombré ? Voici nos notes de ce choc entre Atletico et Real Madrid.

Atletico 

Real Madrid

El MVP : Jan Oblak 

Dans un match relativement pauvre en occasions, le portier slovène a pourtant été mis à contribution 3 fois. Par deux fois, il a réalisé d’excellentes parades, tout d’abord sur une frappe de loin de Kroos puis en fin de match, il met en échec Benzema avec classe et élégance. Quand l’Atleti est mis à défaut, Jan veille au grain et sauve les siens.

Los Patrones : Toni Kroos et Thomas Partey 

Les deux milieux de terrain sont des références pour leur équipe. L’allemand et le ghanéen ont livré chacun une excellente copie. Toni a été dans un rôle de compensation, il a bougé et a tenté de bien faire vivre le ballon tout en alertant Oblak sur une frappe de loin. Proche de la surface, il a tenté d’activé ses coéquipiers en profondeur avec réussite même si cela n’a pas produit beaucoup de danger.

Thomas Partey a été lui aussi excellent. Premier relanceur de son équipe, excellent à la récupération mais aussi parfait pour casser les lignes par la course, il a vraiment fait un bien fou au milieu Colchonero. Un très grand match pour lui et quelques jolies gestes balles au pied pour se libérer de la pression adverse.

La Decepción : Eden Hazard 

La recrue star du mercato madrilène n’arrive toujours pas à répondre aux attentes. Arrivé hors de forme et avec une blessure qui l’a laissé sur le flan quelques semaines, le belge était attendu pour ce deuxième choc de la saison. Encore une fois, Eden a déçu, rarement dans le bon tempo, très peu trouvé et pas incisif sur ses dribbles, il n’a fait que trop peu de différences. Sa seule bonne action est son dribble sur Savic qui a abouti à un centre contré. C’est peu, très peu.

La Buena Sorpresa : Fede Valverde 

Avec le retour de James et Modric dans le groupe madrilène, il semblait compliqué de voir l’uruguayen enchaîner une deuxième titularisation de suite. Et pourtant, c’est bien lui qui a été choisi par Zidane pour accompagner Kroos et Casemiro. Au final dans ce match toujours si particulier, Fede ne s’est pas dégonflé et a livré une bonne performance. Il a même tenté des passes intéressantes en profondeur même si il n’a que très rarement réalisé du dépassement de fonction.

Benjamin Bruchet 

@BenjaminB_13

Commentaires