Liga / Real Madrid- Osasuna : Confirmer les progrès avant le derbi.

0

Cette 6ème journée de Liga en semaine va nous offrir un duel entre deux des trois équipes encore invaincues en championnat (la troisième c’est l’Athletic Bilbao). Le Real Madrid qui s’est quelque peu rassuré grâce à sa victoire face à Séville va devoir confirmer les progrès défensifs aperçus pour s’offrir sa seconde victoire à domicile. De son côté Osasuna vient de faire match nul dans un duel insipide face au Betis. Malgré le fait que les deux formations risquent d’être remaniée celles-ci devraient nous offrir un beau spectacle. Voici notre Previa Merengue !

La victoire face à Séville dimanche soir a permis de ramener quelque peu le calme du côté du Real Madrid. Suite à leur déroute face au PSG, les hommes de Zidane ont bien réagi et ont livré un match sérieux sans être exceptionnels. C’est ce genre de prestation qu’il va falloir délivrer à nouveau pour remporter un match qui s’annonce difficile et pour maintenir le rival Atletico à distance avant le grand derby madrilène ce samedi. Face à eux, les Merengues ont une équipe d’Osasuna invaincue et qui n’a peur de rien ni personne. Emmené par Chimy Avila, les Navarrais sont une une équipe difficile à manœuvrer et ils vendront cher leur peau.

Real Madrid : garder le sérieux défensif

Après un début de saison très contrasté défensivement avec en apogée la claque face au PSG, les Madrilènes ont réagi face à Séville et ont gardé leurs cages inviolée ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps. Le retour de Sergio Ramos au centre de la défense a permis à l’équipe de moins s’étirer sur la longueur, de garder les lignes plus proches les unes des autres et ainsi de garder un bloc plus compact ce qui a facilité la tâche au Real Madrid pour défendre les attaques des Andalous. On a également vu Bale et Eden Hazard faire beaucoup de courses défensive et aider l’équipe dans ce compartiment du jeu.

Une statistique vient illustrer cette solidarité défensive : Hazard est le joueur du Real Madrid qui a récupéré le plus de ballons devant Casemiro lors du duel face à Séville. Face à une équipe d’Osasuna difficile à jouer, les Merengues vont devoir à nouveau faire preuve de solidarité et de sacrifice. Dans cet aspect du jeu Ramos et Casemiro vont être fondamentaux pour garder le bloc équipe compact et éviter de se voir couper en deux. Dans le cas contraire, Osasuna pourrait en profiter pour trouver le Chimy Avila entre les lignes et avec sa vitesse il pourrait faire très mal.

A l’approche du derby madrilène Zidane pourrait donner du repos à certains joueurs qui ont besoin de souffler. Le calendrier exigeant du mois de septembre va obliger le Français à doser les efforts de ses joueurs pour éviter de grossir un peu plus les rangs de l’infirmerie. Les joueurs de l’unité B du Real comme Valverde, Vinicius ou Militao, auront sans doute leur chance d’intégrer le onze de départ pour reposer les titulaire. Bonne nouvelle côté Real Madrid, Marcelo, Isco et Modric sont pratiquement remis de leurs blessures respectives et devraient être disponible pour la rencontre face à Osasuna bien qu’il soit peu probable qu’ils jouent.

Osasuna : retrouver le chemin de la victoire

Les Navarrais font plutôt un bon début de saison pour leur retour dans l’élite du football espagnol. Ils sont certes l’une des trois seules équipes encore invaincue en Liga, mais le problème c’est également qu’ils n’ont plus gagné depuis la première journée de Liga face à Leganès. Après 4 matchs nuls consécutifs, il convient donc pour les hommes de Jagoba Arrasate de retrouver au plus vite le chemin de la victoire afin de se mettre à l’abri de la relégation le plus tôt possible.

On le sait, pour les promus chaque point est précieux. Le coach Basque a fait d’Osasuna une équipe qui est rodée, difficile à bouger et très solide défensivement (3 buts encaissés en 5 matchs dont deux face au Barca). Leganès, Eibar, le Barca, Valladolid et le Betis se sont cassés les dents sur la défense de fer des Navarrais. Là ou Arrasate a encore du travail c’est offensivement où son équipe dépend encore trop des coups de boutoir du Chimy Avila. Cependant le jeu offensif des Navarrais restent intéressants, le 442 est équilibré et les actions sont nombreuses. Ce qui manque vraiment à Osasuna en ce moment, c’est de la réussite.

De son côté le coach Basque devrait peu faire tourner son effectif. Brandon pourrait occuper la place d’Adrian en attaque et Robert Ibañez pourrait également faire son apparition dans le onze. Oier et David Garcia incertains, Moncoyola et Roncaglia pourraient respectivement les remplacer.

La clé du match : L’efficacité offensive

Si la défense permet de ne pas perdre des matchs (Osasuna en est la preuve), les buts permettent de les gagner. Et c’est justement le problème des Navarrais. Sur les 5 journées de Liga disputées, ils n’ont marqués que 3 buts en 5 matchs dont deux face au Barca lors du match nul à Pampelune pour le compte de la troisième journée de Liga. Un bilan maigre qui explique les 4 matchs nuls consécutifs. Seuls Ezquiel Avila, Roberto Torres (2x) et Robert Ibañez ont transpercé les filets adverses. C’est trop insuffisant. Pour aspirer à se sauver et à court terme battre le Real Madrid mercredi, les joueurs d’Osasuna vont devoir proposer plus de choses offensivement et ne plus dépendre exclusivement des exploits d’Avila.

De son côté le Real Madrid à lui aussi un problème de finition. Outre Bale et Benzema, et particulièrement ce dernier, les madrilènes peinent à transpercer les filets adverses. Les Merengues se créent des occasions, comme face à Levante ou à Séville mais pêchent dans le dernier geste. Face aux hommes de Paco Lopéz, avec plus d’efficacité le Real n’aurait pas tremblé jusqu’au bout. Même chose face à Séville où Hazard et Caravajal ont deux 1vs1 face au gardien où ils galvaudent l’occasion d’ouvrir le score. Vu la faiblesse générale du jeu proposé et les problèmes défensifs des Merengues, les hommes de Zinédine Zidane ne peuvent pas se permettre de gâcher autant d’occasions. Surtout face à une défense aussi solide que celle d’Osasuna. Des joueurs comme James Rodriguez, Vinicius, Jovic, Kroos ou encore Isco se doivent d’inscrire des buts pour que la responsabilité ne soit pas uniquement sur les épaules de Karim Benzema.

XI Probables

Real Madrid

 

Osasuna

Miguel Hernandez

@Mig19Hernandez

Commentaires