Les notes / Real Madrid 2-0 Osasuna : Kroos et Sergio Ramos en mode patron, la bonne surprise navarraise

0

Dans un match aussi divertissant que plaisant, le Real s’est offert le promu Osasuna non sans souffrir. Sans vraiment tenir la partie, les hommes de Zidane ont fait la différence d’abord par le biais de Vinicius puis par le nouvel entrant Rodrygo. Qui a surnagé, qui a sombré, voici nos notes de ce match plaisant. 

Real Madrid 

Osasuna

 

El MVP : Sergio Ramos 

Souvent à la limite et proche de la rupture, Sergio Ramos a pourtant tenu son rang sans être aidé par ses coéquipiers. Militao son associé a eu autant de travail que lui. Face à un adversaire coriace et ambitieux, il a été au niveau et permis à son équipe de ne pas sombrer. Comme face à Seville, le Real Madrid doit encore beaucoup à son central andalou.

El Patrón : Toni Kroos 

L’allemand a été au four et au moulin face à Osasuna. En jambe et au milieu d’une équipe sans queue ni tête avec énormément de joueurs aux styles éparses, il a été le phare dans le nuit des madrilènes. Souvent à la rupture mais toujours inspiré, il a essayé d’apporter de la cohésion dans un certain chaos. L’allemand a aussi été plus actif autour de la boite avec notamment 2 tirs cadrés.

La Decepción : Nacho Fernandez

Avec la blessure de Ferland Mendy et Marcelo, le défenseur espagnol a été catapulté au poste de latéral gauche. Comme attendu, il a été en souffrance et s’est surtout contenté de détruire les actions adverses. Souvent hors de position, il finit le match avec un jaune et 3 fautes. Un match plus que limite dans une position peu courante pour lui. La rustine est un peu fatigué.

La Buena Sorpresa : Osasuna 

Le promu a rendu hommage au football au Bernabeu ce soir. Bien sûr, la défaite est là mais dans le jeu, les Navarrais ont offert de très jolies séquences pour ressortir le ballon et s’approcher des cages d’Areola. En fin de compte, cela reste bien trop peu pour mettre en danger le Real mais au moins, tout le monde a pris du plaisir ce soir, spectateurs, suiveurs et supporters. C’est pas le plus important ?

Benjamin Bruchet 

@BenjaminB_13

Commentaires