Liga / Previa Che / Valencia – Leganes : Un dur retour à la réalité ?

0

Après la parenthèse dorée de la Champion’s League, le Valence de Celades retrouve son quotidien national. Au programme un match qui a tout d’un nouveau piège pour les coéquipiers de Dani Parejo, face à Leganes. Les Madrilènes ne sont pourtant pas au mieux et ont concédé 4 défaites en 4 journées de Liga. Cependant où en est Valence après sa victoire face à Chelsea en C1 ? On ne sait toujours pas trop.

Valence a changé d’entraîneur pour des raisons tout sauf sportives. Depuis deux matchs, on regarde le club avec un air curieux, mais aussi désabusé. Devenu un symbole malheureux des formations détenues par des riches étrangers qui vivent à des milliers de kilomètres du centre opérationnel et prennent des décisions souvent loufoques, Valence doit pourtant se remettre à l’endroit pour rester crédible en Liga. Cette semaine après la débâcle face au Barça, les Che ont battu Chelsea en Ligue des Champions, et se sont remis un peu à l’endroit. Côté Leganes, la donne est encore plus difficile. Les Madrilènes ont perdu leur 4 premiers matchs de Liga et n’ont marqué qu’un seul petit but. Ce match peut-être un tournant pour les deux équipes.

Quel accueil pour Valence à domicile ? 

Ce match sera le premier match du club Che à Mestalla depuis la destitution de Marcelino. Bien sûr, avec les reformes des différentes tribunes il est compliqué d’imaginer quelque chose d’hostile d’entrée, mais il est certain que l’atmosphère sera particulière dans les travées de ce magnifique stade. Marcelino et l’Afición de Valence avaient un lien très fort et le stade était devenu une arme pour les joueurs. Avec cette rupture de la confiance et cette décision pas du tout comprise, cette connexion peut-être cassée et entraîner Valence dans une spirale inquiétante.

Celades est pour les joueurs et les supporteurs un simple pion. Personne ne lui en veut directement mais il est compliqué de le soutenir directement parce que ce serait approuver les décisions prises par l’état major Singapourien. Dani Parejo, capitaine et référant de l’effectif mène la fronde selon plusieurs médias. Il demande régulièrement des explications sur les raisons du renvoi de Marcelino ce qui a conduit à la présence de Celades seul devant la presse avant le match face à Chelsea. Valence vit une situation très compliquée et même si les joueurs peuvent encore performer en pilote automatique il est compliqué de savoir où ira le club sans un nouveau chef pour impulser un cap.

Leganes, équipe piège par excellence ? 

En termes de résultats, les Pepineros sont dans une situation inquiétante. Hormis l’Atleti, Leganes n’a affronté que des équipes largement à sa portée et pourtant les hommes de Pellegrino n’ont concédé que des défaites. Bien sûr, les matchs face aux Rojiblancos ou encore le Betis sont frustrants parce que le contenu est bon pour les Madrilènes, mais à l’heure actuelle, le club a 0 point en Liga.

Il est de plus assez compliqué d’expliquer cette méforme et ce retard à l’allumage. Leganes n’a pas perdu de joueurs importants cet été, s’est même largement renforcé en signant Roberto Rosales ou encore Roque Mesa notamment, tout en gardant Youssef En Nesyri par exemple. Les préceptes qui ont permis à Pellegrino de maintenir le club sont encore là mais le reste ne suit pas vraiment. Face à Villarreal, Leganes a concédé 4 tirs cadrés et 3 ont fini en but … Une situation inquiétante.

La clé du match : La bataille du milieu de terrain 

La force de Leganes la saison dernière était sa capacité à être dominant au milieu de terrain. Capable d’être à l’aise soit très bas dans son propre terrain ou alors haut, les Madrilènes étaient une équipe hybride vraiment intéressante. Cette saison, Roque Mesa est la recrue qui devait faire passer un palier au club, sans trop de réussite encore. Pellegrino a même expérimenté un 442 qui n’a pas vraiment conquis face à Villarreal le week-end dernier. Sur le papier et si Leganes s’aligne en 352, les Madrilènes auront la supériorité au milieu et devant, à eux d’en profiter pour performer et utiliser cette partie du terrain.

Côté Valence, c’est le niveau et la liberté de Dani Parejo qui conditionneront beaucoup de choses. S’il se met en mode général en commandant son équipe, Valence devrait réussir à être cohérent sur le terrain. Si jamais il est en dedans, il est certain que l’équipe s’écroulera sous nos yeux. Devant, le très bon Gameiro devrait être remplacé par Maxi Gomez le très gros achat estival de Valence. Il faut mettre en valeur les actifs chez les Blanquinegro …

Deux compositions classiques ? 

Albert Celades devrait logiquement reconduire le 442 made in Marcelino. Devant, Gameiro et Maxi Gomez sont en balance. Aux autres postes aucun bouleversement à prévoir. Côté Leganes, Cuellar et Tarin sont toujours absent mais le 532 devrait être de retour.

XI probables

Valence 

Leganes

 

Benjamin Bruchet 

@BenjaminB_13

Commentaires