Les notes / Granada 2-0 Barça : La déception Valverde et la démonstration de Grenade

0

Bombazo ! Le Barça tombe encore à l’extérieur, cette fois pas de golazo mais une masterclass de Grenade qui a totalement dominé des catalans sans idées ni projet. Qui a surnagé, qui a surpris ? Voici nos notes de ce choc !  

Granada

Barcelona

El MVP : Angel Montoro 

C’est bien simple, Angel Montoro a été magnifique au milieu. En première mi-temps, il a dicté les sorties de balles, coupé un nombre incroyable d’actions barcelonaises et s’est même sacrifié pour maintenir son équipe en vie. Un match excellent et un début de saison exceptionnel pour lui, l’âme du milieu de terrain de Nazaris.

El Patrón : German Sanchez 

Il fallait en choisir un mais les quatres défenseurs de Grenade auraient pu prétendre à ce titre. Solides, appliqués et surtout parfaits en couverture, German et ses coéquipiers ont livré une prestation parfaite. D’abord excellent pour fermer les ailes, German a ensuite empêché un nombre incroyable de centres ou de ballons en profondeur pour éviter de voir Rui Silva être mis en danger. Granada peut être fière de son équipe qui a livré une superbe partie.

La Decepción : Valverde et le Barça 

Sans Messi ni Ansu Fati au coup d’envoi, on attendait encore beaucoup du Barça de ce soir. Les catalans devaient enfin retrouver de la souveraineté loin du Camp Nou. Sauf qu’encore une fois, on a vu des Culés apathiques, pris par l’intensité et le jeu sans ballon de Granada. Sans idée, sans volonté, sans projet, les hommes de Valverde ne sont jamais rentrés dans leur match, n’ont que très rarement généré du danger et n’ont jamais semblé capable de revenir au score. Les entrées de Messi et Fati n’ont rien changé. Le Barça de Valverde a encore une fois déçu.

La Buena Sorpresa : Ramon Azeez 

Loin d’être un titulaire en ce début de saison, le milieu de terrain a pourtant été catapulté dans le onze pour ce match de gala. Pointe la plus offensive du milieu de terrain de Grenada, Ramon s’est employé et a beaucoup bougé. C’est lui qui pousse avec joie le ballon après une minute de jeu pour ouvrir le score. Ensuite ? Un très très grand match.

 

Benjamin Bruchet 

@BenjaminB_13

Commentaires