Previa Europa League : Démarrer du bon pied et faire tourner

0

Ils sont trois représentants dans cette Coupe d’Europe qui sent encore bon la découverte et les voyages. Sur le papier, Getafe a l’adversaire et le groupe le plus coriace. L’Espanyol va surtout regarder vers l’est et malgré un déplacement périlleux en Azerbaïdjan, Seville semble au dessus de son groupe si … les Andalous jouent la compétition à fond.

Getafe – Trabzonspor le 19/09 à 18h55

Invité surprise en Europa League, les Madrilènes de Getafe ont pourtant de solides arguments à faire valoir en C3 cette saison. Dans un groupe très homogène et avec un seul déplacement très lointain (à Krasnodar), les hommes de Bordalas peuvent y croire. Getafe a bien grandi, a étoffé son effectif cet été et semble armer pour jouer sur plusieurs tableaux, en tout cas sur le papier.

Cependant, en terme de résultats, le début de saison de Azulones est compliqué. Défait d’entrée face à l’Atletico en Liga, Getafe n’a pas gagné un match officiel cette saison et a été accroché 3 fois ensuite. Rien d’alarmant, les Madrilènes restent très solides, qui imposent un combat de tous les instants et sont compliqués à manœuvrer. Cependant des nouveaux doivent rentrer dans le moule et le groupe s’est considérablement élargi lors du mercato estival. Avec beaucoup plus de cartes dans sa manche, Bordalas peut encore surprendre de nombreuses équipes.

Après la perte d’éléments de qualité comme Yusuf Yazici, le Trabzonspor s’est renforcé avec des noms connus comme Daniel Sturridge et s’est qualifié pour les phases de groupe via les tours préliminaires. En championnat, le début de saison est timide mais satisfaisant pour les Turcs qui ont marqué 6 points en 4 matches.

Onze probable

Il est possible que Bordalas se permette une revue d’effectif pour cette première, des joueurs comme Djene, Soria, Maksimovic ou encore Mata seraient préservés.

Qarabag – Séville le 19/09 à 18h55

Déplacement périlleux pour le nouveau leader de la Liga ! Séville va donc affronter un club qui commence à se faire un nom en Europe et qui est basé en Azerbaïdjan. Un long voyage qui peut s’avérer être un piège pour une équipe qui vient de lancer un nouveau cycle et qui pourrait délaisser l’Europe pour le championnat.

Sur le papier pourtant, Séville a la meilleure équipe et les résultats le montrent bien. Invaincus en Liga, les hommes de Lopetegui ont engrangé 3 victoires pour un nul en 4 journées. Un rythme intéressant surtout que le potentiel de cette équipe semble encore grand. Des joueurs comme De Jong ou Ocampos tardent notamment à vraiment confirmer sur le terrain. Cependant les préceptes de Lopetegui sont déjà là et Joan Jordan notamment est rayonnant dans le coeur du jeu.

D’abord engagé en Ligue des Champions, Qarabag a notamment fait trembler l’Apoel avant de se voir reverser en Europa League. En championnat la domination est sans partage avec 4 victoires en 4 matchs et une première place logique. Magaye Gueye l’ancien d’Everton fait parti de cette équipe qui progresse bien et commence à être une habitué des Coupes d’Europe.

Onze probable

Pour Séville comme pour Getafe, une revue d’effectif est à prévoir pour ce premier match. De Jong, Ocampos, Diego Carlos ou Reguilon feraient un petit tour sur le banc.

Espanyol – Ferencvaros le 19/09 à 21h 

L’Espanyol débute sa campagne européenne tournée vers l’est par un match relevé à domicile. Surtout qu’actuellement, l’optimisme ne règne pas vraiment à Barcelone. Les Pericos ont certes passé les différents tours de qualification assez aisément, mais les premiers matchs de Liga ont exposé les limites de l’équipe sous Gallego. Le technicien qui a remplacé Rubi tarde à vraiment trouver une animation satisfaisante.

En 4 matchs de Liga, l’Espanyol a concédé un nul et deux défaites dont une cinglante face à Granada 3-0. Dans un match assez particulier face à Eibar, l’Espanyol a engrangé sa première victoire de la saison. L’entrée de Vargas a notamment vraiment fait du bien. Compliqué encore de savoir si cette victoire va permettre de lancer une série ou pas. L’Espanyol inquiète et Gallego tâtonne encore.

En face, Ferencvaros a marqué 9 points en 4 journées. Un bilan comptable intéressant sur le papier. Comme l’Espanyol, les Hongrois ont débuté leur saison très tôt avec les tours qualificatifs pour la LDC. Éliminés par le Dinamo Zagreb, les hommes de Rebrov ont disposé de Suduva et se sont qualifiés pour la C3.

Onze probable

L’Espanyol pourrait aligner l’équipe la plus cohérente et aussi la plus proche de ce qu’elle peut proposer en Liga. Un onze intéressant avec des joueurs de renom comme Darder.

@BenjaminB_13

Benjamin Bruchet

Commentaires