Segunda B / Barça B : Demain leur appartient – Journée 4

0

Repris par deux fois au score, avec en prime un but en toute fin de rencontre, le Barça B a confirmé sa mauvaise forme face à El Prat, en enchaînant un troisième match sans victoire. Pourtant, le contenu a convaincu. Voici le quatrième épisode de « Demain leur appartient », votre point hebdomadaire sur le Barça B par FuriaLiga!

El Partido 

Les rencontres se suivent et se ressemblent à l’Estadi Johan Cruyff. Déjà deux fois remontés au score contre le Nastic, le Barça B a récidivé.

Prévenus dès la neuvième minute des intentions d’El Prat avec cette tête de Cardenas sauvée par une magnifique parade de Sergi Puig, les catalans ont dominé cette rencontre suite à cette frayeur. Avec un Kike Saverio en feu, capable d’éliminer les défenseurs adverses avec une facilité déconcertante, se permettant même d’amener son ballon jusqu’à la ligne de sortie de but adverse, les blaugrana ont su se montrer dangereux. Un danger transformé en but lorsqu’après un numéro de Riqui Puig, Alex Collado a sorti de son chapeau la frappe parfaite. Une action magnifique de bout en bout. Malheureusement, le Barça B a été incapable de tenir jusqu’à la mi-temps et s’est fait surprendre par une frappe d’Arjona dans la surface, profitant du manque de pression de la défense catalane après un mauvais renvoi.

En seconde période, la donne resta identique. Profitant d’une nouvelle incursion de Kike Saverio dans la surface, Riqui Puig s’empare littéralement du ballon et termine merveilleusement le travail d’une frappe limpide en pleine lucarne. Une action de toute beauté encore une fois, mais qui ne va pas permettre d’offrir la victoire au Barça. Après un corner en leur faveur mal négocié les hommes de Pimienta se font prendre en contre dans les dernières minutes. Pas assez inquiété par une défense blaugrana bien trop attentiste dans le jeu aérien, Guzman en profite pour placer sa tête et battre Sergi Puig.

Le match du mister 

Pour son deuxième match de la saison dans son nouvel Estadi Johan Cruyff, le Barça B a donc une nouvelle fois du concéder le match nul dans un scénario identique à celui vécu contre le Nastic il y a deux semaines. La difficulté de l’équipe à tenir le score, même à domicile, est une constante pour la filiale.

Pourtant, sur le contenu encore une fois le Barça B méritait bien mieux. Garcia Pimenta avait choisi d’aligner un XI ambitieux avec un milieu Monchu – Riqui Puig – Collado qui a fait des étincelles. Devant, Hiroki Abe est apparu plus timoré que lors de son premier match sous ses nouvelles couleurs, laissant toute la lumière à Kike Saverio, véritable poison pour la défense d’El Prat. Abel Ruiz, dans son rôle de l’ombre a parfaitement su mettre ses coéquipiers en valeur par son sens du déplacement mais manquant parfois de spontanéité au moment de conclure.

Difficile pour le coach catalan d’encaisser un tel scénario deux fois en trois semaines, des ajustements vont devoir être faits rapidement afin d’éviter de nouvelles déconvenues. Si l’argument physique est recevable, d’autres points font défauts notamment le manque de réalisme de l’équipe en attaque entraînant des fins de matchs délicates, difficiles pour le corps et l’esprit à la longue. Le manque de réflexion est aussi à prendre en compte : tirer un corner dans les 5 minutes de jeu n’est peut-être pas la meilleure option surtout si l’on pêche physiquement face à des joueurs plus prompts.

Autant de points à travailler pour le coach catalan qui a reconnu volontiers le manque de constance de son équipe à la fin de la rencontre.

El crackito du jour : Riqui Puig 

Riqui Puig of FC Barcelona during the Trofeu Joan Gamper match between FC Barcelona and Arsenal FC at the Camp Nou stadium on August 04, 2019 in Barcelona, Spain .
Photo : SUSA / Icon Sport

Lumineuse, incroyable, sensationnelle… les mots ne manquent pas pour évoquer la prestation de Riqui Puig samedi en fin d’après-midi. Capable de conserver le ballon même sous une énorme pression et d’enchaîner aussi vite avec un petit pont et une accélération foudroyante, le jeune catalan balaye toutes les inquiétudes sur son prétendu manque de physique. Droit sur ses pieds, il résiste au jeu physique imposé par ses adversaires chaque week-end continuant de s’améliorer, attendant une chance en A.

Leader technique incontesté de l’équipe, son sens du démarquage, sa conservation et sa conduite de balle nous projettent quelques années en arrière. Sous cette tunique, encore un petit trop grande pour lui par sa taille et non pass par sa symbolique, le jeune Riqui attend son heure aux côtés d’un coach qui croit en ses capacités. Un attente longue autant pour lui que pour ceux dont les yeux s’illuminent chaque semaine à la vue de son football teinté de nostalgie.

Au classement on en est où ?

A la fin de la quatrième journée de championnat, le Barça B pointe à la neuvième place avec 5 points, à trois points de la quatrième place synonyme de barrages. Pas péril dans la demeure donc mais un besoin de sortir très vite de la spirale négative et quoi de mieux pour cela que d’affronter le leader invaincu chez lui ? Pression maximum donc pour les Catalans. Rendez-vous contre le Villarreal B pour un duel de filiales samedi à 17h.

Tracy RODRIGO

tracy_rdg

 

Commentaires