L’inspiré Fekir, le précoce Ansu Fati et le show Benzema : El once de Furialiga (J4)

0

Encore une journée riche en rebondissements et en surprises en Liga même si le Barça et le Real ont déroulé et sont logiquement bien représentés dans notre onze. Des joueurs de la Real Sociedad, de Granada et aussi de Levante sont également présents. Retour sur les performances qui ont marqué la Liga ce week-end.

Aitor Fernandez (Levante) : Oui le portier des granotes a encaissé 3 buts, mais il a aussi sorti plusieurs parades de grande classe pour éviter un score très lourd pour son équipe. Souvent décisif et avec de bons réflexes, Aitor s’est encore une fois montré au grand public avec pas moins de 8 arrêts face à la maison blanche.

Nacho Monreal (Real Sociedad) : Pour son retour en Espagne, Nacho a directement été titularisé face à l’Atletico sur le côté gauche. Latéral qui défend très bien, l’ancien d’Arsenal a muselé avec efficacité Kieran Trippier. Pour sa première et pour valider sa superbe performance, Monreal a même marqué dans son nouvel antre. Au final, un bon match et une victoire de prestige face aux colchoneros, il y a pire comme première non ?

German Sanchez (Granada) : Leader défensif d’un promu ambitieux, German impressionne comme son équipe en Liga. Granada a une nouvelle fois gardé sa cage inviolée à l’extérieur tout en marquant 2 buts. German fut l’auteur de l’un d’eux. En plus d’être solide, le central est plutôt un relanceur intéressant, ce qui fait souvent la différence en Liga.

Yeray (Athletic Bilbao) : En ballotage avec Unai Nunez pour accompagner Inigo Martinez dans l’axe de la défense des Leones, Yeray était pas au mieux en ce début de saison. La force collective des basques suffisaient pour lui permettre de performer. Cependant face à Mallorca, l’Athletic a eu du mal, et dans ce match où un penalty a été raté de chaque côté, Yeray a enfin réalisé une excellente performance. Solide dans les duels et surtout capable de défendre debout, le central a montré l’étendu de son talent.

Carvajal (Real Madrid) : En forme depuis le début de la saison, Carvajal a encore une fois fait parler son sens du centre pour délivrer une galette magnifique sur la tête de Benzema. Dans un match où le Real a largement dominé, le latéral a été au niveau et impliqué. Un très bon match pour Carvajal qui rassure avant le retour de la Ligue des Champions.

Frenkie De Jong (Barça) : Après quelques sorties assez frustrantes, le batave a cette fois retrouvé le cœur du jeu. Avec de la liberté, des mouvements intéressants devant et une équipe apathique en face, Frenkie a régalé. A la conclusion d’une superbe action, il a dicté le jeu en étant d’une propreté irréprochable en plus de réussir ses dribbles. Enfin un excellent match pour De Jong qui en appelle d’autres juste avant la C1.

Angel Montoro (Granada) : Le trentenaire, surtout habitué à la Segunda, est aussi l’une des satisfactions côté Granada. Face au Celta, il a été la plaque tournante des andalous, touchant énormément de ballon tout en essayant de créer du danger essentiellement par la passe ou presque. Bien sûr il y a eu du déchet, mais Montoro a impressionné.

Nabil Fekir (Betis) : Dans une équipe sans vraiment d’idées et très vite menée et réduite à 10, l’ancien lyonnais a du s’employer. Très souvent dans le trafic et sans soutiens, Nabil a pourtant fait respirer les verdiblancos par des dribbles de qualités ou des ouvertures bien senties. Il a été très bon dans les duels et intéressant à la récupération. Son intégration en Liga se passe bien et le Betis en profite directement.

James Rodriguez (Real Madrid) : Le colombien était une nouvelle dans le onze, dans le trio au milieu avec Casemiro derrière et Kroos en soutien. Toujours attiré par le but et avec des courses verticales dévastatrices, James a apporté énormément de danger. Un style qui crée du déséquilibre mais dans le bon sens du terme pour le Real Madrid qui a souvent un peu de mal face à des adversaires attentifs.

Ansu Fati (Barça) : Après deux excellentes entrées, le nouvel OVNI du Barça a débuté son premier match en Liga dans les crampons d’un titulaire. Aligné à gauche de l’attaque, Fati a régalé face à un Valence vraiment décevant. Inspiré et bien souvent létal, l’offensif a offert un but à De Jong après un geste de grande classe et a encore fait tremblé les filets en Liga. Le nouveau chouchou des catalans est sorti à l’heure de jeu mais son nom est sur toutes les bouches et a même fait la une de quelques médias espagnols. La Fatimania n’est pas prêt de s’arrêter.

Karim Benzema (Real Madrid) : Auteur d’un nouveau doublé, Benzema confirme son excellent début de saison en Liga. Il est à la conclusion d’un superbe centre de Carvajal pour ouvrir le score puis il se déplace bien pour aggraver le score peu de temps après. En plus de ces deux buts, Karim a mis à contribution Aitor deux fois et a aussi été souvent utile à la création.

Benjamin Bruchet

@BenjaminB_13

Commentaires