Partidazo / FC Barcelona – Valencia CF : De l’incertitude de chaque côté

0

Premier choc du début de saison ! Le champion en titre, Barcelone, reçoit l’un des quatres représentants espagnols en Ligue des Champions, Valence. Du coté du club Ché, beaucoup de choses ont changé recemment, alors que du coté des blaugranas, on doit faire face à des changements importants avec notamment l’absence pour cause de blessure de Messi. Présentation d’un match rempli d’incertitudes.

Fort d’une invincibilité de longue durée à domicile en Liga, le Barça avance avec certes, des garanties, mais toujours autant de doutes. D’autant que Valence lui a posé quelques soucis lors des derniers matchs et l’a terrassé lors de la dernière finale de Copa Del Rey. Mais alors que la continuité est de mise au Barça, Valence a tout changé il y’a trois jours sans réelle logique. État des lieux.

Continuer à enchaîner à domicile ?

Solide à domicile, le Barça a surtout perdu des points loin du Camp Nou cette saison. À domicile, les catalans ont étrillé le Betis dans un match fou où Griezmann et Carles Perez se sont montrés aux yeux de leur public. Dans le jeu, pourtant, les incertitudes demeurent ce qui donnent des prestations collectives souvent peu abouties. Les séquences alternent ainsi entre le très cohérent et le très décevant. Les différences sont faites généralement par l’intermédiaire d’exploits individuels. Cela oblige Griezmann a revêtir le costume de Messi en bougeant beaucoup entre les lignes et en dezonnant avec intelligence. Quant à Carles Perez, il va devoir faire du Carles Perez, c’est à dire coller la ligne avant de rentrer à l’intérieur et trouver soit un bon angle de frappe soit un décalage fatal. Ce qui est déjà intéressant pour un si jeune joueur avec peu d’expérience. Mais en ce début de saison, les choix tactiques de Valverde continuent d’être critiqués car même en l’absence de Messi, le coach catalan dispose d’un effectif avec des profils variés qui doivent permettre de déterminer une approche tactique et un style de jeu clairs débouchant sur plusieurs solutions. La confrontation face à Valence sera un bon révélateur du plan de jeu désiré par l’entraineur blaugrana, la défaite étant par contre interdite.

La première pour Celades 

Avec le limogeage de Marcelino et l’arrivée sur le banc d’Albert Celades, Valence vient de connaître une fin de semaine aussi chaotique qu’inattendue. Peter Lim a donc décidé de se séparer de l’entraineur qui a ramené au club son premier trophée en dix ans. Ce changement d’entraineur déroutant signe également un changement de philosophie. Comprenez, plus de places pour les jeunes canteranos (Soler, Ferran et surtout Kang-In Lee, pépite sud-coréenne).

En conférence de presse, Albert Celades a expliqué qu’il envisage un jeu davantage basé sur la possession du ballon, un style aux antipodes de celui imposé par le très rigide Marcelino. Ce dernier misant sur jeu axé sur le travail collectif derrière et des transitions offensives verticales. Mais Celades, ancien joueur du Real Madrid et du FC Barcelone, a été nommé il y a quelques heures à peine et a donné son premier entrainement ce jeudi, il est donc difficile de prédire avec certitude la forme et les ambitions de jeu avec lesquelles se présentera le Valencia CF ce samedi au Camp Nou.

Miser sur la continuité pour commencer  

Toutefois, Celades pourrait dans un premier temps, et pour sa première rencontre officielle sur le banc d’un club, garder le 4-4-2 de son prédécesseur. Une transition en douceur est donc à prévoir pour le moment avant peut-être une vraie révolution tactique. Les absences de Carlos Soler et de Cristiano Piccini, tous deux blessés, sont à signaler du côté blanquinegre. Thierry Correia, arrivé pour palier la blessure de l’infortuné Piccini, n’est pas dans le groupe, tout comme Mangala, qui n’a toujours pas pris part à une rencontre depuis son retour à Valence.

Valence compte pour le moment 4 points sur 9, un bilan décevant compte tenu des adversaires rencontrés (Real Sociedad, Celta Vigo et Mallorca), mais reste sur une victoire 2-0 face au promu. Le déplacement à Barcelone est le premier gros morceau de la saison, c’est aussi l’affiche de la dernière finale de Copa del Rey que Valence avait remportée 2-1. La saison passée, le Valence de Marcelino était d’ailleurs resté invincible face aux hommes de Valverde (deux partages des points en Liga et la victoire en Coupe).

De son côté, Ernesto Valverde va reconduire son 433 classique et profiter du retour de Luis Suarez. Griezmann sera à gauche dans un rôle à la Messi avec Carles Perez à droite. Au milieu, Sergi Roberto et Busquets accompagneront un De Jong encore attendu au tournant.

En effet, Frenkie De Jong était le joueur le plus attendu du mercato, plus encore que Griezmann peut être. Incroyable en Ligue des Champions, le batave devait remplacer au pied levé un Rakitic pris en grippe par les supporters pour son style qui serait néfaste à la création du milieu catalan. Cependant, l’ancien de l’Ajax, catapulté titulaire dès son arrivée, tarde à trouver sa place dans l’animation d’Ernesto Valverde. Souvent excentré sur un côté, il pèse peu sur le jeu et fait surtout étalage de sa lourdeur. Une situation inquiétante mais pas encore figée. De Jong aura donc l’occasion, face à Valence, de démontrer l’étendu de son talent dans un match compliqué et lancer enfin son aventure barcelonaise.

Les XI possibles 

Messi, Dembélé, Neto et Umtiti sont absents pour ce choc. Côté Valence, c’est Carlos Soler et Piccini qui manque à l’appel.

FC Barcelona

Valencia CF

Bonus chupito de la casa : Café Bombón 

Valencia-Sports propose cette saison un podcast d’avant-match intitulé Café Bombón. Au programme, une Previa de la rencontre avec Benjamin B. de Furia Liga comme invité, et un retour sur l’actualité forcément bouillante au sein du Valencia CF.

Commentaires