Liga – Previa Colchonera / Real Sociedad – Atletico : Confirmer les progrès

0

Gros match à prévoir dans un Anoeta qui a enfin fait peau neuve entièrement. L’Atletico est leader de Liga et fait un sans faute avant ce déplacement chez une équipe qui suscite beaucoup d’attentes sans réussir à les confirmer pour l’instant. Un match qui s’annonce intéressant à suivre et présente surtout un nouveau test pour les hommes de Simeone.

Pour ce 4e match de Liga, beaucoup de questions autour de la Real Sociedad. Fort d’un mercato ambitieux et rondement mené, les basques semblaient avoir les cartes en mains pour éblouir la Liga. Cependant, la machine a du mal à l’allumage et fait pour l’instant du surplace. L’Atletico est de son côté encore en phase d’ascension mais les premières sorties ont convaincu dans les grandes largeurs. Néanmoins, dans un stade toujours particulier et face à une équipe qui sait surprendre les gros, les madrilènes peuvent vaciller, encore.

La Real Sociedad : Tout ça pour ça ?

La saison dernière avait été galvaudé par un choix de coach en inadéquation avec le style de l’équipe. Malgré les trop nombreuses saisons décevantes en terme de résultats globaux, la Real Sociedad a souvent déroulé un excellent football et fut le refuge de nombreux joueurs très talentueux. Dans la tranquillité de San Sebastian et avec l’ombre de l’Athletic, les basques vivotent, se cherchent une place et un but. L’arrivée de Garitano devait importer une nouvelle vision et un nouveau style. La vision assez strict du football porté par Asier n’a pas convaincu un groupe qui a vécu une première partie de saison frustrante. L’arrivée d’Imanol Aguacil a cependant permis d’inverser tout ça.

Garçon du cru, avec une vision du football bien plus proche de celle défendue par la Real Sociedad, l’ancien coach de la B a très vite remis le bateau à flot. Les résultats et surtout le fond de jeu ont permis aux basques de retrouver le milieu de tableau. Sans Coupe d’Europe, la Real a pourtant investi. Isak, Odegaard et Portu sont les têtes de gondole d’un effectif complet et cohérent. Cependant, après 3 journées la Real n’a gagné qu’un match au bout de l’ennui et d’un contre létal. Dans le jeu, l’équipe se cherche encore et montre une force offensive en berne. Tout n’est pas encore à jeter mais les fantômes des frustrations passées flottent encore au dessus de ce club.

Atletico Madrid : Enchainer, enchainer, enchainer

Fort de trois victoires sur les trois premières journées, les hommes du Cholo font le plein de confiance. Surtout que ces trois victoires ont été acquises au forceps et au bout de scénarios difficiles ce qui rajoute un vrai plus à ce groupe. La victoire face à Eibar, alors que l’Atleti était mené 2-0 et ce but de la gagne inscrit en toute fin de match permettent au club de se gargariser, comme si rien ne pouvait arriver à l’équipe du peuple. Dans le jeu, des idées commencent à germer avec réussites et des retours de joueurs pas au mieux alimentent un peu plus le story-telling d’un retour de l’Atletico tout en haut de la Liga.

En match, c’est l’apport des latéraux et la volonté de jouer à terre qui sont remarqués. Trippier sur les deux premières journées puis Renan Lodi ont été vraiment impactant dans les victoires engrangées par l’Atleti. L’apport de Saul, Lemar et Thomas dans le jeu intérieur est aussi remarqué. Les ajustements en court de match en 442 et les minutes jouées par Vitolo et Lemar ensemble donnent quant à eux de nouvelles cartes au mister argentin. Fort d’un nouveau groupe et profitant de cette nouvelle dynamique, Simeone expérimente, comme face à Leganes où il tenta une défense à 3. Un bouillon d’idées toujours intéressant à observer de l’extérieur.

Les clés du match : La gestion des couloirs et la présence de Thomas ?

Face à Eibar, Arbilla faisait face à Trippier dans le couloir droit. Le central basque, habitué à défendre debout est devenu un véritable client pour l’anglais. Sans solutions, il a livré une prestation décevante. Rien de rédhibitoire mais le latéral rouge et blanc va certainement tomber sur Zaldua pour cette rencontre. Un vis à vis très rude et très au point défensivement ce qui pourrait le mettre à nouveau en difficulté. Le côté gauche deviendrait comme face à Eibar  le circuit préférentiel pour l’Atletico. Renan Lodi a facilement mis dans sa poche Tejero, de même avec Aihen pour ce match ? Les montés des latéraux madrilènes peuvent aussi créer des espaces intéressants pour des joueurs comme Januzaj, Portu ou Isak en fonction de qui débutera la rencontre.

L’autre incertitude qui conditionnera la partie est l’état physique de Thomas. Véritable bouffé d’oxygène, le ghanéen a livré de très bonnes performances lors des trois premiers matchs de Liga. Bien plus au point que Llorente, le milieu est incertain pour ce match. Si il ne pouvait pas débuter ce match, Simeone devrait donc soit remettre un Llorente pas au mieux ou passer en 442 avec Lemar et Vitolo sur les ailes et avec Koke et Saul au centre. Une organisation jamais proposé au coup d’envoi par le technicien argentin cette saison.

Onze probables

La blessure d’Illarramendi va permettre le retour de Zubeldia au poste de sentinelle. Monreal pourrait débuter dans l’axe de la défense. Un onze sans bouleversement pour la Real Sociedad encore. Côté Atletico, Morata est déjà absent. Vitolo pourrait débuter, tout comme Llorente. Beaucoup d’incertitudes dans ce onze, mais Simeone a beaucoup de cartes en main.

Real SociedadAtletico

 

Benjamin Bruchet

@BenjaminB_13

Commentaires