Liga / Les notes / Real Madrid 3 – 2 Levante UD: Victoire encourageante d’un bon Real qui a failli tout perdre en fin de match

0

A Bernabéu après une entame un peu poussive, le Real Madrid s’est lâché et pendant 30 minutes on a pu voir le meilleur Real depuis des mois. Intense à la perte de balle et vertical, trente minutes ont suffi aux Madrilènes pour terrasser Levante qui est rentré à la pause avec 3 buts de retard. Mais en deuxième mi-temps les errements défensifs du Real et les changements tactiques de Levante ont permis aux Granotas de revenir dans le match et de rêver d’une remontada. Eder Militao et Eden Hazard ont débuté et ce dernier a laissé de bonnes sensations.

Real Madrid

Levante UD

El MVP : Benzema

Les semaines passent et se ressemblent pour Karim Benzema qui n’en finit pas d’émerveiller les supporters de football. Auteur d’un doublé, toujours juste dans ses choix, dans ses mouvements et dans ses passes, il s’est entendu a merveille avec ses compères en attaque et a permis au Real de prendre le dessus sur Levante. Remplacé par Jovic en fin de match, le public de Santiago Bernabéu lui a réservé une standing ovation. Dans un Real Madrid en transition et qui se cherche encore il est tout simplement irremplaçable.

El Patrón : James Rodriguez

Dans le 4-3-3 qu’a aligné Zinédine Zidane, le Colombien a brillé. Positionné plus haut que Kroos et Casemiro dans un rôle d’électron libre, cet échelonnement de joueurs a permis au Real de sauter la pression haute de Levante et de s’installer en camp adverse, ce qui a facilité la pression à la perte de balle du Real qui a fait tant de mal à Levante. Par son récital de passes il a très bien lié le milieu et l’attaque et a fait beaucoup de mal à la défense de Levante. Il fait la passe décisive sur le deuxième but de Karim Benzema et a failli marquer à de nombreuses reprises. S’il continue à ce niveau-là il va être difficile de déloger le Colombien du onze titulaire.

La Decepción : Paco Lopez

Le coach de Levante s’est trompé dans sa lecture du match. Paco Lopez a voulu jouer très vertical avec une pression haute, bien regroupé et difficile à manœuvrer. Sa tactique a tenu 15 minutes, le temps pour le Real de se mettre en route. Le 5-3-2 de Levante placé très haut a été suicidaire pour son équipe qui a vu comment Lucas Vazquez, Vinicius, James Rodriguez, et Benzema prenaient systématiquement la profondeur. Levante a été bien meilleur et ambitieux en seconde mi-temps suite aux entrées de Bardhi et Melero. Avec eux sur le terrain les Granotas ont pu rêver jusqu’au bout d’une remontada au Bernabéu. L’approche frileuse de Paco Lopez aura coûté cher à son équipe.

Buena Sorpresa : Aitor Fernandez

Si l’année dernière c’est Oier qui avait sorti un match incroyable lors du Real Madrid-Levante qui avait vu les Granotas s’imposer, aujourd’hui c’est Aitor Fernandez qui a été extraordinaire. Le portier a réalisé pas moins de 8 arrêts et a dégoûté tous les Madrilènes qui essayaient de transpercer ses cages. Ne pouvant rien faire sur les trois buts encaissés, ses nombreux arrêts de grande classe ont permis à son équipe d’y croire jusqu’au bout.

Commentaires