Segunda / Previa Partidazo / CD Tenerife – UD Las Palmas : El derbi canario

0

Un derby est toujours un moment spécial dans une saison. Encore plus quand il se fait dans un archipel entre deux îles voisines. La suprématie des Canaries est à nouveau en jeu dans un contexte plutôt maussade. En effet, d’un côté, Tenerife sort de deux saisons compliquées avec en perspective la fin du règne du Roi… euh pardon, du président Concepcion avec son bal des entraîneurs et des recrues douteuses. De l’autre, Las Palmas qui ne fait que dévaler la pente après sa relégation de Liga bien aidé dans sa chute par la politique de son dictateur…pardon, de son président Ramirez. Ce derbi arrive à point et va permettre le temps d’un week-end d’effacer à la fois les problèmes sportifs des chicharreros et financiers des piopios.

Tenerife se présente avec une équipe remaniée et comme chaque année avec une dizaine de nouveaux joueurs pas tous au point physiquement voir qualitativement. L’ossature reste inchangée et le nouveau coach Garai (le 4ème en deux saisons) va encore s’appuyer sur ses cadres : Alberto en défense ; Milla et Aitor Sanz dans l’entre-jeu ; Suso et Malbasic en attaque. On connait le potentiel de cette équipe mais la régularité n’est pas de mise. La preuve, la lourde défaite 4-0 sur le terrain du promu La Ponferradina lors de la dernière journée. Malgré une possession de balle majoritaire, cela a été défensivement un naufrage collectif. C’est donc dans le doute que les locaux se présentent dans leur stade de l’Heliodoro, chauffé à blanc pour l’occasion. À noter que malgré le prix exorbitant des places pour le match, l’Heliodoro Rodriguez Lopez sera plein et la fête sera grande avant et après la rencontre s’il y a victoire. Ce derbi a été classé d’ailleurs parmi les 30 plus beaux (chauds) au monde.

XI Probable

Quant à Las Palmas, l’équipe n’est pas au mieux non plus. Le début de saison est marqué par une masse salariale trop élevée et des joueurs n’ont pas pu être inscrits. Les canariens ont dû dégraisser à l’image de Timor parti à Getafe et commencer le championnat avec plusieurs canteranos dont la révélation Pedri. Ce dernier, natif de Tenerife, a ébloui par sa technique, sa vista et sa rapidité tous les observateurs de la Segunda. À tel point que le Barça vient de le recruter pour 5 millions d’euros et l’a laissé en prêt pour qu’il puisse mûrir tranquillement. C’est donc dans un début de saison compliqué que vont débarquer du ferry des milliers de supporters piopios qui espèrent à nouveau conquérir l’île voisine. L’île où ils se cassent les dents depuis plus de dix ans en championnat.

XI Probable

Commentaires