Segunda B / Barça B : Demain leur appartient – Journée 2

0

Encore une fois auteur d’une bonne prestation le Barça B n’a pourtant pas pu faire mieux qu’un match nul (2-2) à domicile face au relégué de Segunda, le Nastic, dans son nouvel Estadi Johan Cruyff. Que retenir de cette rencontre ? Voici le second épisode de « Demain leur appartient », votre point hebdomadaire sur le Barça B par FuriaLiga!

El partido

Un derbi, qui plus est face à un relégué de l’étage supérieur, le défi était de taille pour inaugurer officiellement le nouvel Estadi Johan Cruyff en grande pompe contre le Nastic. Sous les yeux d’Ernesto Valverde et Eric Abidal entre autres, c’est Jorge Cuenca qui va ouvrir le score de la tête dès la première minute de jeu, sur un corner tiré par le transfert estival : Hiroki Abe.

Bien en jambe pour sa première, le Japonnais va apporter une nouvelle fois le danger sur la cage adverse avec une tête repoussée magistralement par Bernabé, le gardien des visiteurs. Alors que le Barça contrôle et qu’Iñaki Peña, sur le banc de la A samedi mais présent, s’occupe d’écarter la frappe enroulée de Pol (38e), le Barça B va se faire surprendre sur une erreur individuelle. Reis loupe sa relance et cela profite à Pedro qui s’en va battre Iñaki Peña d’une frappe croisée.

Alors que le Nastic commence très fort la seconde période en s’offrant deux occasions, c’est pourtant le Barça B qui va repasser devant au score sur une action collective de toute beauté. Guillem Jaime et Dani Morer s’offre un double une-deux que le premier conclut d’une frappe au ras du poteau. Mais les hommes de Pimienta qui terminent bien moins bien leur match que leurs adversaires du jour physiquement, vont craquer une nouvelle fois. Pourtant à 10 contre 11 le Nastic égalise à un quart d’heure de la fin par l’intermédiaire de David Goldar d’une tête qui bat Peña.


Le match du mister 

Avec un effectif plus étoffé mais toujours pas complet Garcia Pimienta avait l’occasion de convoquer Hiroki Abe dont les documents administratives ont été réglés. Le Japonnais privé de match la semaine dernière a donc pu rejoindre ses coéquipiers. Titularisé par le coach catalan pour ce qui s’est avéré être une petite surprise, le jeune joueur n’a pas déçu signant une première très encourageante, confirmée par une passe décisive sur corner. Bonne pioche pour l’entraîneur.

Auteur d’un pressing tout terrain bien maîtrisé en première mi-temps le Barça B a offert des séquences offensives parfaites. Encore une fois amenée à utiliser les renversements de jeu pour construire et conclure dans deux zone distinctes, la stratégie des Blaugrana a été un petit peu mise à mal par les erreurs individuelles. Pourtant l’impression générale reste très bonne en ce début de championnat. Des bonnes prédispositions nécessaires pour espérer les play-offs d’accessions.

El crackito du jour : Ronald Araujo

crédits : fcbarcelona.com

Il n’a pas été le seul auteur d’un match plein, Guillem Jaime déjà excellent la semaine dernière a encore une fois brillé offensivement et aurait pu prétendre à à ce titre, de même que Hiroki Abe qui a fait souffrir à plusieurs reprises les défenseurs adverses, mais l’Uruguayen impressionne par sa régularité. Déjà homme de base de Garcia Pimienta la saison dernière, le coach catalan ne peut plus se passer de lui. Arrivé lors de la saison 2018-2019 en provenance du Club Atletico Boston River en Uruguay, il s’est tout de suite imposé dans la défense centrale de la filiale catalane pour ne plus jamais en bouger. Titulaire indiscutable depuis son premier match titulaire en novembre 2018, le joueur de 20 ans a tout de suite convaincu poussant son coach à le placer comme l’indéboulonnable de la charnière centrale.

Encore une fois il a montré tout l’étendu de son talent face au Nastic. De grande taille, le joueur ne maîtrise pourtant pas seulement le jeu aérien, mais il est aussi précieux pour relancer sur ses coéquipiers, offrant une sécurité technique nécessaire pour un central du Barça.

Tracy RODRIGO

@tracy_rdg

 

Commentaires