Liga / Les notes / Villarreal 2 – 2 Real Madrid: un bon Real offensivement concède le nul à cause de sa défense

0

Au terme d’un joli match de football, les deux équipes se quittent sur un score nul qui n’arrange personne. Le Real a voulu être entreprenant et s’est faire surprendre par deux fois avant de revenir au score. Si le Real a globalement dominé le match, chaque attaque ou contre-attaque de Villarreal menaçait de finir en drame tant la défense madrilène était aux abois. Zidane va devoir trouver le moyen de redonner de la solidité à son équipe car ainsi ils ne peuvent aspirer à rien. 

Villarreal

Real Madrid

El MVP: Casemiro

Pas de doute, il existe un Real avec et un Real sans Casemiro. Le Brésilien a été énorme face à Villarreal. Il a non seulement effectué le sale boulot comme à son habitude en récupérant un grand nombre de ballons, mais il a également porté le danger sur le but adverse. Il a joué pratiquement tout le match plus haut que Kroos ce qui lui a permis de plusieurs fois casser les lignes adverses balles au pied. Il a également délivré des passes précises et de bonne qualité dans le dernier tiers du terrain. Il est présent sur le premier but madrilène et trouvant Jovic dans la surface avant que celui-ci ne trouve Carvajal d’une superbe talonnade. Une performance XXL pour le Brésilien qui est toujours aussi précieux au milieu de terrain. Lorsqu’il est en forme peu de milieux lui arrivent à la cheville.

El Patrón: Gerard Moreno

Gerard Moreno semble avoir complètement oublié les tracas de l’année dernière. Avec son but face au Real Madrid il totalise trois buts en autant de matchs de championnat cette saison. Mais au-delà de l’aspect comptable, c’est dans le jeu que l’attaquant a été très bon et a rappelé le joueur qu’il a été à l’Espanyol. Chacune de ses prises de balle a mis Ramos et Varane au supplice. Sa mobilité a été un gros problème pour la défense Merengue qui n’a jamais su comment l’arrêter. L’attaquant a également été un bon point d’appui pour lancer Toko-Ekambi et Chukwueze dans l’espace. Avec un Gerard Moreno à ce niveau, si Villarreal parvient à être plus solide derrière, ils peuvent viser haut.

La Decepción: La charnière Ramos-Varane

Sans aucun doute la partie de l’équipe la plus fragile. Les deux défenseurs semblent n’être que l’ombre d’eux-même depuis un certain temps maintenant. Déjà en pré-saison la défense était une véritable passoire, mais ce soir leur match a été catastrophique. Ils n’ont jamais rassuré leur arrière garde et Gerard Moreno s’est amusé avec eux. C’est d’une erreur de Ramos que vient le premier but de Villarreal et sur le second ils ont manqué de concentration en oubliant Moreno et en laissant Moi Gomez seul devant Courtois, alors que le Real dominait le match et était proche du deuxième but. Des fautes impardonnables à ce niveau. Le champion du monde et le capitaine Merengue vont devoir très vite se ressaisir et un passage sur le banc ne pourrait pas leur faire de mal. Impossible de viser quoique ce soit pour le Real Madrid avec une charnière à ce niveau.

La Buena Sorpresa: Ferland Mendy

Ce match avait tout du traquenard pour lui. Titularisé pour la première fois de la saison, devant justifié son prix (48M€) et avec un sacré client face à lui en la personne de Chukwueze, un joueur rapide et provocateur. Mais contre toute attente le Français a surnagé. Jamais mis à mal par la vitesse de l’attaquant de Villarreal, il l’a muselé en montrant une véritable assisse défensive et s’est également incorporé plusieurs fois en attaque en adressant quelques bons centres. La vraie bonne nouvelle de la soirée. Désormais, en cas de blessure de Marcelo, Zidane peut respirer tranquille.

Miguel Hernandez

@Mig19Hernandez

Commentaires