Liga / Eibar : Álvaro Tejero, le latéral « made in Castilla » qui doit éblouir la Liga

0
Alvaro Tejero. Crédits : Icon Sport

Álvaro Tejero, ce nom vous dit peut être quelque chose… Vous le connaissez sûrement si vous suivez les tournées américaines et asiatiques du Real Madrid ces dernières années, ou si vous êtes un incollable de Segunda. Dans tous les cas, cette année, vous ne pourrez pas le rater ! Portrait d’un garçon qui a tout pour exploser cette saison sous le maillot d’Eibar.

Arrivé cet été en provenance d’Albacete, Álvaro Tejero était une des révélations du dernier exercice de Segunda. À son poste de latéral droit dans une équipe qui a souvent flirté avec la zone de promotion, le natif de Madrid a impressionné. Découvrant la Liga sous le maillot d’Eibar après avoir quitté le Real Madrid, Tejero droit prouver qu’il a le niveau Liga et faire oublier Ruben Peña tout en confirmant tout son potentiel. Des objectifs élevés qui n’impressionnent pourtant pas du tout le latéral, qui a faim.

Déjà tout d’un grand au Real Madrid 

La jeune carrière de Tejero commence en 2004, dans une petite équipe madrilène du nom de Club Union Collado Villalba. Il ne tarde pas à impressionner, et à se retrouver une année plus tard à évoluer avec les benjamins A du Real Madrid. Gravissant les échelons d’année en année, il est convoqué pour la 1ère fois par Rafa Benitez en décembre 2015 pour un match de Copa Del Rey contre Cadiz (remporté 3-1), mais perdu par tapis vert ensuite suite à la fameuse affaire « Cheryshev » où il rentre en fin de match comme défenseur central à la place de Pepe, bien que son poste de formation soit celui de latéral droit.

Alvaro Tejero au Real Madrid. Crédits : IconSport

S’en suivirent alors des convocations par ci et par là, dont une passe décisive en Copa Del Rey pour sa 1ère titularisation face au Cultural en 2016. Son rôle est de suppléer en cas de blessure un Arbeloa vieillissant. Tout change en décembre 2017, où son ex-entraineur en Castilla, Zinedine Zidane, qui apprécie énormément le joueur, le convoque pour un match de Liga contre le Depor au Riazor. Ce sera son unique match qu’il jouera sous la tunique blanche en Liga. Álvaro Tejero s’envole quelques mois plus tard pour Albacete, prêt à jouer un grand rôle dans un club de Segunda ambitieux. 

L’envol dans la douceur de l’Albacete Mecánico puis Eibar

Dès sa signature, il s’impose comme un titulaire indiscutable chez les « queso mecanico ». Rapide, solide défensivement et excellent centreur, il réalise une saison de haut vol. Après avoir flirté avec une relégation, Albacete a tout changé et a nommé Luis Miguel Ramis, un ancien du Castilla. Sous les ordre d’un entraîneur qui le connait parfaitement vu qu’ils se se sont côtoyés dans les catégories de jeune du Real, Alvaro va époustoufler tout le monde en Segunda. 

Ses statistiques pour sa première saison chez les grands sont incroyables. 38 titularisations, des prestations de haut niveau, 15 clean sheets, mais surtout, 10 passes décisives, faisant de lui le 2ème meilleur passeur du championnat, à une longueur seulement de Vadillo ! Cette explosion surprenante s’explique par la relation entre l’entraîneur et le latéral droit comme l’explique bien Tejero. « Pour moi, Ramis a été très important. Depuis qu’il m’a recruté, il m’a exprimé sa confiance, je lui suis très reconnaissant. » Sans surprise, le natif de Madrid sera un des joueurs les plus utilisés d’Albacete avec Febas un autre joueur provenant du Castilla. 

Après avoir perdu lors des play-offs d’accessions, Álvaro Tejero retourne à Madrid où son horizon est bouché. La Maison blanche le place donc sur le marché. S’en suit donc logiquement un intérêt de plusieurs clubs de Liga. Cette fois ci se sont les clubs de l’élite qui sont le plus intéressés par le profil du latéral droit. Eibar officialise l’arrivé du madrilène, où il vient remplacer l’excellent Ruben Peña, parti à Villarreal. 

Alvaro Tejero, prochain crack à se post-former à Eibar ? 

Ces dernières saisons, énormément de joueurs ont changé de dimension sous les ordres de Mendilibar, le mister iconique d’Eibar : Florian Lejeune, Joan Jordan, Sergi Enrich, Borja Baston ou encore Marc Cucurella. Álvaro Tejero semble bien partie pour s’inclure dans cette formidable liste même si c’est un peu faire de la prémonition. Titulaire lors des deux premiers matchs de Liga, une fois à gauche pour suppléer la blessure de Cote et une fois à droite, Tejero semble partie pour être titulaire indiscutable à Eibar cette saison. D’un point de vue tactique ou d’écosystème, cette promotion ne sera pas bouleversante pour le latéral droit qui retrouve une ville tranquille (même si Ipurua est bien plus hostile qu’Albacete) et surtout un 4-4-2 parfait pour ses qualités.

Alvaro Tejero sous le maillot d’Eibar Crédits : Icon Sport

Lors de sa présentation à Albacete, il s’était décrit comme un : « un footballeur de caractère, intense et qui se donne à fond« . Sous les ordres de Mendi, il semble déjà à sa place comme il a évoqué lors de son arrivé au Pays Basque. « José Luis est un entraîneur très proche de ses joueurs. Cela vous donne cette confiance si importante entre l’entraîneur et le joueur. En fin de compte, cela vous donne des résultats et je pense que nous voyons ces dernières années comment l’équipe grandit de l’humilité qui l’a caractérisée. Je ne peux pas non plus en dire plus car je ne fais que depuis une semaine, mais tout se passe bien. »

À 23 ans, tout indique que Tejero se révèlera à l’Espagne et au monde cette saison, et nul doute qu’il ne fera pas long feu à Eibar, et que le Real Madrid devra prendre rapidement une décision le concernant, au risque de perdre un des grands espoirs espagnols au poste de latéral droit. Ses objectifs montrent en tout cas un garçon ambitieux et qui a faim de ballon : « Maintenant, je dois grandir et jouer autant que possible. Je pense que je suis au bon endroit pour que cela se produise. » La Liga est prévenue. 

Taji Ali & Benjamin Bruchet 

@TajiAli10 & @BenjaminB_13

Commentaires