Liga / Previa Colchonera / Leganés – Atletico Madrid : Échapper de nouveau au traquenard

0

De nouveau un derbi de Madrid pour la bande à João Felix ! Après avoir battu 1-0 Getafe, l’Atleti se déplace maintenant chez les voisins des Azulones : Leganés (19h00). Les hommes de Mauricio Pellegrino ont débuté la Liga par une défaire face à Osasuna mais reste une équipe bien en place, solide et capable de tout. Comme pour la journée d’ouverture, méfiance du côté de l’Atleti qui doit encore faire le plein de points face à un adversaire pas si facile à manoeuvrer. 

Dans un Butarque qui va très certainement être plein, Leganés se prépare à vivre une soirée de fête. Pour cette deuxième journée, les Madrilènes reçoivent donc l’Atletico de Madrid. Les locaux, connus auparavant pour la culture du concombre, sont devenus un bon club de Liga très rapidement. Mauricio Pellegrino comme Asier Garitano ont donné une vraie identité à cette équipe et à force de travail ont réussi à modeler quelque chose de remarquable. De son côté, après le casse tête du premier match, le Cholo Simeone va encore préparer un match qui a tout du piège. Surtout que les Colchoneros ne sont pas en verve dans ce stade. Présentation d’un choc qui s’annonce encore une fois haletant.

Leganés : Une continuité salvatrice 

Sa prise de fonction avait été houleuse. Pour ses premiers mois à la tête des Pepineros, Mauricio Pellegrino a dû solder l’héritage d’un Asier Garitano encore fortement aimé par Butarque pour imposer son 5-3-2 et ses idées plus qu’arrêtées. L’Argentin aime que son équipe soit capable de jouer très bas, dans une position d’attente mais aussi qu’elle soit capable d’imprimer un rythme élevé ou alors de s’installer dans le camp adverse pour construire calmement. Bien sûr, bien souvent, le 5-3-2 permet de quadriller le terrain et de verticaliser mais les Madrilènes peuvent faire beaucoup de choses.

Pour le premier match officiel de Leganés, la formation madrilène a perdu à domicile face à Osasuna. Un résultat décevant au vu de la physionomie du match, les locaux semblaient avoir l’avantage sur le pré. Sauf que le football sait être imprévisible et le génial Chimy Avila en a donc décidé autrement. Cependant, Leganes a montré des signes très encourageants pour la suite. Malgré quelques changements dans le onze qui a débuté, les préceptes propres à Pellegrino ont été remarqués. Sans aucun doute, on va devoir encore compter les Pepineros cette saison en Liga.

Atletico de Madrid : Continuer la mue 

C’est un vieux serpent de mer, mais cette saison semble être vraiment celle du changement du côté de l’Atletico. Mieux encore, on peut clairement parler de révolution au vu du chamboulement de l’effectif lors de cet été 2019. Le Cholismo doit évoluer et encore une fois, le dirigeants rouges et blancs n’ont pas eu peur de mettre la main à la poche pour permettre ce bond en avant. Bien sûr, on l’a encore vu lors de la première journée, les préceptes tactiques historiques qui ont conduit l’Atleti au sommet ne seront pas totalement effacés. Cependant, les Colchoneros doivent se comporter comme une équipe de top niveau et donc devoir faire des différences avec le cuir.

Face à Getafe, l’Atletico a résolu de nombreux problèmes et a su s’adapter preuve que cette équipe en construction est en avance sur ses temps de passage. En début de match, les hommes de Simeone ont dû faire face à un pressing haut des Azulones. Rapidement, Thomas est descendu très bas, les milieux excentrés ont serré vers le centre du terrain et les latéraux ont été activés à plusieurs reprises. S’en est suivi le but formidable de Morata. Par la suite c’est une phase de supériorité numérique puis une phase à 10 vs 10 avec bien plus d’espace à couvrir que les Colchoneros ont dû gérer. Tout n’a pas été parfait, loin de là mais de nombreuses choses ont été intéressantes et c’est le plus important. À chaque match, l’Atletico doit grandir pour continuer d’avancer.

Les clés du match : Attaque à deux face à défense à 3, nouveau casse tête de Diego Simeone ? 

Lors du premier match de Liga, l’Atletico a affronté un 4-4-2 à plat. Une formation identique à celle proposé par le Cholo et qui a permis de ne pas créer de situation d’infériorité numérique dans les deux surfaces ou sur les ailes. Sauf que voilà, le 5-3-2 de Leganes est un schéma bien plus compliqué à gérer surtout quand Diego Costa est absent. Morata va être aligné très probablement avec João Felix mais les deux attaquants seront encadrés par 3 centraux. Bien sûr tout change sur le pré, mais au centre du terrain et dans la surface de Leganés, l’Atleti n’a pas l’avantage numérique en théorie. Ce qui va conduire à un nouvel ajustement et nécessiter une grande justesse technique.

La solution va encore se matérialiser par les mouvements de Thomas Partey mais aussi par l’animation des couloirs. Renan Lodi suspendu, c’est probablement Hermoso qui va être aligné sur le côté gauche. Central de formation, l’ancien de l’Espanyol et du Real n’a pas les mouvements d’un latéral, Lemar va donc devoir serrer davantage sa ligne que lors du premier match. De l’autre côté, Trippier va encore devoir être protagoniste balle au pied mais surtout être dans un bon jour niveau centre. Le salut de l’Atleti sur ce match passe très probablement par là et par la magie de João Felix.

Onze probables 

Leganes

Atletico

Benjamin Bruchet 

@BenjaminB_13

Commentaires