Liga / Les notes / Leganes 0-1 Atletico : João Felix a encore montré la voie

0

Dans un match d’un niveau tactiquement plus que plaisant, c’est bien l’Atleti qui l’emporte sur la plus petite des marges face à Leganés. Comme lors de la première journée, rien ne fut simple pour les hommes du Cholo, poussés dans leur retranchement. Sauf que les changements de l’Argentin conjugués à la sûreté d’un Oblak et l’inspiration de João Felix auront permis de forcer le verrou des Pepineros. Qui a performé, déçu ? Voici les notes de FuriaLiga. 

Leganés 

 

Atletico de Madrid 

El MVP : João Felix

Comme face à Getafe, João a été ceinturé par Leganés. À l’image de son équipe, le Portugais a eu peu de place pour faire étalage de son football. Pire encore, le 5-3-2 des Pepineros bloquant l’axe, c’est tout un Atleti qui a longtemps bafouillé son football. Oui mais voilà, les grands joueurs réussissent toujours à trouver la parade. D’un éclair de génie, le Portugais provoque la défense bleue et blanche et sert Vitolo dans l’intervale. Le nouvel entrant fusille Soriano et délivre l’Atleti. Encore une fois, João Felix nous montre qu’il n’a pas besoin de beaucoup de cartouches pour faire mouche. Oblak, impérial aurait pu aussi prétendre à ce titre pour son match d’un haut niveau.

El Patrón : Siovas 

Oui Leganés a perdu, mais l’attitude et le football des Madrilènes a été d’un grand niveau ce soir. Siovas matérialise presqu’à lui tout seul la solidité d’une équipe très compliquée à manœuvrer. Au marquage de Morata, le Grec a très souvent pris le dessus sur l’attaquant espagnol, annihilant un nombre important d’occasions de l’Atleti. Leganés a craqué mais l’aficion des Pepineros peut être fière de son équipe.

La Decepción : Le 3-5-2 de l’Atleti

Hermoso sur le côté gauche lors du coup d’envoi, on avait d’abord cru à un remake de Lucas Hernandez en latéral, vieux feuilleton des dernières saison de l’Atleti. Sauf que non, pour ce match le Cholo a disposé son équipe à 3 derrière, une nouveauté. L’idée est bonne sur le papier mais très vite, les Madrilènes ne réussissent que très peu de décalage. Le football des Colchoneros est pauvre, Thomas peu trouvé, Trippier bien que souvent seul jamais servi. Le retour dans un 4-4-2 plus classique n’aura pas permis à l’Atleti de reprendre le contrôle du match mais aura permis de marquer, tout le monde s’en contentera coté Rojiblanco.

La Buena Sorpresa : Juan Soriano

Profitant de la blessure d’Ivan Cuellar, le gardien prêté par Sevilla s’est donc positionné dans la cage de Leganés. Face à l’Atleti, le jeune portier a très vite été mis à rude épreuve mais aurai tenu bon durant de longue minute. Même lors d’un face à face avec Morata loin d’être facile à gérer, c’est bien Soriano qui sort vainqueur. Sur le but de Vitolo il ne peut pas faire grand chose, mais pour sa première avec Leganes, celui qui est promis à être une doublure a montré de belles choses.

Benjamin Bruchet 

@BenjaminB_13

Commentaires