Liga / Les notes / Celta 1 – 0 Valencia CF : Galice ça glisse !

0

Pour son 2e match consécutif à Balaídos, le Celta a réalisé le coup parfait en battant un piètre Valencia CF sans mordant et sauvé par un grand Jasper Cillessen. Emmené par le boss Iago Aspas et délivré par El Toro Gabriel Fernández, les Galiciens sont porteurs de belles promesses. Voici nos notes ! 

Celta

 

Valencia CF

El MVP : Gabriel Fernández

Évidemment pour son but, cette inspiration géniale avec ce mouvement pour embarquer Ezequiel Garay mais aussi parce qu’après un match cauchemardesque contre le Real Madrid avec simplement 6 ballons touchés et aucun dans la surface, il a démontré qu’il était de la trempe de Maxi Gómez, son compatriote à qui il succède à la pointe de l’attaque du Celta. El Toro promet énormément.

El Patrón : Iago Aspas

Cruel manque d’originalité, il faut bien le concéder. Mais plus que jamais, Iago Aspas est le patron du Celta, sur le terrain comme dans la coulisse. Il fait le recrutement, rabroue son coach, fixe la défense, aère le jeu, donne confiance à ses coéquipiers. Les paroles et les actes.

La Decepción : Gonçalo Guedes 

Alors oui, le Portugais va vite et il a des crochets ravageurs. Mais à un moment, il va falloir lever la tête, utiliser son cerveau, devenir un vrai joueur de football en somme.

La Buena Sorpresa : Stanislav Lobotka

La 2e saison du Slovaque au Celta nous avait laissés sur notre faim mais le milieu de terrain paraît être revenu à un niveau très intéressant. Avec Fran Beltrán, leur association arrive peut-être à maturité et avec des compères comme Denis Suárez et Brais Méndez, ça devrait être la régalade à Balaídos.

Commentaires