Liga / Previa Colchonera / Atlético de Madrid – Getafe : Un derbi pour confirmer les attentes

0

Pour clôturer cette première journée de Liga de la saison 2019-2020, voici un derbi madrilène qui s’annonce formidable. Le Getafe de José Bordalás, qui retrouve l’Europe dans quelques semaines, se rend au Wanda Metropolitano avec des certitudes. Métamorphosé cet été, l’Atlético de Madrid a montré de belles choses en préparation. Emmenés par le crack João Félix, les hommes du Cholo doivent frapper fort pour affirmer leurs ambitions. Voici notre Previa Colchonera ! 

Deux entraîneurs dans la même lignée idéologique s’affrontent ce 18 août à 22h dans un Wanda Metropolitano qui n’attend qu’une chose : découvrir ce nouvel Atlético de Madrid. Diego Simeone est le maître à penser de Pepe Bordalás. L’Argentin a ouvert la voix à un nouveau style, une nouvelle philosophie en Liga, matérialisée par ce fameux 4-4-2 strict et un jeu qui n’a pas besoin du ballon pour exister. Même si Bordalás est plus âgé que le Cholo, il a repris ses codes, y compris la gomina dans les cheveux. Ce derbi de Madrid entre Colchoneros et Azulones sent bon le combat, la testostérone mais aussi le renouveau.

Atlético : changer réellement, enfin, et surtout durablement

Depuis sa prise de fonction en 2010, Diego Simeone a apporté stabilité et succès. Les Indios, habitués aux déceptions et à l’échec, tutoient les sommets de façon continue et s’établissent dans le cercle fermé des plus grands clubs européens. Cependant, le jeu strict et fermé qui a permis au club de grandir est en train de devenir un problème récurrent. Derrière les multiples erreurs sur le marché des transferts (Jackson Martínez, Gelson Martins, Nikola Kalinic, Vitolo Machín notamment), la question d’une évolution du style originel de Diego Simeone revient sur le tapis.

Cette remise en question est arrivée à nombreuses reprises, mais à chaque fois que les premières déconvenues arrivaient, le club revenait au style initial, logiquement. Sauf que voilà, la majorité des joueurs qui incarnaient ce style sont partis (Griezmann, Filipe Luis, Godin ou encore Juanfran). Fort d’un recrutement ambitieux avec en tête de gondole Joao Félix, l’Atleti doit réaliser sa mue et cette fois pour de bon. Impressionnant en préparation, les rouges et noirs sont déjà attendus au tournant, et devront répondre très vite aux attentes qu’ils suscitent.

Getafe : rêver à l’impossible ? 

Getafe est un des clubs à la mode en Liga. Pourtant, le club a une réputation exécrable en Espagne et son stade n’est pas toujours très rempli. Pourtant depuis quelques mois, l’équipe menée par Pepe Bordalás s’impose comme une des meilleures du pays. Toujours bien préparés, capable de faire des différences, à l’aise sur coups de pieds arrêtés, les Azulones sont des poils à gratter.

Fort d’une 5e place acquise la saison dernière et donc d’une qualification en phase de poules de la Ligue Europa, Getafe sera maintenant attendu par toute la Liga… mais on disait déjà cela l’an passé ! Avec un budget en hausse et une communication nouvelle, le club ne semble pourtant pas décidé à changer de vision sur le terrain. Une évolution sans révolution en somme. Le groupe dirigé par le charismatique Bordalás n’a pas subi de bouleversements et les excellents joueurs de la saison dernière comme Mata, Djené, Arambarri, Maksimovic sont encore là, à la surprise générale il faut bien l’avouer. Les matchs de préparation ont confirmé cette impression :  Getafe sera très probablement encore capable de multiplier les exploits cette saison.

La clef du match : 4-4-2 contre 4-4-2, oui et après ? 

Sans surprises, les deux formations seront alignées en 4-4-2. Passée cette approche simpliste, le choix des hommes et l’animation peuvent nous aiguiller sur le style de match qui se déroulera au Metropolitano. Du côté de l’Atlético, la présence de Marcos Llorente, une sentinelle dans le texte et remplaçant de Rodri, combinée à la présence de Koke laisse présager que le milieu oscillera entre une organisation à 4 à plat classique etune organisation à 3 avec une sentinelle. Devant, Diego Costa est d’ores et déjà absent. Son association avec João Félix avait fait des étincelles en préparation. Cependant, la présence de Morata ne chamboulera en rien les certitudes de Simeone. De l’autre côté, Lemar débutera très certainement, lui qui a réussi un très bon dernier match de préparation.

Du côté de Getafe, le 4-4-2 s’animera d’une façon bien plus classique. La paire de milieux se contentera de combler les trous et de réguler la hauteur de tout un bloc. Les arrières latéraux tenteront de maintenir l’équilibre du bloc et les milieux excentrés devront s’activer pour donner de l’air et créer des décalages. Avec Cucurella et Nyom, deux défenseurs de formation mais habitués aux tâches offensives, Bordalás a à sa disposition des joueurs intéressants offensivement qui font aussi le travail de repli. Les deux profils sont différents :  Nyom aime courir quand Cucurella est un garçon qui préfère partir arrêté et s’associe avec facilité à ses coéquipiers. Devant, la paire expérimentée mais toujours aussi intéressante Mata-Molina bougera mais devra surtout profiter d’une charnière de l’Atleti qui semble, sur le papier, moins sereine qu’à l’accoutumée. On ne remplace pas Diego Godín du jour au lendemain.

XI probables

Atlético de Madrid

Getafe

Benjamin Bruchet

@BenjaminB_13

Commentaires