Club Atlético de Madrid 2019-2020 : Le titre en ligne de mire

0

¡Furia Liga! vous fait découvrir les équipes de la Liga 2019/2020. Après la perte d’Antoine Greizmann et de Rodri, la saison s’annonçait des plus difficiles pour l’Atlético mais c’était sans compter sur un mercato de haute volée, en tous cas sur le papier. 

Fondation : 1903

Stade : Wanda Metropolitano (67.703 places)

Hymne 

Classement 2018/19 : 2e

Président : Enrique Cerezo

Entraîneur : Diego Pablo « El Cholo » Simeone (48 ans, ARG)

El Cholo est toujours là ! Seule équipe capable de lutter face au Barça en championnat sur ces deux dernières saisons, l’Atleti risque encore une fois cette année d’être LE rival des Catalans. Pour sa neuvième saison avec les Colchoneros, Diego Simeone se trouve face à un défi à sa mesure : reconstruire tout en jouant le titre. Dauphin du Barça à deux reprises sur les derniers exercice le Cholo doit maintenant pouvoir lutter jusqu’au bout avec les hommes d’Ernesto Valverde et pourquoi pas les détrôner d’un fauteuil qu’il n’ont presque pas quitté depuis 10 ans.

Pour cela, l’Argentin va encore une fois faire parler sa science technique pour mettre tous ses joueurs au diapason pour les enjeux à venir. Comme tous les ans, si espoir il y a du côté des aficionados de la Liga, c’est de voir parfois Simeone oublier de calculer et tout miser. Après tout, pour battre Leo Messi, sur tous un championnat mieux vaut miser tous les atouts dont on dispose.

L’équipe

Avec les départs des vieux briscards Diego Godín, Filipe Luis et Juanfran mais aussi des hommes de base comme Rodrigo et Antoine Griezmann, c’est un Atleti nouvelle génération qui s’apprête à voir le jour. Nouveaux visages, nouvelle ère. Avec des latéraux tout beaux, tout neufs, Simeone a pu remplacer ses anciens couteaux. Kieran Trippier et Renan Lodi sont les nouveaux élus. Pas le droit à l’erreur, Simenoe à toujours un Saúl en latéral dans sa manche.

Au milieu, les hommes de la maison Koke Resurrección et Saúl Ñíguez sont toujours là. Accompagnés probablement des deux nouvelles recrues Marcos Llorente, arrivé de chez l’ennemi intime, et João Félix LA nouvelle star. En attaque, Diego Costa, Álvaro Morata et peut-être Rodrigo Moreno, dont le possible transfert depuis Valence suscite toutes les rumeurs, devaient se partager les deux places devant. Une attaque XXL, des jeunes pousses très talentueuses, et des hommes au cœur rojiblanco : Diego Simeone n’a plus qu’à.

Les départs : Antoine Griezmann (FC Barcelona), Lucas Hernández (Bayern Munich), Rodri (Manchester City), Gelson Martins (AS Monaco), Luciano Vietto (Sporting CP), Bernard Mensah (Kayserispor), Filipe Luis (Flamengo), Diego Godín (Inter), André Moreira (Belenenses)

Le joueur à suivre : João Félix

Difficile d’en être autrement, le joueur à suivre sera le jeune Portugais. Nouveau championnat, nouveau statut, le nouveau numéro 7 de l’Atleti a déjà les épaules chargées de responsabilités. Une charge qui ne semble pas être un fardeau pour celui qui s’est déjà très bien acclimaté à ses nouveaux coéquipiers lors des matchs amicaux de pré-saison où il a fait très bonne impression.

Avec sa lecture de jeu exceptionnelle mais aussi ses qualités de buteur, João Felix a déjà une palette complète qu’il va continuer à étoffer aux côtés de ses coéquipiers et de son entraîneur. De jeune pépite à fort potentiel peut-être surpayé, il pourrait devenir le prochain joueur à illuminer les pelouses de Liga de sa classe. A suivre…

Le canterano à suivre : Victor Mollejo

Victor Mollejo n’a que 18 ans mais déjà une petite cote. Récent champion d’Europe avec les U19 de la Roja, le jeune ailier a tapé dans l’œil des suiveurs de la compétition. Explosif et habile, il a déjà quelques bouts de matchs sous la direction de Simeone. Son poste quelque peu fourni ne lui facilitera pas la tâche pour apparaître avec l’équipe première à nouveau, mais il reste tout de même l’un des grands espoirs de cette génération. Courtisé, il évolue actuellement avec l’équipe B de l’Atleti où il peut faire admirer sa qualité de frappe et ses courses supersoniques sur son côté.

Effectif 

Gardiens

Antonio Adán (ESP), Jan Oblak (SLO)

Défenseurs

Francisco Montero (ESP) Santiago Arias (COL), José María Giménez (URU), Renan Lodi (BRE), Stefan Savic (MON), Mario Hermoso (ESP), Felipe (BRE), Kieran Trippier (ENG), Sime Vrsalijko (CRO)

Milieux

Hector Herrera (MEX), Marcos Llorente (ESP), Thomas Partey (GHA), Koke Resurrección (ESP), Saúl Ñíguez (ESP), Thomas Lemar (FRA)

Attaquants

Ivan Saponjic (SER), Álvaro Morata (ESP), Vitolo Machín (ESP), Ángel Correa (ARG), Diego Costa (ESP), Nikola Kalinic (CRO), João Félix (POR)

Commentaires