Real Sociedad 2019-2020 : Armé pour l’Europe

0

¡Furia Liga! vous fait découvrir les équipes de la Liga 2019/2020. L’enthousiasme qui règne autour de la jeune équipe de la Real Sociedad est réel. Avec pour objectif cette fois de ne pas laisser passer une place européenne contrairement à la saison dernière, la Real promet une saison excitante pour tous les supporters txuri-urdin.

Fondation : 1909

Stade : Anoeta (28.995 places)

Hymne

Président : Jokin Aperribay Bedialauneta 

Classement 2018/2019 : 9e

Entraîneur : Imanol Alguacil (48 ans, ESP)

Malgré quelques victoires impressionnantes à l’extérieur, comme dans le derby basque à San Mamés, après le renvoi d’Asier Garitano en milieu de campagne, le retour d’Alguacil a été prometteur mais compliqué. Après une lutte acharnée pour l’obtention de bons résultats réguliers, la Real a finalement manqué la qualification européenne après une défaite face à l’Espanyol. Cette saison, avec le Basque aux commandes, l’objectif est clair : l’Europe sinon rien.

Après un passage en tant que chef par intérim, Alguacil a enfin eu la chance d’avoir effectué une pré-saison complète avec son équipe et d’avoir une plus grande contribution à la construction d’une Real Sociedad à l’apparence nouvelle et solide. En tant que chef de l’équipe B, il a été largement considéré comme malheureux de ne pas obtenir le poste il y a douze mois et aura très envie de prouver ses compétences dans un club qu’il connaît bien, ayant guidé la jeunesse durant huit ans.

L’équipe

Pour décrocher le précieux ticket européen, la Real Sociedad et Alguacil miseront encore sur la fouge de la jeunesse. Défensivement, la Real ne changera pas une recette gagnante. Igor Zubeldia et Asier Illarramendi devraient à nouveau offrir une bonne protection à leur équipe. Offensivement, le club txuri urdin s’est considérablement renforcé. Aux côtés de Mikel Oyarzabal, Martin Ødegaard fera son grand retour en Liga, cinq ans après son transfert au Real Madrid. Mais la bataille la plus intéressante aura sûrement lieu entre Willian Jose et Alexander Isak. L’arrivée de Portu devrait ajouter un peu de piment à une équipe déjà bien garnie. Alguacil n’a que l’embarras du choix pour monter ce qui sera l’une des équipes qui fera le plus saliver les supporters de la Liga.

Départs : Juanmi (Betis), Eneko Capilla (Tripoli), Hector Moreno (Al Gharafa), Jon Bautista (KAS Eupen), Martín Merquelanz (CD Mirandés), Jon Guridi (CD Mirandés)

Le joueur à suivre : Alexander Isak

Si la présence de Martin Ødegaard suscitera beaucoup de curiosités cette saison, Alexander Isak est peut-être une perspective encore plus excitante. Après avoir explosé dans le club de sa ville natale, l’AIK Stockholm, à l’âge de 16 ans, il était clair qu’Isak avait tout pour devenir un grand et mémorable professionnel. Mais s’il a pu gagner en expérience à Dortmund, c’est pourtant bien en Eredivisie, à Willem II, que le jeune talent a montré toute sa valeur. Bien qu’il ne soit arrivé qu’en janvier, les chiffres d’Isak sont très impressionnants. Il a inscrit treize buts et six passes décisives en seize matchs dans le championnat néerlandais, soit environ un tiers des buts de Willem II sur l’ensemble de la campagne. 

Sa grande intelligence, son agilité, ses attributs physiques (1,90m pour 70kg), en font un élément impitoyable devant le but. Les attentes autours du jeune Suédois seront immenses, mais avec une bonne expérience déjà à son actif, il devrait être capable de gérer la pression et de réaliser pleinement son potentiel à l’Anoeta.

Le canterano à suivre : Mikel Oyarzabal

C’est l’homme clé de la Real Sociedad. Mikel Oyarzabal est l’un des jeunes joueurs les plus excitants de la Liga se démarque toujours des nouveaux venus. Jusqu’à présent toujours ultra efficace et prometteur, le joueur de 22 ans qui a marqué 13 fois en Liga la saison dernière et qui a impressionné l’Espagne U21 cet été n’a pas terminé de faire parler de lui. Pour Oyarzabal, l’objectif est surtout grand cette saison, car l’international espagnol compte bien se faire une place avec la Roja pour l’Euro 2020.

Si avec Ødegaard Oyarzabal ne devrait pas avoir de mal à accélérer le jeu pour créer le déséquilibre, le canterano est un talent polyvalent et singulier. Capable de déborder à l’extérieur comme un ailier, jouer des deux côtés, ainsi que jouer à l’intérieur grâce à sa vision de jeu, les capacités de ce talent sont grandes et feront de lui l’un des joueurs à suivre sans hésiter une saison de plus.

L’effectif

Gardiens

Miguel Ángel Moyà (ESP), Alex Remiro (ESP), Andoni Zubiaurre (ESP)

Défenseurs

Diego Llorente (ESP), Aritz Elustondo (ESP), Robin Le Normand (FRA), Modibo Sagnan (FRA), Raúl Navas (ESP), Aihen Muñoz (ESP), Kévin Rodrigues (POR), Joseba Zaldua (ESP), Andoni Gorosabel (ESP)

Milieux

Igor Zubeldia (ESP), Asier Illarramendi (ESP), Mikel Merino (ESP), Rubén Pardo (ESP),  David Zurutuza (ESP), Ander Guevara (ESP), Portu (ESP), Luca Sangalli (ESP)

Attaquants

Mikel Oyarzabal (ESP), Ander Barrenetxea (ESP), Adnan Januzaj (BEL), Martin Ödegaard (NOR), Willian José (BRA), Alexander Isak (SUE)

Commentaires