Getafe CF 2019-2020 : Bordalás saison 3, toujours plus haut ?

0

¡Furia Liga! vous fait découvrir les équipes de la Liga 2019/2020. Le Getafe de José Bordalás n’en finit plus d’étonner. 5e la saison dernière, le club de la banlieue Sud de Madrid retrouve la Ligue Europa avec appétit. Le coach est resté, ses cadres aussi. Mais jusqu’où iront-ils ?

Fondation : 1983

Coliseum Alfonso Pérez (17.000 places)

Hymne

Président : Ángel Torres

Classement 2018-2019 : 5e

Entraîneur : José Bordalás (55 ans, ESP)

Jusqu’où ira José Bordalás ? Depuis son arrivée à Getafe, les Azulones n’en finissent plus de surprendre. Agressifs et cliniques, ils ont échoué aux portes de la Ligue des Champions mais disputeront la Ligue Europa. Ce sera l’occasion de savoir si cette équipe a un plafond de verre au-dessus de la tête. Les cadres sont restés et l’effectif s’est renforcé. Bordalás et son 4-4-2 minutieux et méthodique ne jouissent plus de l’effet de surprise mais conservent leurs forces. Oui, le Geta peut être affreux, sale et méchant mais il faut bien une équipe qu’on aime détester !

On pouvait imaginer Bordalás aller voir à l’étage supérieur après des années à bourlinguer dans les divisions inférieures espagnoles. Des postes se libéraient en fin de saison mais il est resté fidèle à l’équipe qui lui a fait confiance après avoir été viré d’Alavés malgré la promotion en Liga. Ses joueurs l’ont imité. L’âge de la maturité pour cette équipe ?

L’Equipe

 

Avec son 4-4-2, Bordalás ne révolutionne pas le genre. Cependant, il l’organise de main de maître et parvient à conserver un niveau de performance très élevé tout au long de la saison. Sur le papier, le Geta reste le même avec quelques recrues. L’arrivée de Marc Cucurella après une belle année à Éibar ajoutera une touche offensive sur le côté gauche, Allan Nyom solidifiera le côté droit et Enric Gallego constituera le nouveau pari osé en attaque.

Départs : Ignasi Miquel (Girona, p.), Dimitri Foulquier (Watford, p.), Mathieu Flamini (f.c.), Sebastián Cristóforo (Fiorentina, r.p.), Gaku Shibasaki (Deportivo de la Coruña), Samu Saíz (Leeds, r.p.), Robert Ibañes (Osasuna, r.p.), Sergi Guardiola (Córdoba, r.p.)

Le joueur à suivre : Djené Dakonam

Depuis son arrivée en Espagne, le Togolais est impérial. Défenseur central complet, capable aussi d’évoluer au milieu, Djené est ce qui se fait de mieux en Liga. Régulier dans la performance, il est vraiment très surprenant de le voir encore avec les Azulones. Getafe ne va pas s’en plaindre ! Après la révélation puis la confirmation, il doit, à l’image de son équipe, prouver que cette équipe est là pour durer et capable d’accrocher une qualification en Ligue en Champions.

Le jeune à suivre : Mathías Olivera

Il est le benjamin de la colonie uruguayenne composée de Damián Suárez, Leandro Cabrera et Mauro Arambarri. Mathías Oliveira est arrivé au Geta en 2017 en provenance du Nacional. Prêté lors du premier semestre de la saison 2018-2019, le Charrua est revenu pour renforcer le côté gauche de la défense des Azulones. Avec 14 matches disputés lors de la phase retour, Oliveira a démontré qu’il avait une belle capacité d’adaptation. Citoyen d’un pays qui aime plus que tout la garra, il n’est pas là pour ajouter une touche de dulce de leche dans ses tacles. Il peut devenir l’une des révélations de la saison chez les Azulones.

Effectif

Gardiens

David Soria (ESP), Leandro Chichizola (ARG), Rubén Yañez (ESP)

Défenseurs

Djené Dakonam (TOG), Leandro Cabrera (URU), Xabi Etxeita (ESP), Bruno González (ESP), Marc Cucurella (ESP), Mathías Olivera (URU), Vitorino Antunes (POR), Raúl García (ESP), Damián Suárez (URU), Allan Nyom (CAM)

Milieux

Markel Bergara (ESP), Mauro Arambarri (URU), Nemanja Maksimovic (SRB), Fayçal Fajr (MAR), Francisco Portillo (ESP), Amath Ndiaye (SEN), José Carlos Lazo (ESP), Merveil Ndockyt (CON), Iván Alejo (ESP)

Attaquants

Jaime Mata (ESP), Enric Gallego (ESP), Ángel Rodríguez (ESP), Jorge Molina (ESP), Hugo Duro (ESP)

Commentaires