Real Valladolid 2019-2020 : Changer de paradigme avec Ronaldo

0

¡Furia Liga! vous fait découvrir les équipes de la Liga 2019/2020. Repris par Ronaldo Fenómeno, le Real Valladolid s’est maintenu in extremis la saison dernière et aborde la nouvelle avec beaucoup d’ambition. Entre jolis coups au mercato et stabilité, Pucela veut s’ancrer durablement au sein de l’élite.  

Fondation: 1928

Stade : José Zorrilla (26.500 places)

Hymne

Président : Carlos Suárez Sureda

Classement 2018-2019 : 17e

Entraîneur : Sergio González (42 ans, ESP)

La promotion du club n’était pas préparée ni anticipée, la permanence du club en Liga était donc tout sauf assurée avant le début de la saison 2018/2019. Cependant, la science tactique de Sergio Gonzçalez a permis au club de Pucela de se maintenir et surtout de passer très souvent proche du précipice sans jamais y tomber. Au début, l’approche du technicien était très stricte et à vocation défensive mais c’est avec un 4-4-2 bien plus ambitieux que le club a assuré l’essentiel.

Néanmoins, le club et son technicien ont vécu un ascenseur émotionnel hors des terrains toute la saison. L’arrivée de Ronaldo en début d’exercice a amené un vent d’optimisme. Le club dispose d’un très petit budget et la prise de contrôle d’un homme aussi puissant fait rêver. Mais à peine les célébrations du maintien achevées, un scandale de matchs truqués a secoué la Liga. Valladolid était dans les désignés coupables avec notamment Borja Fernández, tout jeune retraité, en tête d’affiche. Les tumultes se sont calmés et Valladolid semble bien mieux préparé avec Sergio González qui sera sur le banc.

L’équipe

 

Sans bouleversement, le premier été de Ronaldo en tant que propriétaire a permis à Valladolid de se renforcer sensiblement. L’effectif semble plus équilibré, avec des postes doublés mais aussi une multitude de profils qui donnent des cartouches supplémentaires à Sergio González pour mieux résoudre les casse-tête tactiques en Liga. Le 4-4-2 qui a bien fonctionné devrait être reconduit en début de saison. Le duo Unal-Guardiola a bien fonctionné mais Sandro pourrait bouleverser tout ça.

Départs : Yoel Rodríguez (Éibar, r.p.), Alberto Guitián (Zaragoza, f.c.), Fernando Calero (Espanyol), Moisés Delgado (Racing Santander, p.), Borja Fernández (retraite), Antonio Cotán (Roda JC), Antonio Domínguez (Algeciras), Daniele Verde (Roma, r.p.), Keko (Málaga, r.p.), Ivi (Levante, r.p.), Duje Cop (Standard Liège, r.p.),

Le joueur à suivre : Sergi Guardiola

Buteur doté d’un physique de colosse, Sergi Guardiola est arrivé à l’hiver 2019 pour donner un second souffle à l’attaque de Valladolid. Son jeu en pivot, sa facilité à s’associer avec Toni Villa et Óscar Plano puis Enes Unal ont permis d’effacer de nombreux problèmes des cahiers de Sergio González. Avec une préparation complète avec ses coéquipiers, l’attaquant espagnol peut vraiment se révéler au plus haut niveau après une carrière assez atypique. En tous cas, son rendement et niveau seront déterminants pour le club de Pucela.

Le jeune à suivre : Javi Sánchez

Suite au départ de Fernando Calero, une place se libère dans la défense de Valladolid. Deux jeunes vont se battre pour une place mais le transfuge estival du Real Madrid semble en avance. Javi Sánchez était un des piliers du Castilla de Santiago Solari. Capitaine à de nombreuses reprises, il avait profité de la promotion de son entraîneur pour grappiller des minutes avec l’équipe fanion. Titulaire même en Ligue des Champions, son avenir ne pouvait plus s’écrire en Segunda B. L’arrivée de Zinedine Zidane l’a poussé au départ et le Valladolid de Ronaldo s’est donc offert à lui.

Très talentueux et déjà mature, le central espagnol pourrait débuter la saison dans un rôle de titulaire dans la défense de Sergio González. Simplement prêté par le Real Madrid, il est certain qui s’il se met rapidement au niveau Liga, les sollicitations vont être nombreuses. Son explosion va aussi permettre de rendre les prêts des jeunes de la Maison bBlanche à Valladolid récurrents, comme avec l’Espanyol.

Effectif 

Gardiens  

Jordi Masip (ESP), José Antonio Caro (ESP)

Défenseurs 

Joaquín Fernández (ESP), Federico Barba (ITA), Javi Sánchez (ESP), Kiko Olivas (ESP), Nacho Martínez (ESP), Pedro Porro (ESP), Antoñito (ESP), Javi Moyano (ESP)

Milieux 

Luismi (ESP), Rubén Alcaraz (ESP), Fede San Emeterio (ESP), Toni Villa (ESP), Míchel (ESP), Anuar (MAR), Álvaro Aguado (ESP), Waldo Rubio (ESP), Jorge de Frutos (ESP)

Attaquants 

Pablo Hervías (ESP), David Mayoral (ESP), Enes Ünal (TUR), Sergio Guardiola (ESP), Sandro Ramírez (ESP), Óscar Plano (ESP), Stiven Plaza (ECU), Marco de Souza (BRE), Chris Ramos (ESP)

Commentaires