Deportivo Alavés 2019-2020 : un nouveau cycle pour viser l’Europe

0

¡Furia Liga! vous fait découvrir les équipes de la Liga 2019/2020. Finaliste de la Copa del Rey en 2017, aux portes du haut de tableau la saison dernière, le Deportivo Alavés change une nouvelle fois d’entraîneur, le 5e depuis la remontée en Liga. Avec Asier Garitano, les Babazorros espèrent revivre les émotions vécues avec Abelardo…et pourquoi pas davantage ?

Fondation : 1921

Stade : Mendizorroza (19.840 places)

Hymne

Président : Alfonso Fernández de Trocóniz

Classement 2018-2019 : 11e

Entraîneur : Asier Garitano (49 ans, ESP)

La saison 2018-2019 n’a pas eu les effets espérés pour Asier Garitano. L’emblématique entraîneur de Leganés, capable de faire bien jouer avec des bouts de ficelle, a décidé de voir un cran au-dessus. Malgré sa formation à l’Athletic, le Basque a opté pour la Real Sociedad, une équipe irrégulière et lunatique qu’il n’a pas réussi à relancer.

Le voilà à présent à Alavés, toujours en Euskadi. La tâche proposée est ardue : Garitano doit prendre la relève du Pitu Abelardo qui avait hissé les Babazorros à la 4e place à la trêve. Alavés a tout ce qu’aime l’ancien adjoint de Pepe Bordalás : un grand gardien et une défense en béton armé. Son effectif s’est renforcé et a plus d’expérience que par le passé. De quoi viser au moins le haut de tableau, si ce n’est mieux.

L’équipe

Certes, plusieurs joueurs importants ont quitté Alavés ces derniers mois (Ibai Gómez et Rubén Sobrino cet hiver, Jony et Jonathan Calleri notamment cet été) mais l’équipe basque n’a pas perdu en qualité. Les cadres Fernando Pacheco, Víctor Laguardia, Guillermo Maripán, Manu García et Tomás Pina sont toujours là et si l’attaque a été remodelée, l’arrivée de Lucas Pérez accompagnée de celles de Pere Pons et Aleix Vidal pour renforcer le milieu démontre que les Babazorros ont les moyens de leurs ambitions.

Départs : Adrián Diéguez (AD Alcorcón, p.), Rafa Páez (Istra, p.), Antonio Cristián (Fuenlabrada), Carlos Vigaray (Zaragoza), Darko Brasanac (Betis, r.p.), Jony (Málaga, r.p.), Álex Blanco (Valencia CF, r.p.), Anderson Emanuel (Fuenladraba, p.), Jonathan Calleri (Maldonado, r.p.), Diego Rolán (Deportive de La Coruña, r.p.), Borja Bastón (Swansea, r.p.)

Le joueur à suivre : Lucas Pérez

Depuis son départ à Arsenal, Lucas Pérez n’a jamais retrouvé son rendement. Un retour à La Corogne encourageant (8 buts et 6 passes décisives en 35 matches), un passage à West Ham moyen (3 buts en 15 matches) : le buteur doit profiter de son passage au Pays basque pour redevenir un nom qui compte en Liga, un attaquant capable de compiler sa quinzaine de réalisations dans une équipe qui va jouer pour lui. De la réussite du Galicien dépendra la réussite d’Alavés.

Le canterano à suivre : Martín Aguirregabiria

Où en est le latéral droit de 23 ans ? Est-ce son transfert avorté à Valencia qui a joué sur ses performances ? Avec 27 matches disputés la saison dernière, Aguirregabiria a été dans la rotation mais sans être un incontournable. Niveau statistique, il n’a adressé aucune passe décisive ni marqué le moindre but. L’arrivée d’Asier Garitano doit le relancer mais, a priori, il ne sera pas dans le XI type du début de saison. A lui de regagner sa place et de remontrer les si belles choses dont il a été capable par le passé.

Effectif

Gardiens

Fernando Pacheco (ESP), Antonio Sivera (ESP)

Défenseurs

Rodrigo Ely (BRE), Ximo Navarro (ESP), Rafa Navarro (ESP), Rubén Duarte (ESP), Víctor Laguardia (ESP), Guillermo Maripán (CHI), Martin Aguirregabiria (ESP), Adrián Marín (ESP), Tachi (ESP), Oliver Verdon (FRA), Saúl García (ESP)

Milieux

Daniel Torres (COL), Manu García (ESP), Wakaso Mubarak (GHA), Burgui (ESP), Tomás Pina (ESP), Pere Pons (ESP), Jeando Fuchs (FRA), Javi Muñoz (ESP), Luis Rioja (ESP), Aleix Vidal (ESP), Nando (ESP)

Attaquants

John Guidetti (SUE), Patrick Twumasi (GHA), Lucas Pérez (ESP), Joselu (ESP), Ermedin Demirovic (BHZ)

Commentaires