Granada CF 2019-2020 : Opération maintien

0

¡Furia Liga! vous fait découvrir les équipes de la Liga 2019/2020. Après Mallorca, direction l’Andalousie. Après deux saisons au purgatoire, Los Cármenes retrouvent la Liga avant joie et ambition, même si l’objectif numéro 1 sera le maintien.

Fondation : 1931

Stade : Nuevo Los Cármenes (22.369 places)

 

Hymne

Président : Jiang Lizhang

Classement 2018-2019 : 2e de Segunda

Entraîneur : Diego Martínez Penas (38 ans)

Résultat de recherche d'images pour "Diego Martínez Penas"
Crédit : El corner del sur

Assistant à Séville puis coach d’Osasuna, il débarque la saison passée à Grenade avec l’objectif de faire monter le club. Il est arrivé avec ses idées, sa vision défensive et le jeu en contre. Il a assaini le vestiaire par sa bonne humeur et son côté abordable. Si bien que toute l’entité se considère comme une famille. Il sait mettre ses joueurs dans les meilleures conditions et a fait de Los Carmenes une forteresse imprenable. La tâche s’annonce ardue en Liga mais le technicien a plus d’un tour dans son sac.

Avec des joueurs explosifs et durs sur l’homme, ils ne devraient pas trahir sa vision du cadenas andalou. Il ne proposera pas le jeu le plus léché de la division mais surement l’un des plus rentables en terme de qualité-prix. Que les danseuses en crampons moulés se préparent au combat. Don Diego au fleuret, suivi aveuglément par une tornade composée de soldats, veut faire sauter le commandement du monastère de la Liga.

L’équipe 

On a su ne pas réitérer les erreurs du passé chez les Andalous. Après une première partie de championnat bien maîtrisée l’année dernière, la seconde le fut tout aussi autant ce qui a permis à Granada de finir dauphin d’Osasuna et de devenir promu en Liga. Même si le club n’est pas connu du grand public, les Andalous ne sont pas des novices de la division. La pré-saison a été réfléchie et le club ne s’est pas éparpillé. Il a su garder ses piliers (Fede Vico, Vadillo, Puertas, German…) et se renforcer avec des joueurs renommés (Machis, Herrera ou Soldado). Pour le style de jeu, Grenade va s’appuyer sur les points forts : défense et explosivité. Une équipe de contre qui va jouer avec ses qualités (meilleure défense de Segunda en 2018/19).

Les sorties de balle rapides avec des joueurs vivaces tels que Machis ou Fede Vico vont permettre de créer le décalage et ainsi servir dans la surface, Roberto Soldado. Toutefois, malgré l’engouement que cela suscite, les dirigeants savent que le maintien sera compliqué. Le petit budget (30-40 millions d’euros) et un effectif composé d’une majorité de joueurs découvrant la division vont être des freins au développement de Grenade. Mais, avec le cœur, l’envie, la hargne, le côté familiale du club et la motivation de toute l’aficion, rien n’est impossible.

Départs : José Antonio Martínez (Éibar, p.), Pablo Vázquez (CD Badajoz), Adrián Castellano (CD Numancia), Antonio Marín (f.c.), Raúl Baena (f.c.), Nicolás Aguirre (f.c.), Fede San Emeterio (Valladolid, r.p.), Fran Rico (f.c.), Alberto Martín (f.c.), Alejandro Pozo (Sevilla, r.p.), Sergio Peña (FC Emmen), Dani Ojeda (Albacete, p.)

Le joueur à suivre : Roberto Soldado

Coup marketing ou non, Roberto Soldado, âgé de 34 ans, est toujours un joueur de renom. Après son tour d’Espagne (Real Madrid, Valencia, Getafe, Villarreal) et d’Europe (Tottenham), il arrive libre du Fener. Même si son arrivée peut faire penser à de la pré-retraite dans son pays, il reste toujours un buteur et garde encore un physique plus que correct. Capable de marquer une dizaine de buts, il va être le killer des andalous. Il ne peut qu’être une excellente surprise tant ces dernières saisons, il a été décrié pour son niveau.

Il devient donc la star d’expérience d’une équipe et va tout faire pour délester ses jeunes coéquipiers de la pression des premiers matchs. Si son corps ne le contrarie pas trop, il peut former avec Machis un duo redoutable en attaque. En tous cas, son transfert a déjà été bénéfique à tous points de vue : on parle beaucoup des andalous et les maillots floqués à son nom se vendent comme des petits pains.

Le canterano à suivre : Juancho

Apparu quelques fois sur la feuille de match la saison passée en équipe première, le jeune attaquant Colombien aura peut-être plus de temps de jeu cette année en fonction du turnover et des blessures. Il a pour parrain symbolique Adrian Ramos et peut devenir une alternative dans le dispositif offensif de Diego Martinez. Très fort en un contre un et très technique, c’est néanmoins avec la filiale qu’il va commencer la saison en Segunda B.

Effectif

Gardiens 

Rui Avila (POR), Aarón Escandell (ESP)

Défenseurs 

Domingos Duarte (POR), José Antonio Martínez (ESP), Bernardo Cruz (ESP), Neyder Lozano (COL), Germán Sánchez (ESP), Álex Martínez (EPS), Víctor Díaz (EPS), Quini (ESP)

Milieux  

Yangel Herrera (VEN), Ángel Montoro (EPS), Yan Brice (CAM), Ramon Azeez (NIG), Antonio Puertas (ESP), Fede Vico (ESP)

Attaquants 

Darwin Machís (VEN), Álvaro Vadillo (ESP), Roberto Soldado (ESP), Adrián Ramos (COL), Rodri (ESP)

Commentaires