Leganés – Kenneth Omeruo, une CAN pour s’extirper totalement de Chelsea

0
Omeruo à Chelsea

Kenneth Omeruo pourrait être une victime de plus de la politique de prêts à outrance menée par Chelsea. Envoyé aux quatre coins de l’Europe depuis plusieurs années, le joueur aurait pu sombrer sans ligne directrice dans son projet sportif. A l’été 2018, il débarque à Leganés, dans la banlieue de Madrid. Un pays et un prêt de plus pourrait-on dire. Mais un an plus tard, Omeruo vient d’achever sa saison la plus réussie et avec la CAN, il peut entrevoir enfin un avenir stable et prospère. Explications.

Josiah Kenneth Omeruo de son nom complet est né à Kaduna au Nigéria. A l’âge de 16 ans, il rejoint la Jos University Teaching Hospital où il entame son apprentissage footballistique. Dans une région marquée par les affrontements religieux, le jeune Omeruo arrive rapidement à s’extirper de son pays natal en quittant le complexe universitaire deux ans après son arrivée pour rejoindre le Standard de Liège. A plusieurs milliers de kilomètres de sa famille, il parfait sa formation en Belgique et à l’aube de ses 20 ans, il rejoint le grand Chelsea, qui gagnera quelques mois plus tard la Ligue des Champions. Sa formation suit donc une trajectoire fulgurante en seulement quelques années. Son talent est d’ailleurs déjà reconnu au Nigéria puisqu’il dispute la Coupe du Monde des -17 ans et des -20 ans avec les Super Eagles.

Un envol brisé par la machine Chelsea 

Dès son arrivée au mercato hivernal 2012, le club londonien décide de le prêter dans la foulée pour 1 an et demi à l’ADO La Haye. Nouveau pays, nouvelle langue pour le nigérian qui se plie à la politique sportive des Blues qui prêtent systématiquement les jeunes joueurs qui débarquent dans leur rang. Aux Pays-Bas, il dispute 38 matchs et aide son club à terminer 9ème, une belle performance après avoir joué le maintien la saison de son arrivée. Ces belles performances lui permette de remporter et de disputer la CAN en 2013 avec son pays puis la Coupe du Monde 2014, éliminé en 1/8ème par la France.

En raison de cette progression constante, Chelsea décide alors de l’acclimater au jeu anglais et le prête pour deux saisons à Middlesbrough en Championship. Mais ce prêt se révèle plus compliqué que prévu pour le jeune nigérian qui joue peu. Il est alors envoyé en Turquie dans le club de Kasimpasa pour deux saisons avec un intermède d’une saison à Alanyaspor. La cohérence sportive devient de plus en plus fou, mais l’interêt est d’ailleurs, Omeruo enchaine les matchs et se remet peu à peu de son échec anglais. Cela lui permet de garder sa place de titulaire en sélection nationale et ainsi participer à la Coupe du Monde 2018. Fautes de moyens financiers, Kasimpasa est contraint de le regarder repartir en Angleterre.

Toujours sous contrat avec Chelsea jusqu’en juin 2020, aucun club ne se décide à acheter ce défenseur central de 1m85. Rapide et forts en interceptions, à l’aise techniquement comme en témoigne ses prises de risques à la relance, polyvalent en tant que défenseur central et latéral, disposant d’une solide expérience internationale, Omeruo dispose d’un CV pourtant intéressant et d’une belle marge de progression.

La Liga pour confirmer un talent conséquent

Voyant aucune offre arriver sur leur bureau, le Board des Blues décide à l’intersaison 2018 de le prêter à Léganes. Après deux saisons au bord de la relégation, le défi est audacieux, maintenir le club madrilène une saison de plus en Liga. Pour cela, un nouvel entraineur débarque en la personne de Mauricio Pellegrino. L’Argentin vient lui aussi de vivre une saison plus que compliquée avec Southampton où il a été limogé avant même la fin de l’exercice. Peu d’observateurs misent donc sur la survie du club madrilène parmi l’élite, surtout au vu du mercato d’estival où l’effectif est grandement bouleversé.

Le début de saison de Léganes ne leur donnera pas tort puisque le club pépinero ne remporte que 2 de leurs 14 premiers matchs. Parmi ces deux victoires, une est déterminante pour Omeruo. Absent lors des 9 premiers matchs de son équipe, le nigérian vit un début de saison cauchemardesque. Mais quelques journées avant, face au Barça de Valverde, Pellegrino change son 4-4-2 en 5-4-1 avec une défense à 5 donc. L’expérience se révèle concluante avec une victoire 2-1.

Omeruo à Leganes
Crédits : NewsATW

Le Super Eagle connait sa première titularisation quelques matchs plus tard contre Valence dans une défense à 4. Il peut enfin voir son aventure espagnole commencer. En effet, avec ce passage à 3 centraux, les résultats de Leganés s’améliorent et la titularisation de Omeruo n’y est pas étrangère. La seconde partie de saison est bien maitrisée et le club madrilène s’éloigne progressivement de la zone de relégation. Omeruo enchaine les bonnes performances et s’épanouie dans ce 5-3-2 de Pellegrino ce qui lui permet de figurer plusieurs fois dans l’équipe de la semaine en Liga.

Un été 2019 déterminante pour Omeruo

Son match référence intervient alors contre le FC Seville, le 3 mai dernier, avec une victoire 3-0. Aux cotés de Siovas, Bustinza, le joueur prêté par Chelsea montre du caractère et incarne une assise défensive solide comme voulu par son entraineur. Au final, Leganes boucle l’exercice 2018-2019 avec une 13ème place. Les 10 clean sheets permettent de mettre en lumière l’excellent travail de Pellegrino qui a su faire de Omeruo son homme de base dans sa défense à 3. Ce n’est donc pas un hasard si Furia Liga l’a nommé dans son XI des révélations de la saison.

Malgré un vilain geste sur Cazorla ayant provoqué une bagarre lors de Villaréal-Leganés, le Super Eagle a gagné en maturité et en régularité sous les ordres de l’argentin. Maitre dans les airs, il a su soulager cette saison sa défense et organiser la première relance de son équipe. Cette progression n’est pas un hasard quand on sait que son coach évoluait au même poste en son temps. Le joueur a d’ailleurs déclaré qu’il échangeait beaucoup avec son entraineur et qu’ils effectuaient plusieurs séances vidéos pour corriger certaines erreurs qui demeurent dans le jeu du nigérian.

Désireux de continuer à jouer sous les couleurs du club espagnole, Omeruo a affiché à plusieurs reprises son souhait de rester à Leganes pour enfin se stabiliser. Il a ainsi déclaré ne pas vouloir retourner à Chelsea, de peur d’être à nouveau prêté, et qu’il se sentait plus en phase avec le jeu espagnol par rapport au jeu anglais. Son intégration au sein du vestiaire et au schéma de jeu de Pellegrino ont été réussies donc pourquoi vouloir changer ?

Une bonne CAN avec le Nigeria pour s’offrir un séjour longue durée en Liga ? 

Le nigérian se montre reconnaissant et sait que la meilleure option pour continuer à progresser est de choisir la continuité dans une ville, une équipe et avec des supporters qui l’ont adopté. De son coté, la direction du club a adressé une offre de 5M d’euros au club anglais mais elle n’est pas la seule sur le dossier, Getafe et Villareal sont aussi venues aux nouvelles. Des clubs allemands seraient également intéressés par son profil. Mais pour l’instant Chelsea se montre ferme et n’entend pas baisser la clause libératoire du joueur qui est de 7M d’euros.

Omeruo avec le Nigeria
Crédits : Skysports

A quelques jours du début de la CAN 2019, le Nigéria peut donc compter sur la forme de son défenseur pour les mener le plus loin possible, eux qui ne se sont pas qualifiés pour les deux dernières éditions après leur titre de 2013. Ce sera également un moyen pour Omeruo de confirmer sa belle saison en terre espagnole et de continuer à démontrer ses qualités sous le maillot des Super Eagles. Dans tous les cas, de nombreux observateurs regarderont avec attention ses prestations, et malgré le souhait du joueur, Leganes pourrait avoir du mal à le conserver.

Melvil Chirouze

@Iamxmelvil

Commentaires