Playoffs Segunda, Segunda B et Tercera : Mallorca – Deportivo en finale, des historiques aux portes de la montée

0

Le deuxième tour des barrages vient de s’achever et il ne reste qu’une confrontation en aller-retour pour connaître toutes les montées que cela soit en Liga, Segunda et Segunda B. Le week-end dernier a été riche en émotions. Des historiques sont passés à la trappe et le suspense a encore frappé. Le dernier billet pour la montée en Liga se jouera entre le Depor et Mallorca. Ce dernier revient de très loin et toute l’île touche du bout des doigts le rêve de retrouver l’élite la saison prochaine. FuriaLiga vous dresse le bilan des playoffs et des prochaines confrontations.

Montée en Liga : Une place pour deux

Mallorca en rêve / Crédit : Ultima Hora

Tout s’est joué lors du match aller que cela soit entre le Depor et Málaga ou entre Albacete et Mallorca. En effet, au terme d’une rencontre folle qui a vu la remontada et la victoire des Galiciens 4-2 dans son stade du Riazor face aux Boquerones, le sort de la confrontation était déjà scellé. Málaga, qui menait pourtant 1-2, a perdu le fil du match aller et de la confrontation en général. La Rosaleda y croyait fortement ce week-end et une victoire 2-0 suffisait. Pourtant, le Depor a maîtrisé la rencontre et s’est même imposé 0-1 sur un but gag de Bergantiños qui frappe dans les gants en peau de pêche de Munir. Les hommes de Pep Marti, qui ont fini en trombe la saison, arrachent donc leur billet pour la finale et se positionnent en favoris pour la montée tant ils paraissent plus frais physiquement que leurs adversaires.

De son côté Mallorca, qui s’était imposé 2-0 dans son stade du San Moix à l’aller, n’a presque pas tremblé au retour. Le score aurait pu être bien plus conséquent de part et d’autre tant les occasions furent nombreuses. Néanmoins, Albacete s’est battu dignement et s’est imposé 1-0 grâce à un but de Bela. Insuffisant pour passer. Mallorca, encore en Segunda B il y a un an, est en train de vivre un rêve éveillé. Comme lors de ses plus belles heures européennes, toute l’île commence à croire à un retour inespéré en Liga. Verdict dans deux matchs.

Montée en Segunda : Deux places pour quatre

Il reste donc quatre équipes de Segunda B : SD Ponferradina, CD Mirandés, Hércules Alicante et Atlético Baléares.

Hércules se rapproche / Crédit : Alicante Plaza

La Ponferradina a dominé de la tête et des épaules sa confrontation face au FC Cartagena, vainqueur à l’aller et au retour (3-1, 0-1). Elle va affronter Hércules qui a su se défaire non sans mal de Logroñés (3-1, 0-0). Une finale qui oppose deux clubs historiques disposant de magnifiques enceintes de football. L’ambiance sera assurée de part et d’autre. Il est très compliqué de pronostiquer un quelconque gagnant.

Le CD Mirandés était opposé de son côté au Recreativo Huelva et a du attendre la 93e minute pour empocher son billet pour la finale sur un but de Paris. Au terme d’une confrontation très disputée (0-0, 1-1), le club de Miranda va donc jouer la montée face à l’Atlético Baléares, champion du groupe 3. Les joueurs de Palma ont sorti Melilla dans un match marqué par une grande intensité au détriment de la technique (0-0, 1-0).  Même si le classement final en championnat est à l’avantage des Majorquins, l’expérience de Mirandés devrait être déterminant pour la montée en Segunda.

Montée en Segunda B : Un dernier tour et plusieurs filiales en course

Parmi les dernières équipes en lice, nous retrouvons Cádiz B, Alavés B et Mallorca B. Ces équipes filiales espèrent rejoindre le 3e échelon des divisions espagnoles. À noter qu’il reste une équipe des Canaries encore en course : l’Union Viera, qui a battu Lorca, tentera de rejoindre la B de Las Palmas, la saison prochaine. La SD Logroñes s’est vu éliminer par Las Rozas.  On retrouve les inconditionnels tels que Marino de Luanco, Sestao River ou Portugalete. Pour sa part, La Nucia représentera la communauté de Valencia. Une dernière confrontation au bout d’une saison longue et éreintante qui mettra un terme à l’exercice pour certains dans la joie et d’autres dans les pleurs.

Par Jé Pintio

(@JePintio)

Commentaires