Prévia Roja / Îles Féroé – Espagne : Une sélection cohérente malgré l’incertitude Luis Enrique

0

Pour le compte de la 3e journée des phases de qualification pour l’Euro 2020, la sélection espagnole se déplace à Torshavn pour affronter les îles Féroé ce vendredi 7 juin. Après deux victoires lors des deux premiers matchs de ce groupe, la Roja doit continuer d’engranger le maximum de points pour s’assurer une qualification rapidement. Cependant, la sérénité n’est pas de mise dans une période légèrement troublée. Etat des lieux.

Alors que l’été se fait de plus en plus ressentir en Espagne, la Roja se déplace tout au nord de l’Europe pour affronter les îles Féroé. En plus d’un déplacement assez long, les températures sur place sont bien différentes que dans la péninsule ibérique. À Madrid, on dépasse allègrement les 20 degrés, alors que le thermomètre ne dépassera pas les 10 à Torshavn, ville où la sélection menée par le revenant Santi Cazorla disputera son match. Sur le banc, pas de Luis Enrique mais Robert Moreno, le bras droit depuis les débuts de l’asturien sur le banc. Sur le pré ? Un groupe qui se rapproche de plus en plus d’une sélection cohérente pour 2020.

Une sélection qui évolue sans son sélectionneur

Pas présent sur le banc lors de la victoire espagnole contre Malte, Luis Enrique s’est mis en retrait de la sélection. Une situation en accord avec la fédération, l’ancien du Barça devant gérer une situation familiale complexe et qui a laissé les clés du camion à son fidèle adjoint : Robert Moreno. Méconnu du grand public, il n’est pas pour autant un inconnu en Espagne. Après avoir évolué dans différents rôles d’assistants sur les ordres de LE à Rome, à Vigo et aussi au Barça, Alberto en a profité pour écrire un livre sur sa recette du 4-4-2.

Pour l’instant, le contrat de Luis Enrique n’est pas remis en question et l’asturien devrait reprendre sa place dès septembre. Cependant comme l’avance Marca, la fédération prépare un plan B si l’ancien du Barça n’est pas en capacité de reprend sa place rapidement. Aberlardo, ancien d’Alaves et grand ami de LE pourrait être nommé durant cette période de transition pour permettre de continuer le travail à long terme. Robert Moreno n’étant pour l’instant là que pour palier à l’absence de son mentor et non pour le remplacer ou mettre en place des idées ou un projet différent.

Pour ces deux matchs, la liste est pourtant une des plus cohérentes. Après quelques essais lors des derniers rassemblement, Luis Enrique par la voix d’Albert Moreno joue sur une certaine continuité. Des garçons comme Ramos, Carvajal ou encore Llorente. Isco a également fait son retour. Le miraculé Cazorla est aussi présent tout comme Oyarzabal qui figure pour la première fois à ce niveau. Sur le papier et même si 2020 semble encore très loin, cette Roja semble équilibrée et devrait ressembler dans les grandes lignes à la liste définitive pour cette compétition.

Quelques nouveautés à prévoir

Face à Malte, des petites innovations avaient été tentées par le sélectionneur par intérim  notamment avec Bernat en position d’ailier gauche. Pour ce 3e match de qualification, on devrait assister à un onze plus sage que lors des dernières sorties de la sélection. Alors que les présences d’Asensio et de Morata sur la feuille de match ne font pas de doute, Oyarzabal pourrait quant à lui débuter à gauche. Au milieu, c’est Fabian qui devrait avoir du temps de jeu dans un trident tout neuf, accompagné de Rodri et Parejo. Derrière, la charnière Hermoso-Ramos pourrait être reconduite.

XI probable

Benjamin Bruchet

@BenjaminB_13

Commentaires