FC Barcelone – Liverpool / Previa Ligue des Champions : Duel de styles au Camp Nou

0
crédits : RDS.ca

De retour à ce stade de la compétition après avoir globalement maîtrisé les débats lors des tours précédents, le Barça s’apprête à affronter l’équipe la plus susceptible de mettre à mal le bon déroulement de la mécanique mise en place par Valverde. Capable de s’adapter à l’adversaire l’entraîneur extremeño a pourtant plus d’un atout dans sa manche pour mettre à mal les faiblesses minutieusement cachées du Liverpool de Klopp. Suffisant pour espérer battre une équipe invaincue au Camp Nou? Éléments de réponse.

Auréolé d’un 26e titre de champion d’Espagne acquis grâce à un Leo Messi remplaçant, mais encore une fois décisif samedi, le Barça peut dorénavant mettre toutes ses forces dans la bataille féroce qui l’attend lors de cette double confrontation contre les Reds. Si Leo Messi, Ter Stegen ou encore la défense centrale Gerard Piqué – Clement Lenglet ont souvent dominé les débats cette saison tant sur la scène nationale qu’européenne, ce sont les quatorze joueurs qui vont fouler la pelouse du Camp Nou ce soir qui vont devoir se montrer à la hauteur pour espérer obtenir un bon résultat contre les Anglais.

Un Barça qui sait s’adapter

La force du Barça de Valverde c’est sa polyvalence. Capable de changer son système selon les adversaire, le coach de l’équipe azulgrana n’hésite pas à bousculer son 4-3-3 si nécessaire. Une polyvalence des systèmes, des hommes et même des consignes. Ce Barça peut varier entre phase de pressing haut possession défensive ou transitions rapides vers l’avant, mais peut aussi décider de laisser le ballon à l’adversaire. Un risque mesuré et permis selon les qualités de l’adversaire. Un Barça caméléon ou intermittent selon si on considère que ce souhait d’être dominé est voulu par l’entraîneur.

Face à Manchester United justement, les entrées d’Arturo Vidal et Sergi Roberto que l’on pouvait croire destinées à contenir les offensives maladroites des Reds Devils ont pourtant eu tout l’effet inverse et rendues le contrôle du ballon à des joueurs blaugrana qui ont pu tranquillement dominer par la suite. Dans un rôle différent Arturo Vidal a permis de récupérer la possession. Difficile de ne pas y voir un souhait de l’entraîneur et donc encore une fois une multiplication des solutions. Un Barça difficilement déchiffrable donc tant pour les supporteurs que pour les adversaires.

Pour la première demi finale au Camp Nou depuis 2015, le club a décidé de « colorer l’Europe »

La vitesse des Reds, danger!

En face le danger est considérable. Capable de mettre sous pression n’importe quelle équipe avec son pressing tout terrain les joueurs de Klopp ont plusieurs atouts qui peuvent mettre à mal un Barça parfois dominé au milieu et souffrant d’une carence évidente d’un point de vue vitesse. Un pressing haut des Blaugranas pourrait mettre en difficulté la défense centrale Piqué-Lenglet à la perte du ballon. Busquets en souffrance dans un Barça qui laisse la possession pourrait être lui aussi sous menace constante sans le contrôle de la balle.

Dans une situation inédite dans cette Ligue des Champions, le Barça reçoit au match aller. Lors des tours précédents contre Lyon puis Manchester United les Catalans ont cherché le plus possible à contrôler le match à l’extérieur avant de conclure au Camp Nou. Ce soir la donne est différente et attendre Anfield pour se montrer téméraire ne doit pas être à l’ordre du jour du côté d’Ernesto Valverde.

Quel XI pour ce premier gros test ?

Si le XI global catalan ne devrait souffrir d’aucune surprise il reste néanmoins deux inconnus. Dans un match où la mobilité sera important on peut s’attendre à une titularisation de Sergi Roberto sur le côté droit, plus à même d’apporter des solutions offensivement notamment en repiquant dans l’axe, mais qui devra aussi faire face à toute la palette technique de Sadio Mané. Devant, Coutinho semble avoir une légère longueur d’avance sur Dembélé par encore totalement dans le bain depuis son retour de blessure, mais qui entrera forcement en jeu. Vu quelques fois cette saison, Valverde pourrait opter pour un 4-4-2 également avec l’entrée d’Arturo Vidal ou Sergi Roberto (Semedo récupérant le poste d’arrière droit) à la place de Coutinho. Une possibilité certes, mais plus susceptible d’être appliquée à l’extérieur selon le résultat du soir.

Tracy Rodrigo

@tracy_rdg

Commentaires