La relève culé, le réveil de Lemar ou le golazo de Chimy : el once de ¡FuriaLiga! (J34)

0

Cette dernière ligne droite va dicter le sort des clubs de Liga. Cazorla, Campaña et Ávila font leur possible pour maintenir leurs clubs en Liga alors que Munir, Lemar ou encore Aleña profitent bien des opportunités : el once de ¡FuriaLiga! (J34)

 

Keylor Navas : pura vida! Keylor est le gardien choisi par Zizou et le Costaricain le lui rend bien. Deux arrêts consécutifs devant Molina et Ángel à la 73e. Il n’a pas tremblé non plus devant le jeune Saiz à la dernière minute. Belle prestation de Navas.

David Costas : la surprise d’Escribà. Le jeune défenseur du centre de formation avait la lourde tâche de stopper le Panda Borja Iglesias, ce fut chose faite. Rapide, dur sur l’homme et sobre balle au pied, Costas a répondu présent.

Bruno González : cet amateur de boxe affrontait un adversaire de taille hier mais Bruno a bien muselé un Karim Benzema qui arrivait en forme. Il n’a pas hésité à faire les efforts et a montré son expérience aux côtés de Mikel titulaire pour la 3e fois seulement.

Coke Andújar : le Madrilène de 31 ans était à la réception d’un coup franc signé Enis Bardhi pour clore la nette victoire des siens avec le 4e but. Il a également bien bloqué les montées de Junior Firpo. Un leader défensif important pour Paco López et les siens en pleine lutte pour leur survie.

Quincy Promes : encore positionné côté gauche de la défense nervionense, Quincy a brillé. Solide défensivement mais bien en jambe offensivement, il a mis le premier but des siens pour une large victoire (5-0) contre le Rayo.

Santi Cazorla : si le sous-marin jaune a fait un pas de géant vers le maintien en Liga c’est en grande partie grâce à lui. Il a encore une fois tiré de son équipe avant d’offrir le but victorieux à Gerard Moreno en fin de rencontre pour sa 10e passe décisive de la saison en Liga.

José Campaña : en pleine lutte pour le maintien, le milieu de terrain a lancé les Granotes vers une victoire limpide contre le Betis. En plus de faire le boulot à la récupération, le Sevillano a enterré l’un des clubs de sa ville avec un doublé, son premier en pro.

Carles Aleña : le jeune milieu de terrain de 21 ans a probablement été le meilleur culé à Mendizorroza. En plus de son but, Aleña a été très bon dans la distribution du ballon ce qui a fait beaucoup de bien aux hommes de Valverde.

Thomas Lemar : enfin du très bon Lemar. Après plusieurs prestations en demi-teinte, l’ancien monégasque s’est réveillé. Très remuant, il a participé à toutes les occasions de l’Atlético jusqu’à sa sortie (70e).

Munir El Haddadi : il a tout simplement disputé son meilleur match sous le maillot du FC Séville. Un doublé et une passe décisive en plus d’avoir constamment mis à défaut la défense madrilène dépassée. Un match plein pour lui.

Chimy Ávila : quel but ! On peut facilement dire que c’est le plus beau but de la saison. Une frappe magnifique qui permet en plus au promu de rêver de maintien.

Nicolas Faure

@Nicommentator

Commentaires