Valencia 3 – 1 Villarreal / Previa Europa League : À la recherche d’un exploit impossible ?

0

Après une manche aller au final incroyable qui pourrait avoir déjà tué tout suspens, Villarreal fait face à un défi colossal ce soir. Valence, victorieux 1-3 sur la pelouse de son voisin la semaine passée, a son destin entre ses mains. Ce derby demeure peut-être le match retour de cette Europa League avec le moins d’enjeux. 

L’Estadio de la Ceramica a été la semaine passée témoin d’une fin de match incroyable, au grand dam des supporters du Sous-marin jaune. Villarreal avait globalement dominé durant la plus grande partie de la rencontre l’équipe de Marcelino, sans pour autant réussir à renverser la vapeur.

Après une ouverture du score rapide de Guedes après un penalty raté de Parejo, les locaux ont pris l’ascendant dans le jeu, fortement aidés par la philosophie de l’entraîneur asturien de Valence. Villarreal avait réussi à égaliser, également sur pénalty, après la demi-heure de jeu. Le reste de la rencontre, les coéquipiers de Santi Cazorla se sont cassés les dents sur un bloc défensif et un Neto encore une fois en grande forme. Le manque de précision des artilleurs de Calleja a finalement été puni en toute fin de match, où les Che n’ont montré aucune pitié en fusillant Fernandez grâce à Wass d’abord, et Guedes ensuite.

Marcelino fera tourner

En conférence de presse, Marcelino s’est montré très clair : « On va tout de même continuer à faire tourner l’effectif. J’ai une totale confiance en mes joueurs. » Il faut dire que l’entraîneur de Valence est coutumier de cette rotation ces dernière semaines, une rotation certes quelque peu forcée. Trois absences sont confirmées : celles de Geoffrey Kondogbia, à nouveau opéré de sa cuisse dans la nuit de mardi à mercredi, Cristiano Piccini et Rodrigo Moreno, tous blessés. Daniel Parejo, touché aux lombaires après avoir reçu un mauvais coup lors de Valence-Levante (3-1), le week-end dernier en championnat, s’est entraîné normalement et devrait être apte.

Si Marcelino entend faire tourner, c’est aussi que le club che bataille toujours pour la quatrième place en championnat et se déplace ce weekend au Villamarin du Betis. Une rencontre jamais facile dans l’antre d’une équipe capable de merveilles devant et de calamités derrière.

Guedes, l’homme du moment

Valence doit sa forme récente à un homme en particulier, son ailier Guedes. Ailier, oui et non. Depuis plusieurs rencontres, Marcelino place la pépite portugaise en pointe de l’attaque, et l’ancien parisien épate la galerie à son nouveau poste : 6 goals sur les huit dernières rencontres. Si bien que son repositionnement pourrait devenir permanent.

Le XI possible

Suspensions : aucunes

Suspensions en cas de carton : Coquelin, Diakhaby, Guedes, Gaya

Oublier l’Europe pour faire place au maintien ?

Villarreal n’a pas démérité jeudi dernier, mais a payé son manque de finition et sa fatigue en fin de rencontre. Face à un tel réalisme, la fatalité a sûrement atteint le moral des hommes de Calleja. Toutefois, leur moral a peut-être été reboosté par l’importantissime victoire sur la pelouse de Girona (0-1). Face à l’efficacité défensive de leurs adversaires, les coéquipiers de Iborra & co. devront croire à un miracle pour éliminer leurs voisins. Sans une prestation hors du commun de chaque élément, cette qualification demeurera une douce utopie.

De plus, tout comme elle se posait en amont du match aller, la question des priorités de Calleja peut de nouveau, et probablement à raison, être soulevée. Où les joueurs visiteurs auront-ils la tête demain en entrant sur la pelouse de Mestalla ? Seront-ils concentrés sur la réception de Leganes de dimanche ? Plusieurs joueurs de la filiale (Ramón Bueno, Chuca, Andrei ou encore Pepe Castaño) se sont entrainés avec les A cette semaine, en vue de cette rencontre. Calleja a d’ailleurs confirmé en conférence de presse qu’il fera appel à certains d’entre eux. Plusieurs cadres seront donc mis au repos. En ajoutant « Nous sommes conscients que Valence part avec un résultat favorable et que ce sera difficile pour nous, mais nous allons tout faire pour y arriver ».

Au niveau des présences, on dénombre deux retours d’importance pour le Sous-marin jaune : ceux de Jaume Costa et Manu Trigueros. Absents depuis plusieurs semaines, les deux joueurs se sont entraînés normalement depuis le début de la semaine. Côté absences, il y a les habitués : Javi Fuego, Daniele Bonera, Bruno Soriano et Miguelon, tous blessés. Averti à l’aller, Alvaro est suspendu pour une accumulation de cartons.

Le XI possible

Suspension : Alvaro
Suspensions en cas de carton : Jaume Costa, Andres Fernandez, Liambrich, Gerard Moreno

La victoire à Girona et les deux points d’avance sur le premier relégable ont permis au Sous-marin jaune de sortir provisoirement la tête de l’eau en Liga, mais le danger guète toujours. Le moindre faux pas, et tout est de nouveau remis en question. Un peu comme pour Valence dans sa course à la Champion’s League, qui est tout aussi vitale pour l’avenir du club.

Les chiffres à connaître

1- Villarreal n’a remporté qu’un seul match de ses 9 matchs européens contre un club espagnol. C’était en août 2004 en finale aller de la Coupe Intertoto face à l’Atletico (2-0).

2- Valence n’a perdu que deux matches en 11 rencontres européennes cette saison (C1 + C3). Ces deux défaites ont été concédées face au même adversaire : la Juventus (0-2 et 1-0). Le bilan des Che cette saison sur la scène continentale : 6 victoires, 3 nuls et 2 défaites.

1 – Face aux clubs espagnols, Valence a un excellent bilan en Europe à Mestalla (C1 et C3) : 6 succès, 1 nul et 1 défaite. Seul l’Atlético s’y est imposé en demi-finale d’édition 2012 de la Ligue Europa (1-2).

Valencia-Sports

@Vlc_Sports

 

 

Commentaires