Les notes de ce FC Barcelona 2 – 0 Atletico Madrid : L’abnégation barcelonaise MVP, Suarez en Patrón, Diego Costa et M.Manzano en Decepciónes

0

Choc au sommet de la Liga entre le FC Barcelone et l’Atletico Madrid au Camp Nou. Rapidement réduits à 10 suite à l’expulsion de Diego Costa, les Madrilènes ont vendu chèrement leur peau mais ont finalement craqué à 5 minutes du terme. Grâce à cette victoire, l’équipe d’Ernesto Valverde se rapproche grandement d’un nouveau titre.

Voici les notes de la rédaction. 

FC Barcelona 

Atletico Madrid 

El MVP : l’abnégation barcelonaise 

Peu en réussite durant la quasi-integralité du match à cause d’une charnière madrilène disciplinée, efficace et d’un Oblak infranchissable, le FC Barcelona a longtemps attendu avant de faire craquer son adversaire. Mais à force de persévérance, Suarez puis Messi ont trouvé la faille dans la défense de l’équipe de Diego Simeone. Face à des Rojiblancos courageux et en infériorité numérique, la tâche n’était pourtant pas simple. Mais comme souvent, les Blaugranas ressortent vainqueurs de leur duel et filent vers un titre sans conteste qu’ils auront tenu de bout en bout de la saison.

El Patrón : Suarez

Le but de la délivrance, le but d’un possible nouveau sacre est venu de l’attaquant uruguayen. Auteur d’une seconde partie de saison remarquable, Luisito a encore fait parler la poudre. Mis en échec pendant la majeure partie du match par la défense madrilène, Suarez a débloqué la rencontre à 5 minutes de son terme par une frappe limpide aux abords de la surface. Remuant par ses appels dans les intervalles et son jeu dos au but redoutable, le numéro 9 barcelonais aura grandement participé à la victoire des siens. Son but condamne l’Atletico et amène dans la foulée celui de son compère Messi.

Las Decepciónes : Diego Costa et M.Manzano

Match déterminant pour l’issue du championnat, stade plein à craquer, ce choc avait tout pour accoucher d’un grand match. Tout avait bien commencé lors de la première demi-heure où chacune des deux équipes jouaient crânement leur chance à l’image d’un Atletico plutôt séduisant. Mais à la 28ème minute, Diego Costa et M.Manzano en ont décidé autrement. Le premier a semble-t-il insulté le second qui n’a pas hésité à sortir directement le carton rouge. Malgré des Rojiblancos loin d’être résignés et un match rythmé, la partie de ce soir méritait sans doute un meilleur sort.

La Buena Sorpresa : Sergi Roberto

Souvent critiqué cette saison, Sergi Roberto était encore titulaire ce soir. Toujours disponible pour ses coéquipiers, le latéral espagnol a fait un match plein. Par son positionnement haut sur le terrain, il a constamment obligé Saul à défendre. Tranchant dans ses appels en profondeur, il a amené le surnombre en attaque et offert de nombreux centres dans la surface madrilène. Précieux dans la conservation, Sergi a su bien alterner temps forts et temps faibles. De bonne augure en vue de la confrontation contre Manchester United la semaine prochaine.

Commentaires