Liga – Nastic, Cordoue, Barça ou encore Malaga : Qui a joué le plus de saisons en D1 au 21e siècle ?

0

Depuis le début du 21ème siècle,  avec la crise économique qui a frappé l’Espagne et impacté les clubs de football professionnels, le paysage de la Liga a évolué. Certains protagonistes historiques ont disparu et de nouvelles têtes sont apparues. Furia Liga vous livre le bilan des équipes ayant disputé le plus de saisons dans l’élite du football espagnol depuis les années 2000.

16ème  place avec 1 saison en Liga :

SD Huesca, Real Oviedo, Cordoba CF, Hercules Alicante, Xerez CD, Cadiz CF et Nastic de Tarragona

Nous retrouvons ici des petits nouveaux et quelques historiques. Première saison pour Huesca cette année en Liga mais il devrait vraisemblablement redescendre en Segunda malgré un jeu offensif très intéressant.

Pour les autres, ces 19 dernières années furent compliquées. A l’image du Real Oviedo, Cordoba, Hercules, Xerez, Nastic qui connaissent, ont connu ou vont connaître le championnat amateur/semi-pro de Segunda B.

Pour l’anecdote, en 2015, Cordoba a effectué le pire bilan des matchs retour de l’histoire de la Liga avec seulement 2 points pris en 19 matchs.

Depuis quelques années, seul, Cadiz s’en sort bien et prétend depuis quelques saisons à la montée en Liga. Serait-ce pour cette année ?

15ème place avec 2 saisons en Liga :

Girona CF, CD Tenerife, Real Murcia, Elche CF et Albacete balompie

Des 5, seul Girona joue encore dans l’élite. Arrivés tardivement dans la décennie, les catalans semblent plutôt bien installés en Liga. Elche, Tenerife et Albacete sont depuis quelques années à l’échelon inférieur. Albacete est bien placé cette saison pour remonter. Murcia dans une crise financière depuis 2014, a beaucoup de mal à sortir la tête de l’eau et s’extirper de la Segunda B.

14ème place avec 3 saisons en Liga :

CD Numancia et CD Leganés

Leganés est présent en Primera depuis trois saisons.  Le club a réussi la prouesse de se maintenir. Pour un club de cette envergure, cela tient même de l’exploit. Chaque saison, le club semble progresser et tient son rang en Liga.

De son côté Numancia a été vite oublié et vivote en Segunda. Inconnu dans les années 90, le club soriano a su faire parler de lui pendant une décennie. Il est retombé dans l’anonymat depuis.

13ème place avec 4 saisons en Liga :

Recreativo Huelva

Finaliste de la Copa del Rey en 2003 face à Mallorca, le club n’en finit plus de chuter et se retrouve à galérer sur les terrains de Segunda B chaque weekend. Un temps menacée, l’équipe andalouse continue de survivre, mais jusqu’à quand ?

12ème place avec 5 saisons en Liga :

SD Eibar et UD Las Palmas

Les canariens ont un parcours en forme de V voir de W. En effet, d’abord en Liga descendu en Segunda puis  en Segunda B, remonté en Segunda et nouvelle ascension en Liga en 2014 pour redescendre cette saison au deuxième étage. Rien n’indique actuellement une inversion dans la tendance.

Crédits : EFE

Les basques d’Eibar sont toujours bel et bien là. Ils se battent chaque weekend, et malgré une descente annulée de justesse suite aux problèmes financiers d’Elche en 2015, ils sont bien installés dans le paysage footballistique espagnol.

11ème place avec 6 saisons en Liga :

UD Almeria, Sporting Gijon et Granada CF

Les trois sont actuellement en Segunda. Seul les andalous de Grenade peuvent espérer une montée en fin de saison. Ils se disputent les premières places avec Osasuna, Albacete ou Malaga entre autres.

10ème place avec 7 saisons en Liga :

Deportivo Alavés

Finaliste de la coupe UEFA en 2001, passé par la Segunda et la Segunda B, Alavés est revenu en Liga depuis 2016. Un travail payant du côté du Baskonia qui en a fait une place forte de l’élite du football espagnole.

9ème place avec 9 saisons :

Rayo Vallecano

A la fois, proches de l’Europe ou de la Segunda B, les Rayitos ont tout connu. Après une magnifique saison en Segunda l’année dernière et une montée en Liga, ils vont redescendre certainement à l’étage inférieur.

8ème place avec 10 saisons :

Real Valladolid

Avec 9 montées et autant de descentes, le Real Valladolid est un véritable ascenseur en terme de divisions mais aussi en terme d’émotions pour ses supporters. Actuellement, il milite en Segunda sans espérer beaucoup mieux.

7ème place avec 11 saisons :

Real Zaragoza, Racing Santander et UD Levante

Seul Levante tient encore son rang. Le Real Zaragoza bataille en Segunda et Santander est empêtré en Segunda B. Le club de Cantabrie espère remonter cette saison mais la lutte est toujours âpre pour sortir du football semi-pro / amateur.

6ème place avec 12 saisons :

Real Mallorca et Celta Vigo

Deux places fortes qui ont connu divers déboires. Même si les galiciens semblent s’en sortir mieux, cette saison est très compliquée. Mallorca qui a connu la Segunda B l’année dernière, revit et commence à rêver à un possible retour dans l’élite. De son côté, Vigo est dans la dynamique inverse et espère se maintenir en Liga.

Crédits : Diario AS

5ème place avec 14 saisons :

Osasuna, Betis et Getafe CF

Des clubs qui ont connu les montagnes russes. Habitués de la Liga, ils ont vécu des descentes et des périodes fastes. Selon toutes vraisemblances, les trois se retrouveront l’an prochain dans l’élite.

4ème place avec 16 saisons :

Malaga CF, Deportivo La Coruña et Real Sociedad

Pour les deux premiers, les dernières saisons se sont avérées chaotiques. Ils ont beaucoup de mal à retrouver le luxe d’antan et semblent être faire pour jouer dans une division intermédiaire entre la Segunda et la Liga. Cette année encore, ils vont jouer l’ascension pour l’élite.

La Real Sociedad au contraire est bien installée en Liga. Les projets sportifs et économiques sont intelligents et mûrement réfléchis. Les bases sont solides et semblent indéboulonnables.

3ème place avec 17 saisons :

Atlético Madrid

En enfer au début du siècle, le club madrilène a connu une croissance exponentielle et de l’avis de tous, est devenu le 3ème club d’Espagne.

2ème place avec 18 saisons :

Sevilla FC et Villarreal

Arrivés en 2001 dans l’élite, les andalous ne l’ont plus quitté depuis. C’est d’ailleurs la meilleure période dans l’histoire du club avec une Copa del Rey et 5 Europa League.

De son côté, Villarreal arrivé au début du siècle est un habitué des 6 premières places même si le club a eu une mauvaise passe en 2012 et une descente en Segunda. Une erreur passagère qui ne semble pas actuellement renouvelable.

1ère place avec 19 saisons :

Real Madrid, FC Barcelone, Valencia CF, Athletic club et Espanyol

Toujours là, toujours présents, avec des fortunes diverses. Les deux premiers n’évoluent pas dans les mêmes sphères et raflent tout depuis longtemps. Que cela soit Valence, Athletic club ou l’Espanyol, ils ont connu des hauts et des bas parfois ont failli descendre mais restent des clubs historiques espagnols. Cette hiérarchie n’est pas près d’être chamboulée.

Par Jé Pintio

(@JePintio)

Commentaires