Roja – Valencia C.F / Dani Parejo : des ténèbres à la lumière, itinéraire d’une rédemption

0

9La carrière de Dani Parejo n’a pas été un long fleuve tranquille. Pendant longtemps même il a été critiqué par ses propres supporters. Tout lui était reproché et rien ne lui était pardonné. Capitaine sans caractère pour certains, joueur élégant pour d’autres, Dani met enfin tout le monde d’accord cette saison. Titulaire en Selección face à la Norvège pour ouvrir la campagne de qualification à l’Euro 2020, l’avenir semble enfin radieux pour le capitaine du Valence CF. Retour sur la saison là encore particulière du milieu de terrain par @VLC_Sports.

La confiance placée par Marcelino Garcia Toral serait-elle en train de faire de Dani Parejo un titulaire de la Roja, l’équipe nationale espagnole ? Personne ne peut en être certain, mais la prestation du milieu de terrain valencien lors du match de qualification pour l’Euro 2020 le positionne clairement comme une option sérieuse pour Luis Enrique. Enfin ?

Renaissance 

Lui qui était, on peut le dire, au fond du trou en début de saison semble aujourd’hui marcher sur l’eau. Le Valence CF qui a connu une première partie de saison catastrophique peut désormais compter sur une version « taille patron » de son maître à jouer, et cela change beaucoup de choses. Les performances de Dani Parejo ont toujours alimenté les débats dans capitale de Turia. Critiquer le capitaine lorsque l’équipe va mal est devenu une habitude à Valence, parfois à tort et parfois à raison.

Sur le terrain, Dani Parejo est un (re)devenu le chef d’orchestre. Et comme tout bon meneur, son influence sur l’équipe est totale et ce fut le cas lors de la rencontre de le Roja contre la Norvège où omniprésent, il a contrôlé le jeu espagnol avec Sergio Busquets. Alors qu’après un début de saison raté, tout le monde souhaitait le voir faire un tour du côté du banc de touche et donner les clefs du jeu à Carlos Soler, Parejo s’est vu conforter dans sa position de meneur et de capitaine par son entraîneur.

Un élément essentiel et un leader sur le terrain 

On savait Parejo doué techniquement et capable de faire jouer son équipe, mais on ne l’avait jamais vu avec un tel caractère sur le terrain. Véritable chef militaire, il dirige, replace et parfois peste contre les joueurs qui l’entourent. Il est une force tranquille qui fait jouer l’équipe à sa main et parfois même à la baguette. Pour ce choix fort, Marcelino a beaucoup été critiqué. Le fait de maintenir sa confiance en un joueur qui connaissait une des pires premières parties de saison de sa carrière a fait beaucoup parler dans les tribunes de Mestalla. Mais la suite lui a donné raison, Valence s’est qualifié pour la finale de la Copa del Rey et est en quart de finale de l’Europa League.

Nommé capitaine de l’équipe par Nuno en 2014, avant de le redevenir en 2017 avec l’arrivée de Marcelino, le cerveau de Valence va accomplir plus d’une décennie au club s’il va au bout de son contrat et s’installer définitivement comme un joueur ayant marqué une époque, par sa longévité, mais aussi son statut d’incontournable sur le terrain. Arrivé lors de l’été 2011 en provenance de Getafe, de la main de l’ancien directeur sportif Braulio Vazquez, le Madrilène a grandi comme joueur dans le contexte compliqué de Mestalla et d’un club très souvent en crise.

Auteur d’une exhibition au Camp Nou en février dernier contre le Barça il était certain que Luis Enrique ne passerait pas à côté des performances de Dani Parejo et qu’il deviendrait une option supplémentaire et sérieuse pour le sélectionneur espagnol. Une sélection pour l’Euro 2020 constituerait un accomplissement dans la carrière d’un joueur qui n’a jamais abdiqué malgré les critiques et qui est à l’heure actuelle probablement l’un des meilleurs milieux de terrain de Liga et du monde.

Daniel Parejo au Valence CF, les chiffres et faits marquants :

Saisons : 2011 / 2019 (8) :
. 310 rencontres officielles : 231 en Liga, 39 en Copa del Rey, 19 en Ligue des Champions + 2 en barrages, 19 en Ligue Europa, 376 rencontres disputées au total

Top 25 des joueurs ayant disputé le plus de matches avec Valence :
. 49 buts marqués : 42 en Liga, 4 en Copa del Rey, 1 en barrages de Ligue des Champions, 2 en Ligue Europa
. 51 passes décisives délivrées : 42 en Liga, 6 en Copa del Rey, 3 en Ligue Europa

Sources chiffres :Transfermarkt, Valencia CF.com, Ciberche.net

Valencia Sports

@Vlc_Sports

Commentaires