Malte – Espagne / Previa Roja : Se rassurer tout en confirmant les bonnes dispositions

0

Victorieuse face à la Norvège, l’Espagne a débuté de la meilleure des manières sa campagne de qualification pour l’Euro 2020. Fort d’un groupe fortement remanié, Luis Enrique doit continuer ses essais tout en évitant un faux pas face à un adversaire qui peut s’avérer coriace et revanchard. Présentation d’un match qui peut s’annoncer plus intéressant que prévu.

Les six affrontements entre Maltais et Espagnols ont toujours tourné à l’avantage de la Roja. Hormis le déplacement sur l’île qui avait accouché d’une victoire serrée pour la Selección (3-2), l’Espagne a toujours fait parler la poudre sans jamais vraiment être inquiétée. Sur la voie du progrès, l’écart est toujours aussi conséquent sportivement entre la Roja et Malte. Cependant, il y a quelques mois l’humiliation du 12-1 encaissé par les Maltais au Villamarín est revenu dans les mémoires la faute à un reportage à charge contre la sélection espagnole de Muñoz diffusé sur Movistar+. Un événement qui rajoute du piment à un match qui s’annonce très intéressant.

Continuer les essais sans tout chambouler, les problèmes de riches de cette Roja

Luis Enrique avait quelques premiers essais à faire face à la Norvège pour ouvrir cette campagne de qualification pour l’Euro 2020. Face aux Nordiques, Rodrigo et Asensio étaient en soutien de Morata. Au milieu, Ceballos était associé à Parejo au coeur du jeu. Iñigo Martinez et Navas concluaient un onze plein de surprises plutôt que prévisible. Dans le jeu, hormis Iñigo tout le monde a été au niveau. Mieux encore, Navas ou encore Parejo ont sorti des prestations plus qu’intéressantes. Des copies qui pourraient rebattre encore un peu plus les cartes.

Satisfaisant face à la Norvège il est cependant peu probable de voir Luis Enrique aligner le même onze face à Malte. Actuellement l’ancien du Barça se cherche une équipe type et il doit continuer ses expérimentations pour profiter de son groupe et ne pas perdre de temps. C’est là que l’équilibre va être difficile à trouver. Luis Enrique doit essayer sans rompre la bonne dynamique qui se met en place. Pour faire simple, il doit faire des rotations sans briser les automatismes qui se mettent en place. Face à Malte, une opposition encore plus faible que la Norvège, des petits nouveaux vont donc logiquement débuter.

Hermoso, Mata et Muniain en nouveauté ?

Peu de joueurs ont une place de titulaire indiscutable en sélection actuellement. C’est simple hormis Ramos et Busquets, il est difficile de voir un poste où un joueur est intouchable. Pour ce match face à Malte, Hermoso pourrait prendre la place d’Iñigo du côté des titulaires en défense. Ensuite au milieu Rodri pourrait débuter. Devant, Morata mi figue mi raisin pourrait débuter sur le banc pour laisser du temps de jeu à Jaime Mata. Asensio lui devrait être remplacé par Muniain. Seul Rodrigo semble avoir sa place assurée au devant de la scène pour ce match. Attention cependant à ne pas prendre ce match à la légère, le niveau international s’est lissé et surtout Malte est en capacité de produire de jolies séquences. Pas de quoi inquiéter l’Espagne en théorie mais la prudence est mère de sureté.

XI probables

 

Benjamin Bruchet 

@BenjaminB_13

Commentaires