Betis 3 – 3 Stade Rennais / Previa Europa League : Et le Betis de Setién se réinventa

0

C’est peut-être l’affiche la plus tendue côté espagnol. Tout d’abord, parce que Rennes dispose de très nombreux éléments capables de désorganiser le Betis, mais surtout parce que les andalous sont capables de tout, comme on l’a vu lors du match aller. Pour le retour ce jeudi à 21h, l’objectif côté verdiblanco est simple : finir le travail rapidement.

Avant l’aller, beaucoup de suiveurs du football espagnol parlaient du Betis comme une équipe en méforme largement prenable. Une chose qu’on a vu lors du match aller face à Rennes, où les bretons ont agressés les andalous et ont mené facilement 2-0 puis 3-1. Sauf que le Betis au pied du mur s’est réveillé et a réalisé une deuxième période incroyable pour revenir à 3-3 et marquer les esprits en France. Ce retour sur le devant de la scène s’explique par une chose : le renouveau tactique de Setien. Explications.

La blessure de Junior, planche de salut du Betis ?

C’est particulier à dire, mais la nouvelle blessure de Junior a permis au Betis de se renouveler tactiquement et de proposer quelque chose de bien plus intéressant et imprévisible. Depuis la fin de saison dernière, les verdiblancos proposaient globalement la même chose avec les mêmes acteurs interchangeables sans toucher au style. Sauf que les blessures de Tello et Junior laissent le flanc gauche sans spécialistes du poste. Lors de la première blessure de Junior, c’était Francis aka l’homme sans pied droit qui avait réalisé l’intérim sans briller. Alors quand Junior fait signe de sortir face à Rennes, c’est le petit Lainez qui fait son apparition.

Offensif de métier, le mexicain va apporter quelque chose de nouveau et de déterminant pour la suite du match face à Rennes et offrir une nouvelle réflexion à Setien. En bon joueur d’échec, le mister verdiblancos a surpris son monde avec la Pulga mexicaine. Vif et capable de changements de rythme dévastateurs c’est lui qui va égaliser en fin de match face aux Rennais. Pour le partidazo face à Alaves ce week-end en Liga, le mexicain est titularisé dans une position plus offensive et c’est Guadardo qui est placé en latéral gauche. Là encore, Setien innove et fait évoluer son jeu chose qu’on ne voyait plus depuis un moment.

Sans neuf, avec Lainez et Jese comme pointes offensives, le Betis a livré une prestation magistrale face à des basques dépassés partout. Guardado à gauche a permis plusieurs choses. Tout d’abord de sécuriser le couloir puis en phase offensive de couvrir la montée de Carvalho, Canales et Lo Celso. Quand le Betis avait le ballon, le mexicain serrait au centre et compensait les déplacements de ses coéquipiers. Avec énormément de joueurs inclus dans les circuits de passes, le Betis a généré un danger constant. Jesé et Lainez ont été maladroit devant mais ont eu énormément de situations.

Un onze plus que classique côté Betis?

Malgré l’enchaînement des matchs, le Betis a assez fait tourner pour pouvoir aligner une composition classique face à Rennes. Surtout que la nouvelle dynamique qui vient d’être créer par les andalous ne doit pas être brisée si vite par une déconvenue à domicile. L’effectif des verdiblancos est assez large pour jouer sur 3 tableaux, théoriquement.

Pour ce match retour, Jésé devrait débuter devant avec Joaquin et le trio habituel au milieu. Sur le côté, Guadardo à gauche et Barragan à droite, Francis semble un peu court. Derrière, Feddal, Bartra et Mandi devraient débuter.

XI probable

Betis

Commentaires