Valencia CF – Sevilla FC : El Partidazo (J15)

0
Valencia's forward Santi Mina (L) challenges Sevilla's Argentinian midfielder Ever Banega during the Spanish league football match Valencia CF vs Sevilla FC at the Mestalla stadium in Valencia on October 21, 2017. / AFP PHOTO / JOSE JORDAN

Valencia reçoit ce samedi le rival andalou du Sevilla FC. Depuis la rocambolesque double confrontation en Europa League en 2014, chaque confrontation entre les deux clubs fait partie des moments les plus attendus de la saison. En plus de cette rivalité, l’enjeu sportif est bel et bien présent malgré les dix points d’écart entre les Valenciens et les Sévillans. Décryptage de ce choc entre deux équipes à la dynamique diamétralement opposée.

« Un match décisif »

Tels étaient les mots du président Anil Murthy devant les journalistes cette semaine. Le président che, en pleine crise avec ses ultras, a confirmé que Marcelino et ses joueurs arrivaient à un tournant de la saison. Alors qu’on pensait simplement faire face à un début de saison mitigé du côté de la Turia, force est de constater que la saison ne décolle toujours pas à l’approche des fêtes de fin d’année et du mercato. La plupart des joueurs sont en méforme, Parejo cristallise beaucoup de chose ces dernières semaines mais le cas Kondogbia inquiète davantage dorénavant. Le joueur n’est plus l’ombre que de lui-même. La condition physique de Guedes, complètement à bout de souffle sur le terrain, pose aussi question à Valence : le joueur souffre de pubalgie, le club se refuse à toute opération et préconise un traitement doux avec repos. Pourtant le nom du Portugais apparaît sur la liste des convoqués. Difficile à dire si Marcelino se risquera à la titulariser d’entrée puisque Cheryshev refait son apparition dans le groupe. Autre bonne nouvelle pour les supporters che, Rodrigo revient également, après son absence face au Real (défaite 0-2).

La saison passée, ce même choc à Mestalla s’était terminé sur une écrasante victoire du Valence (4-0). Mais c’était lorsque Parejo & co. marchaient encore sur l’eau. En parlant d’eau, beaucoup en a coulé sous les ponts depuis. Cette saison, les dynamiques sont significativement inversées. C’est le Séville qui se présente en tant que favori.

XI probable 

Continuer sur la lancée

En arrivant au FC Séville, Pablo Machin a apporté son système de jeu à trois arrières centraux et un football offensif, en témoigne la grande efficacité devant le but (26 buts, seconde meilleure attaque de Liga). L’ancien entraîneur de Girona peut compter sur un duo d’attaque de feu Ben Yedder et Silva, bien aidés par un Sarabia magique et un Banega qui apporte le liant au milieu de terrain. Certes légèrement moins spectaculaires ces derniers matchs qu’auparavant, les hommes de Machin n’en demeurent pas moins toujours aussi efficaces, la dernière défaite en Liga remontant au 20 octobre face à Barcelone.

Le jeu léché du Séville a impressionné et plu à tous les amateurs de football. Le léger coup d’arrêt le week-end passé sur la pelouse d’agaves (1-1) ne doit pas inquiéter plus que ça. Machin est privé de son capitaine Navas ainsi que de Vidal et de Carriço mais profite du retour du Danois Simon Kjær dans son axe défensif.

XI probable 

Un Valence clairement sous pression avec un jeu frileux et prévisible face à une équipe résolument plus offensive et plus en confiance, voilà ce qui attend les amateurs de football espagols ce samedi après-midi. Les locaux tenteront de se remémorer les deux victoires en maitre face aux Andalous de la saison précédente alors que les visiteurs surferont probablement sur la vague qui les mène actuellement dans le sillage du Barcelone. Rendez-vous à 16h15.

VLC-Sports

@Vlc_Sports 

 

Commentaires