Anoeta, le terrain maudit du Barça a fait peau neuve

0

Anoeta était sûrement un des stades les moins esthétiques de Liga. Pourtant dans une ville de San Sebastian plutôt jolie, cette enceinte n’était pourtant du tout agréable à l’oeil. En travaux depuis 2 ans, il va être inauguré face au Barça pour cette 4e journée de Liga. Un Barça qui s’est longtemps cassé les dents sur ce pré basque. Retour sur cette rénovation et les interrogations autour de celle-ci.  

Les années 80 ont été les plus fastes pour la Real Sociedad. Durant cette période, les basques ont remporté deux Liga, deux Copa en plus d’une Supercoupe. Ces succès ont été joués dans un petit stade, très vieux avec une ambiance particulière commune au Pays Basque. Ce stade, c’était Atocha qui a été inauguré en 1913. Sauf que voilà, au début des années 90 ce stade devient bien trop petit et la municipalité veut une belle enceinte multi-sport. Le projet d’Anoeta est donc couché sur papier. Cette nouvelle enceinte aura une capacité de près de 30 000 personnes, une piste d’athlétisme entre les tribunes et la pelouse et une carcasse du stade ressemblant comme deux gouttes d’eau au Parc des Princes.

L’ancien Atocha, avec une ambiance anglaise. Crédits : Pinterest

Anoeta et la fin de la période dorée de la Real

En 1993, Anoeta est inauguré par un championnat d’Athlétisme junior. Financé par la ville, la province de Guipuscoa et le club de la Real Sociedad, il acueille son premier match de football en aout 1993 et deviendra la nouvelle maison du club basque. À Anoeta, les succès sont moins fréquents, le club finit seulement 2 fois sur le podium : en 1998 et 2003. Le club est même englué dans une affaire de dopage lors de cette saison 2002/2003. Le club retrouve son statut originel, un bon club de Liga mais qui ne fait plus d’étincelles et va même faire un petit passage en Segunda entre 2007 et 2010. Anoeta c’est un stade radicalement opposé à Atocha, l’enceinte originelle de la Real. Le premier ressemble à un stade italien, les supporters sont loin du terrain à cause de la piste d’athlétisme, et la ferveur s’en ressent alors que le deuxième avant cette ambiance type des stades anglais avec des tribunes à quelques mètres du terrain.

Crédits : Wikipedia

Pourtant la Real Sociedad continue de faire parler, déjà parce qu’Anoeta sent déjà la ruine à peine 20 ans après son inauguration et que les fans de la Real ne l’aiment pas mais surtout parce que ce terrain est imprenable pour le Barça. Entre 2011 et 2016, la Real va recevoir 8 fois le Barça pour 0 défaite. Une performance exceptionnelle et surtout des scénarios bien souvent invraisemblable et des matchs incroyables. Bien souvent, les catalans ouvrent la marque mais finissent par se faire rejoindre et dépasser par les locaux. Par exemple en septembre 2011 et janvier 2013 le Barça mène 2 fois 2-0 avant l’heure de jeu, résultat : un nul et une défaite 3-2.

Cette longue série d’invincibilité prendra pourtant fin fort logiquement la saison passée, dans une saison particulière pour les basques. Une défaite en Copa Del Rey et une en Liga malgré une avance de 2 buts à la mi-temps pour les locaux, la roue semble avoir tourné. Alors que le Barça semblait enfin avoir dompté ce stade, la municipalité de San Sebastian a choisi de refaire entièrement le stade. Ces deux victoires, libératrice pour les catalans ont cependant été dans un stade en travaux.

“Il n’y a pas un seul cas dans la ligue, pas un seul cas, dans lequel un club a assumé un tel pourcentage avec sa propre capacité financière pour investir pratiquement un nouveau stade” Denis Itxaso, délégué au sport lors de la visite du chantier du nouvel Anoeta.

Le stade multi-usage d’Anoeta, qui avait même régulièrement accueilli des concerts et des matchs de Rugby allait enfin faire peau neuve. Ce nouveau Anoeta était un vieux projet, la première fois que l’idée d’enlever la piste d’Athlétisme fut émise, c’était en 2004 par le biais de José Luis Astiazarán, alors président du club. En 2015 le projet de rénovation fut enfin adopté pour enfin répondre aux multiples plaintes des supporters basques sur l’état global du stade. Ce nouvel Anoeta continuera de recevoir des matchs de Rubgy et des concerts.


Cette rénovation est estimée à 40 millions d’euros (montant qui ne fait que baisser), la piste a donc été enlevée mais surtout la capacité augmentée pour atteindre les 42 000 places. Ce montant est soutenu en majeur parti par les finances du club même si les administrations publiques ont aussi mis la main à la poche, à hauteur de 14 millions. Pour se permettre cet investissement le club qui n’est pas un cador de la Liga a plusieurs solutions comme un naming mais l’important sera surtout de le remplir. La Real disposait de 25 000 abonnés dans son ancien stade de 32 000 place, l’objectif est de passer la barre des 30 000 abonnés en 2019-2020. La politique de bas coût des abonnements sera préservée et développée.

Un montage financier qui interroge

Le montage autour du financement de ce stade reste cependant encore un mystère qui interroge de nombreux experts. Tout d’abord l’accord sur l’utilisation du nouvel Anoeta qui avantagerait bien trop la Real Sociedad. Ensuite, c’est le financement et le prix de cette rénovation qui interroge. Annoncé à 60 millions, le coût des travaux est passé à 40 millions et le président du club a l’ambition de baisser encore un peu la facture, pour une rénovation aussi importante, ça ne fait pas peu. Il y a aussi un trou dans le paiement de cette facture. Les pouvoirs publics ont annoncé financer 14 millions de la rénovation, 20 millions seront payé par le club mais qui pour le reste ? Au départ, c’était le partenaire chinois de la Real, Qboa qui devait récupérer le naming du club et compléter la facture (comme Wanda avec le nouveau stade de l’Atleti). Sauf que cette société a été condamnée pour escroquerie et le partenariat fut annulé. Rien n’a été communiqué sur comment seront payés les millions d’euros qui manquent, mais un accord à hauteur de 10 millions avec Kutxabank pourrait remédier à tout ça, un pré-accord entre les deux parties qui collaborent régulièrement a été signé.

Ce -presque- nouvel Anoeta va donc être inauguré par un Real Sociedad-Barça sauf que les travaux ne sont pas encore terminés. Bien que le changement est déjà radical avec l’ancien stade, la livraison définitive du stade interviendra courant 2019. Actuellement, toute une tribune doit être reconstruite, le nouveau toit doit être posé et les entrailles de ce stade doivent être rénovée de fond en comble. Pour ce premier match, à peu près 30 000 places seront donc disponible et très certainement toutes prises. La pelouse est posée depuis fin août, peu de chance de revivre le même match que face à Valladolid pour les Catalans, tant mieux pour les spectateurs. Ce nouveau stade ressemble plus à Atotxa qu’à Anoeta, de quoi faire revenir la Real tout en haut de la Liga ?

Benjamin Bruchet 

@BenjaminB_13

Commentaires