Crevettes et maillots collector : le Loja CD, star au delà des frontières espagnoles

0
45

Le CD Loja est devenu célèbre dernièrement en dehors de ses terres andalouses et des frontières de la péninsule ibérique. Le club n’est ni reconnu pour ses installations, ni pour son jeu, ni pour ses performances sportives mais plutôt pour… la laideur de ses maillots. Furia Liga vous plonge dans un club qui, malgré lui, fait le buzz sur la planète foot.

crédit : Spain is culture

Loja est une petite ville paisible de la province de Grenade qui compte 21 000 habitants. Son club de football; fondé en 1968, a connu plus de saisons en divisions régionales qu’en Tercera (23) et Segunda B (1). Depuis 1999, il évolue au quatrième échelon du football espagnol; exception faite de la saison 2012/13 où il a joué pour l’unique fois de son histoire en Segunda B.

Résultat de recherche d'images pour "loja cd logo"
Crédit : wikipedia

Le CD Loja est un club amateur comme beaucoup d’autres en Espagne. Il forme et éduque des jeunes joueurs. Son stade champêtre, le Medina Lauxa, contient 1250 places. Actuellement 8e du groupe 9 de Tercera, le CD Loja s’est offert une belle lucarne dans le monde footballistique et pas vraiment pour ses résultats sportifs.

Résultat de recherche d'images pour "loja medina lauxa"
Crédit : Europlan online

Quand on parle de maillots de football, on pense aux couleurs, au design et aux détails qui en font un objet de convoitise. Chaque fin de saison, les clubs via leurs sponsors dévoilent les nouveaux équipements sur les réseaux sociaux : show marketing poussé à son paroxysme. Tous recherchent l’originalité, la note rétro ou le motif à la mode qui toucheront les fans du ballon rond pour qu’ils dépensent une centaine d’euros pour se procurer la tenue prisée. Dans cette perpétuelle recherche de beauté et de ventes, le CD Loja fait tâche dans l’univers du Fashion Sportswear.

En effet, le sponsor officiel du club est un grossiste en fruits de mer. Les 3 équipements de cette saison sont blanc, rose et noir. Ils ont la particularité d’avoir sur le devant de grandes crevettes qui rendent l’ensemble peu esthétique.

La reconnaissance

Prochainement, une exposition organisée par le National Football Museum de Manchester a pour thème les maillots les plus laids du monde. Plusieurs personnalités et des joueurs en activité dont l’Espagnol Juan Mata seront présents lors de l’inauguration. L’équipement du CD Loja y tient une place de choix. Il a même déjà gagné plusieurs concours via les réseaux sociaux pour la mocheté de sa tenue.


Tout ceci a généré un grand effet médiatique. Même la marque Classic Football Shirts, a commandé mille unités au club pour les vendre via son site internet. Vu le succès rencontré, un nouvel approvisionnement devrait bientôt avoir lieu.

Douglas Bierton, directeur de l’entreprise, a même expliqué : “C’est rare que nous soyons surpris et fascinés en même temps par un maillot de football. Nous travaillons dans le textile sportif depuis 12 ans et nous n’avons jamais vu un équipement comme celui-ci. Nous pensons que beaucoup de gens en voudront un dans leur collection”.

Sans aucun doute, c’est un coup de pouce économique à une équipe qui végète en Tercera et qui est devenue malgré elle, un club star loin des frontières de l’Espagne. Ces retombées financières seront répercutées sur l’ensemble de l’entité andalouse et permettront peut-être une montée en Segunda B dans quelques années.

Jé Pintio (@JePintio)

Commentaires

Amoureux des Canaries et de son football, passionné de Primera, Segunda, Segunda B et Tercera. Il a la classe de Redondo, la puissance d'Ayoze Pérez, la tête de Rommel et la vista de Felipe Miñambres. Il adore vous raconter des histoires mais ce ne sont pas des bobards.