Histoire des maillots du Sporting de Gijón et du Rayo Vallecano

0
GRA469. MADRID, 23/09/2015.- El defensa del Sporting, Roberto Canella (i), disputa el balón con el centrocampista del Rayo Vallecano, Adrián Embarba (d), durante el partido ante el Sporting de Liga de Primera División disputado esta tarde en el estadio de Vallecas. EFE/J.P.Gandul

La fin des championnats européens approche. En Segunda, le Rayo Vallecano et le Real Sporting de Gijón caracolent en tête et devraient monter dans l’élite du football espagnol, la saison prochaine. Pourtant, même s’ils sont des clubs ancestraux ibériques, leur histoire reste méconnue et notamment celle de leur maillot. 

Le plus ancien Rojiblanco

Quand vous parlez de rojiblanco (rouge et blanc), plusieurs équipes viennent à l’esprit: Athletic Club de Bilbao, Atlético de Madrid ou Sporting de Gijón. Cependant, l’équipe asturienne est la plus ancienne à avoir porté ces couleurs contrairement au reste de ses «rivaux» qui partagent ses couleurs.

credit asturias.es

Le Real Sporting de Gijón a été fondé en août 1905 et à ses débuts, il portait le maillot rouge et blanc, couleurs du drapeau de Gijón. Les couleurs de l’équipe asturienne sont restées inchangées au cours des années et, par conséquent, le Sporting est le plus ancien rojiblanco du football espagnol.

D’autres équipes rouges et blanches comme l’Athletic Club de Bilbao et l’Atlético de Madrid, fondées respectivement en 1898 et 1902, c’est-à-dire avant le Sporting de Gijón, ne portèrent ces couleurs que quelques années plus tard.

L’Athletic a commencé avec une tunique bleue et blanche, à l’image des Blackburn Rovers. Ces couleurs ont été utilisées par l’Atlético de Madrid à ses débuts, puisque le club a été fondé en 1902 par des étudiants basques qui vivaient à Madrid. Les deux ont joué avec des shorts et des chaussettes bleus pendant ces années.

En 1910, Juan Elorduy se rend en Angleterre, il a pour mission d’acheter 50 tenues bleues et blanches pour l’Athletic Club et sa filiale à Madrid. Cependant, le manque de stock a obligé Elorduy à repartir les mains vides de la fabrique. Arrivé dans le port de Southampton, avant d’embarquer pour Bilbao, Juan a l’opportunité d’acheter 50 maillots de très bonne qualité mais rouges et blancs. Il reprendra le bateau avec ses valises remplies.

C’est ainsi que l’Athletic Club et l’Atlético de Madrid ont changé leurs couleurs de maillot en rouge et blanc, 5 ans après l’existence du Sporting. L’équipe de Bilbao a décidé de modifier le bas bleu pour le noir, alors que l’Atlético a continué à porter le maillot rouge et blanc avec le short et les chaussettes bleues, comme aujourd’hui.

C’est ainsi que le Sporting, contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, a la plus ancienne tenue rojiblanca. Cela fait aujourd’hui la fierté de tous ses aficionados.

Le rouge pour ne plus ressembler au Real

credit RayoVallecano.es

Le Rayo Vallecano a été fondé en 1924 et portait initialement un équipement complètement blanc. C’est en 1948 que les dirigeants de l’équipe de Vallecas, qui connaît des difficultés économiques, rencontrent leurs homologues de l’Atlético de Madrid pour tenter de faire un partenariat entre les deux entités.

L’accord a été conclu et les colchoneros ont cédé plusieurs de leurs joueurs à l’équipe de Vallecano. Toutefois, ils ont exigé que leurs voisins incluent des détails rouges dans leur tenue pour arrêter d’être complètement blancs, trop similaires au Real Madrid.

C’est alors que la direction rayista a décidé d’inclure la bande rouge sur son maillot. À cette époque, les équipements du football européen étaient unis ou rayés, donc inclure la bande rouge était une nouveauté.

La collaboration entre l’Atlético de Madrid et Rayo Vallecano n’a duré qu’un an. Cependant, il a été décidé de garder la bande rouge.

Pour l’anecdote, en 1953, River Plate est venu disputer un match contre le Real Madrid au Santiago Bernabéu. Les dirigeants rayistas ont alors offert une photo officielle de leur club en signe d’admiration pour l’équipe de Buenos Aires. En retour, River Plate a donné au club madrilène, un ensemble complet de maillots, de shorts, de chaussettes et de chaussures.

Une seule rencontre entre les deux équipes « à la bande rouge » les plus connues du football mondial, a été disputée dans toute l’histoire. C’était en 1978, au tournoi de la ville de Madrid. Le tournoi s’est terminé sur la victoire de l’équipe argentine qui avait battu le Rayo 1 à 0 en demi-finale.

Je Pintio @JePintio

Commentaires